fermer

détail & partage

Les soirées rap et trap en Haïti

1/8

Une soirée de compétition trap à Port-au-Prince, avec un chanteur de trap qui crée l’animation et une danseuse qui accompagne le groupe au coeur du public. [Georges Harry Rouzier - RTS]

2/8

Soirée rap et trapp dans la commune de Delmas, à Port-au-Prince en Haïti, en décembre 2019. Le public y est souvent très jeune. [Georges Harry Rouzier - RTS]

3/8

Une des nombreuses soirées musicales raboday qui attirent la jeunesse dansante de Port-au-Prince en Haïti. [Georges Harry Rouzier - RTS]

4/8

Une jeune participante d'un concert trap organisé sur plage dans la localité de Titanyen, au nord de Port-au-Prince, en décembre 2019. [Georges Harry Rouzier - RTS]

5/8

Séance d’enregistrement en studio à Port-au-Prince avec le rappeur et trapeur F Quake, en décembre 2019. [Georges Harry Rouzier - RTS]

6/8

Adlair, qui rappe en Haïti depuis six ans, fait écouter son dernier morceau. A Port-au-Prince, en décembre 2019. [Georges Harry Rouzier - RTS]

7/8

Comme dans l’univers du hip-hop américain, les jeunes du trap haïtien misent beaucoup sur la particularité de leur look pour attirer l’attention. [Georges Harry Rouzier - RTS]

8/8

Un des membres du groupe rap/trap Ala Kiyè, basé dans la commune de Carrefour Feuilles à Port-au-Prince, réputé pour ses looks originaux bariolés. [Georges Harry Rouzier - RTS]