Modifié

Mylène Farmer crée l'évènement à Genève

Après presque 10 ans d'absence, Mylène Farmer est de retour en Suisse pour deux concerts. [Reuters]
Après presque 10 ans d'absence, Mylène Farmer est de retour en Suisse pour deux concerts. [Reuters]
Mylène Farmer a choisi Genève pour créer son premier spectacle dans un stade. Pas moins de 62'000 fans vont affluer entre ce soir et demain pour des retrouvailles qu'ils attendent depuis neuf ans. L'énigmatique rousse n'avait plus chanté en Suisse depuis février 2000.

Ce soir et demain, le stade de la Praille sera pris d'assaut par
62'000 fans de Mylène Farmer. Les deux concerts de la mythique
rousse nécessitent une mobilisation technique importante et une
interdiction de circulation autour du stade. Pas moins de 1400
personnes assureront le bon déroulement des concerts à Genève:
sécurité, placeurs, personnel technique ou médical.

Une première pour Mylène

"Il s'agit d'un show de grande envergure et c'est aussi la
première fois en Suisse qu'un artiste remplit deux stades
d'affilée", explique Michael Drieberg, directeur de Live Music
Production. «Le dispositif comprend des écrans, des escaliers et
les grandes statues vues lors des récents concerts. S'y ajoutent
d'autres choses que je ne peux pas révéler ici afin de préserver
l'effet de surprise.»

L'artiste ne s'était encore jamais produite dans un stade. Elle
va relever ce défi en chantant deux fois à Genève, deux fois à
Paris et une fois à Bruxelles. La chanteuse aura 48 ans le 12
septembre, jour où elle sera à l'affiche du Stade de France, à
Paris.

En vingt-cinq ans de carrière, Mylène Farmer a présenté cinq
séries de concerts. Son dernier spectacle a fait l'objet d'une
tournée de 31 dates ce printemps et cet été.

Derrière la musique, les affaires

Les spectateurs ont déboursé de 90 à 230 francs la place.
Certains se sont offerts le «package VIP» à 700 francs l'unité,
lequel inclut par exemple un cocktail dinatoire. Le chiffre
d'affaires de la billetterie avoisine 6,5 millions de francs
auxquels s'ajoutent les montants générés par la vente des produits
dérivés allant du t-shirt au parapluie en passant par les photos et
les badges.

Artiste mais aussi femme d'affaires fortunée, Mylène Farmer
maîtrise les stratégies du merchandising. Depuis des années, elle
propose aussi des éditions limitées de ses disques ainsi que
d'autres objets.

Entre mystère, mort et mélancolie

La chanteuse sait entretenir le mystère et ses apparitions
médiatiques sont rares. Elle ne va vraisemblablement pas accorder
d'interview lors de son passage en Suisse. Pourtant Michael
Drieberg dit avoir reçu «de nombreuses demandes chaque jour».

Née le 12 septembre 1961 à Montréal, Mylène Gautier débarque dans
la banlieue parisienne au début des années 70. Elle suit une
formation de théâtre, fait du mannequinat. Elle débute dans la
chanson suite à un casting. Son futur partenaire professionnel
Laurent Boutonnat recherche alors une interprète pour sa chanson
«Maman a tort», succès de l'été 1984.

Avec les années, elle adopte la chevelure rousse et se construit
un univers souvent sombre voire gothique qu'elle traduit en
particulier dans ses clips, des courts métrages de cinéma à la
réalisation soignée. Ses textes chargés de symboles sont influencés
par Baudelaire ou Edgar Poe. Ils ont pour thèmes récurrents le
sexe, la mort, la mélancolie ou l'amour.

ats/ato

Publié Modifié

Plusieurs cordes à son arc

Avec Laurent Boutonnat, Mylène Farmer a écrit et produit les deux premiers albums d'Alizée, chanteuse corse, contenant quelques tubes dont «Moi... Lolita» au début des années 2000.

En 2008, elle lance sa nièce Lisa, 11 ans, petite danseuse classique gothique qui chante "Drôle de creepie".

Mylène Farmer a aussi prêté sa voix pour un personnage du dessin animé de Luc Besson «Arthur et les Minimoys» sorti en 2006.

Les CFF roulent pour Mylène

Les CFF proposent des trains spéciaux. Des navettes vont circuler entre La Praille et Cornavin avant et après les concerts. En outre, des trains supplémentaires rouleront en direction des cantons de Vaud, Valais, Fribourg, Neuchâtel et Berne.