Modifié le 03 mars 2020 à 13:47

Vous êtes en quarantaine? Les livres et films à découvrir sans masque

"Contagion", film de Steven Soderbergh.
"Contagion", film de Steven Soderbergh. [Copyright Warner Bros. France]
L'industrie du divertissement n'a pas attendu le coronavirus pour jouer à se faire peur. Une sélection d'oeuvres qui parlent d'épidémies, avec des fins heureuses ou pas.

Les récits de contamination, de mises en quarantaine et d'épidémie n'ont pas attendu le coronavirus. Rire, pleurer, avoir peur, trois émotions régulièrement convoquées par les industries culturelles. Mais l'épidémie est aussi un thème, souvent allégorique, qui permet l'étude des comportements humains, des plus dignes aux plus vils, et celle des sociétés face aux catastrophes qu'elles ne maîtrisent pas.

RTSCulture propose un top 5 des livres, séries et films à découvrir ou redécouvrir pour faire face au nouveau virus.

LIVRES

"La Peste" (1947), le classique de Camus

L'intrigue se situe à Oran, en Algérie encore française, où sévit une peste qui oblige la ville à se couper du monde. L'épidémie révèle des comportement très différents: l'humaniste qui apporte soulagement aux malades; le cynique qui en profite pour monter un marché noir ou le fanatique qui cherche la sainteté à travers son sacrifice. Pour Camus, son roman devait être lu comme la lutte de la résistance européenne contre le nazisme. Pour d'autres, la peste symbolise le mal que chacun porte en soi.

Après les premiers cas déclarés de coronavirus en Lombardie, le roman de Camus est devenu un best-seller en Italie, passant de la 71e place à la 3e.

"Chine, retiens ton souffle" (2019), le polar de Qiu Xiaolong

Un nuage mortel recouvre Shanghaï qui suffoque. Pour des raisons politiques, le Parti ignore le fléau tandis qu'un tueur en série en profite pour agir en toute impunité. Il s'agit de la onzième enquête de l'inspecteur Chen, un flic amateur de poésie et de plats raffinés. Un polar complexe et attachant qui nous en dit beaucoup sur la Chine contemporaine, fragilisée par les mensonges d'Etat et une économie qui ravage l'environnement.

"Le Hussard sur le toit" (1951), le roman d'aventures de Jean Giono

Angelo, un jeune colonel de hussards traverse la Provence en proie à une épidémie de choléra. Comme dans "La Peste", la maladie a valeur de symbole: elle révèle l'âme de ceux qui sont touchés. Comment se fait-il qu'Angelo, si souvent en contact avec des personnes atteintes de choléra, ne l'attrape jamais? Parce que son tempérament noble et fougueux ne craint pas la contagion. Morale de l'histoire: c'est la peur de la maladie, bien plus que la maladie elle-même, qui est mortelle.

"L'Aveuglement" (1995) de José Saramago, prix Nobel de littérature

En quelques semaines se déclare une épidémie de cécité. Les premières victimes sont mises en quarantaine mais cela ne suffit pas. En quelques mois, tout le pays est aveugle et cesse de fonctionner. Seule une femme reste valide et peut voir ce dont l'humanité est capable quand elle perd tout repère civilisationnel. Pour survivre, il faut soit ramper, soit commander.

"Le Fléau" (1990), le roman d'épouvante de Stephen King

Une épidémie de grippe créée en laboratoire se répand à travers les Etats-Unis et décime une grande partie de sa population. Les survivants vont se scinder en deux groupes qui reproduisent le combat entre le bien et le mal. "Le Fléau" occupe la deuxième place de la liste des meilleurs romans post-apocalyptiques selon le Time Magazine.

FILMS ET SERIES

"Contagion", film hyper-documenté de Steven Soderbergh (2011)

C'est le film qui connaît un regain d'intérêt sur les plate-formes de streaming en raison de ses similitudes avec l'épidémie de coronavirus. Le film suit l'expansion planétaire d'une infection respiratoire mortelle, initialement transmise à Hongkong par une chauve-souris à un porc puis à une femme d'affaires qui importera le virus aux Etats-Unis.

Cette épidémie aura des conséquences à la fois intimes (impossibilité d'inhumer ses morts) et collectives: pénuries dans les magasins, tirages au sort pour recevoir les vaccins, théorie du complot qui alimente la paranoïa etc. Le casting est impressionnant qui va de Kate Winslet à Marion Cotillard, de Matt Damon à Jude Law, en passant par Laurence Fishburne et Gwyneth Paltrow. Un thriller-puzzle si prenant qu'il vous en fera oublier le coronavirus.

"Alerte!", film catastrophe de Wolfgang Petersen (1995)

A la suite de plusieurs négligences, les habitants d'une petite ville américaine sont victimes d'un virus venu d'Afrique, terriblement dévastateur. Pour stopper l'épidémie, un général décide de rayer le village de la carte en larguant une bombe nucléaire.

Un film catastrophe classique mais très efficace. Frisson garantit pour tous les hypocondriaques.

"28 jours plus tard", film d'horreur de Danny Boyle (2002)

Un commando de protection des animaux fait irruption dans un laboratoire pour délivrer des chimpanzés soumis à de terribles expériences. Aussitôt libérés, les singes, contaminés par un virus mystérieux, bondissent sur leurs sauveurs et les massacrent. Quelque 28 jours plus tard, la violence s'est répandue dans toute l'Angleterre, transformant les êtres humains en assoiffés de sang tandis que Londres est devenue une ville fantôme.

Un vrai film d'horreur qui combine paranoïa militaire, terreur des morts-vivants et mythe du dernier survivant de l'espèce. A regarder, parfois, avec un masque sur les yeux tant le film est gore.

"Pandémie" (2020), série documentaire de Netflix

C'est ce qui s'appelle avoir du flair. Quelques jours avant que n'éclate la crise du coronavirus, Netflix lançait début janvier sa série documentaire en six épisodes sur les épidémies. La série raconte l'histoire de professionnels de la santé qui font tout pour endiguer les virus et éviter qu'ils ne deviennent pandémiques.

De la grippe espagnole qui a tué 100 millions de personnes en 1918 au virus Ebola au Congo, l'épidémie est une composante de l'histoire et une menace qui peut devenir réalité à tout moment.

"The Rain", série danoise post-apocalyptique (2018)

Que se passera-t-il après l'épidémie? A quoi ressemblera le monde quand tout aura disparu? Pour vous faire une idée de cet univers post-apocalypse, il y a bien sûr "Walking Dead" mais aussi "The Rain", dont la saison 2 est à voir sur Netflix.

Un frère et une soeur, enfermés dans un bunker, constatent à leur sortie qu'il n'y a plus aucun vestige de la civilisation. Ils rejoignent un groupe de jeunes survivants.

RTSCulture/mcm

Publié le 02 mars 2020 à 17:12 - Modifié le 03 mars 2020 à 13:47