Publié le 15 mars 2019 à 17:37

Iris Apfel, reine d'Instagram à 97 ans

Iris Apfel, icône de la mode de 97 ans.
Bang ! Iris Apfel, reine d'Instagram à 97 ans Bang ! Une détonation dans un monde de cons / 7 min. / le 13 mars 2019
La doyenne des célébrités a conquis Instagram avec son look extravagant. Dans sa biographie "Iris Apfel, icône malgré moi – rêveries d’une starlette gériatrique" (Ed. Michel Lafon), elle revient sur son parcours de fashionista.

Elle a conquis les coeurs de plusieurs générations avec son look, ses grandes lunettes taille XXL et ses multiples bracelets colorés qui remontent jusqu’aux coudes. La presque centenaire Iris Apfel compte 1,2 millions d’abonnés sur Instagram, soit autant que le chanteur français Orelsan.

Elle arbore sur son profil le credo "More is more & less is a bore", littéralement "plus c’est plus et moins c’est l’ennui". Fashionista née le 29 août 1921 dans le Queens, elle est aujourd'hui une véritable icône, de New York à Paris.

Lady Tissu

Elle étudie l'Histoire de l'art à l'Université de New York. En 1948, elle épouse Carl Apfel et deux ans plus tard, ils lancent l'entreprise de textile Old World Weavers ("Tisserands de l'Ancien Monde") et réalisent de magnifiques reproductions de tissus anciens. Elle se lance ensuite dans la décoration d’intérieur, qu’elle exerce de 1950 à 1992.

La designer Iris Apfel lors du 52ème New York Film Festival en 2014. La designer Iris Apfel lors du 52ème New York Film Festival en 2014. [Cindy Ord - Getty Images/AFP] Surnommée "Lady Tissu",  elle s’occupe de la décoration de la Maison Blanche durant neuf présidences différentes, dont Nixon, Clinton ou encore Eisenhower.

En 2011 elle conçoit un programme d'études dans la filière textiles et vêtements à la Faculté des sciences humaines de l'Université du Texas.

Début 2016, elle devient l'égérie de la citadine DS3 pour la marque Citroën et lance parallèlement une collection de bijoux et une ligne de prêt-à-porter. Même les petites filles adorent "Mamie Pomme". Une poupée Barbie a été créée à son effigie, disponible en version blanche ou noire.

Iris Apfel vient de signer un contrat en janvier 2019 avec la prestigieuse agence de mannequinat américaine IMG.

Les rêveries d'une starlette gériatrique

"Mon credo, c’est de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Il arrivera bien un moment où je finirai par avoir raison", dit-elle.

Sur Instagram elle manipule avec dextérité tous les codes des réseaux sociaux, la mise en scène, le côté ego-portrait où elle est toujours au centre de la photographie.

J'ai une règle: je refuse les selfies. Existe-t-il une meilleure façon de se retrouver avec une personne enrhumée qui vient coller sa tête contre la vôtre et vous tousser au visage ?

Iris Apfel, designer

Iris confie aussi: "Même si j’ai un million d’abonnés sur mon compte Instagram, je suis contre les réseaux sociaux. Je pense qu’ils sont une régression pour l’humanité. Ça tue la créativité, on appuie sur un bouton et on imagine qu'on invente quelque chose. C'est grotesque".

En même temps, Iris c’est l’art de la contradiction incarnée, elle tacle les réseaux, mais c’est quand même l’incarnation du "Moi" au centre du "Je". 

Le Botox, quand je vois le résultat chez d’autres, je me dis que j’ai bien fait de m’abstenir.  

Iris Apfel, designer

Sa plus grande réussite ce ne sont pas ses bijoux ou ses créations vestimentaires. C’est elle. Elle a même son propre documentaire produit par Netflix qui s’appelle sobrement "Iris".

Celles et ceux qui aiment le glam et les rides peuvent donc s'abonner au compte Instagram de celle qui se définit comme "l'ado la plus âgée du monde".

Mickael Marquet/mcc

Publié le 15 mars 2019 à 17:37