Modifié le 30 novembre 2018 à 15:06

L'orchestre Sinfonietta à Lausanne menacé par les coupes budgétaires

A Lausanne, l'orchestre Sinfonietta est menacé par des coupes budgétaires. Une pétition a déjà recueilli 30'000 signatures.
A Lausanne, l'orchestre Sinfonietta est menacé par des coupes budgétaires. Une pétition a déjà recueilli 30'000 signatures. 12h45 / 2 min. / le 30 novembre 2018
Alors que la Ville de Lausanne prévoit de baisser les subventions accordées à l'orchestre Sinfonietta de moitié, une pétition demandant aux autorités de revenir sur leur décision a déjà récolté 30'000 signatures.

Fondé il y a plus de 35 ans, le Sinfonietta est menacé, car la Ville de Lausanne a décidé de réduire drastiquement les subventions qu'elle accorde à cet orchestre de 80 musiciens, qui est un tremplin pour les jeunes musiciens.

Une première coupe de 150'000 francs doit être votée le 4 décembre prochain, puis une autre coupe de 100'000 francs va suivre, regrette Eléonore Salamin-Giroud, de l'association des musiciens du Sinfonietta, interrogée vendredi dans le 12h45. "Sur un budget de 450'000 francs, c'est beaucoup trop pour nous, on n'arrivera pas à survivre", ajoute-t-elle.

Une volonté de réformer, selon les autorités

La Ville, de son côté, ne voit pas dans ces coupes une mise à mort, mais plutôt une volonté de réformer l'institution. Le syndic Grégoire Junod souhaite ainsi que l'orchestre Sinfonietta "se recentre sur ses missions de base", à savoir celles d'être un orchestre relais après la formation, qui ne doit "pas forcément accueillir des musiciens pendant de très nombreuses années".

Les autorités envisagent donc d'intensifier la collaboration entre la Haute Ecole de musique et le Sinfonietta, qui intègre depuis toujours de nombreux étudiants pendant et après leurs études.

Les musiciens mobilisés

Les dirigeants du Sinfonietta disent eux être ouverts à trouver de nouvelles idées pour réformer l'orchestre, même s'ils pensent que celui-ci est déjà en pleine évolution.

Pour Marc Savary, président Conseil de fondation du Sinfonietta, "la crainte des autorités, même si on ne nous l'a jamais dit vraiment comme cela, c'est que tout à coup, ils aient deux orchestres de chambre de Lausanne ou un orchestre de chambre de Lausanne et un Sinfonietta à subventionner. Et que là évidemment, cela dépasse le cadre budgétaire dont ils disposent".

En attendant, les musiciens espèrent faire pression pour que la seconde coupe prévue en 2020 soit supprimée. Ils continuent de faire circuler une pétition, qui a déjà récolté 30'000 signatures.

Gilles de Diesbach/boi

Publié le 30 novembre 2018 à 15:04 - Modifié le 30 novembre 2018 à 15:06