Publié le 27 août 2019 à 10:23

DreamStation, un podcast dans l'univers des rêves cauchemardesques

Dreamstation, le podcast de France Culture.
Dreamstation: un podcast pour ne plus rêver ? Vertigo / 7 min. / le 26 août 2019
Et si une entreprise privée avait accès à nos rêves et pouvait les modifier selon nos propres souhaits? Dès les premières secondes du podcast DreamStation de France Culture, on est pris dans cet univers de fiction flippant que les auteurs ont réussi à créer.

DreamStation est projet ambitieux tant sur la forme que sur le fond, à écouter de préférence en son 3D, avec un casque audio. Ce podcast produit par France Culture compte cinq épisodes qui durent entre 24 et 37 minutes et qui forment une seule histoire avec un début et une fin, et évidemment une tension narrative.

Pour faire la promotion de cette série qui embarque l'auditeur dans un univers inquiétant, sur fond de technologies qui nous échappe, France Culture a d'ailleurs choisi de faire référence à la série à succès Black Mirror, qui embarque le spectateur dans des cauchemars technologiques. Son sous-titre est d'ailleurs "Quand les rêves artificiels tournent au cauchemar".

Piégés au pays des rêves

Dans ce podcast, on fait la connaissance de Sismo, un jeune homme chargé d'éviter un scandale à l'entreprise DreamStation. Celle-ci a lancé un système de rêve à la demande qui permet d'incarner dans ses rêves le héros de son choix. Mais douze rêveurs sont tombés dans une faille de l'application, baptisée I wake, et ne sont jamais revenus. Sismo est donc chargé de ramener les rêveurs parmi les éveillés, tout en affrontant ses problèmes personnels.

Sismo se retrouve tout d'abord embarqué dans le rêve d'un autre pour aller le sauver, car le pauvre gars en question, Monsieur Lopez, surnommé le roi du poulet, est dans le coma, incapable de ressortir seul du rêve où il a été plongé par l'application I wake. Mais comme ce héros est plus un homme ordinaire, en proie à des conflits ordinaires, qu'un superhéros, ce ne sera pas sans heurts.

Les technologies invasives

L'auditeur est vite embarqué par l'histoire, son suspense et ses rebondissements. Il devient captif et attend la suite avec impatience. Il faut dire que la thématique est très actuelle, c'est celle de notre rapport à toutes ces technologies invasives qui font désormais partie de nous. Et qui se déploient désormais jusque dans nos rêves.

>> Lire aussi: La RTS lance sa deuxième saison de podcasts natifs, dont une série sur la grève des femmes en Suisse

Le podcast DreamStation est à retrouver sur le site de France Culture et sur toutes les plateformes de téléchargement

Magali Philip/boi

Publié le 27 août 2019 à 10:23