Modifié le 03 décembre 2018 à 18:05

Polémique entre experts autour d'une bague gravée Ponce Pilate

La bague avant et après nettoyage.
La bague avant et après nettoyage. [Keystone]
Un anneau de cuivre vieux de 2000 ans, découvert il y a cinquante ans près de Bethlehem, devient objet de disputes entre experts. Le nettoyage de la bague révèle l'inscription "Pilato".

L'anneau, portant l'inscription Pilato en lettres grecques, a-t-il orné le doigt du préfet de Judée, celui dont les évangiles racontent qu'il a fait crucifier Jésus sans lui trouver un motif de condamnation? Cette question a surgi cet automne à l'Université hébraïque de Jérusalem, à l'occasion du nettoyage de cette bague exhumée dans la région de Bethlehem.

Le cuivre, trop commun pour un haut dignitaire

Pour un professeur de l'université hébraïque, l'inscription fait probablement référence à Ponce Pilate. Le nom est très rare dans la Palestine du 1er siècle, explique-t-il, et la facture de la bague démontre qu'elle appartenait à une personne de haut rang.

Pas d'accord, rétorquent d'autres connaisseurs: l'alliage de cuivre est trop commun pour un préfet romain. Et le motif  du vase sur la bague est plutôt un symbole juif.

L'anneau reste donc entouré de mystère. La seule inscription comportant le nom de Ponce Pilate est un gros bloc de calcaire couvert d'inscriptions latines, trouvé près de Césarée, en 1961.

Simon Corthay/mcm

>> Sujet traité dans le journal de 8h00 sur La Première

Publié le 03 décembre 2018 à 15:08 - Modifié le 03 décembre 2018 à 18:05