Le deuxième tour des élections genevoises.

Elections cantonales genevoises

Publié le 06 mai 2018 à 11:39 - Modifié le 07 mai 2018 à 10:38

La gauche reprend un siège au Conseil d'Etat genevois, le PDC Luc Barthassat est évincé

- Le PDC sortant Luc Barthassat n'est pas réélu au Conseil d'Etat genevois. Déjà en difficulté lors du premier tour, il est arrivé en septième position du second tour dimanche, avec plus de 10'000 suffrages de retard sur le socialiste Thierry Apothéloz.

- La gauche reprend donc un siège à l'Entente grâce à l'élection du conseiller administratif de Vernier. Ses deux autres magistrats, Anne Emery-Torracinta (PS) et Antonio Hodgers (Verts), sont réélus.

- Le sortant MCG Mauro Poggia arrive en tête du scrutin devant le PDC Serge Dal Busco. La PLR Nathalie Fontanet fait, comme Thierry Apothéloz, son entrée au Conseil d'Etat. Le PLR Pierre Maudet avait quant à lui été réélu au premier tour le 15 avril.

>> Suivi assuré par Théo Allegrezza, Feriel Mestiri et Kevin Gertsch

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 19h40

    Le résumé de la journée en images

    Genève: un gouvernement plus au centre avec le MCG Mauro Poggia en arbitre
    19h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 19h35

    Un camouflet pour Luc Barthassat

    Les résultats de ce second tour des élections au Conseil d'Etat représentent un camouflet pour le ministre sortant PDC Luc Barthassat, non réélu.

    Genève: le PDC Luc Barthassat prend une veste, il est éjecté du gouvernement
    19h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 18h45

    Vers une législature de compromis?

    Se dirige-t-on vers une législature de compromis? L'analyse de Pierre Ruetschi, de La Tribune de Genève, Laura Drompt, du Courrier, et Laurent Keller, de Léman Bleu.

    Pierre Ruetschi (Tribune de Genève), Laura Drompt (Le Courrier) et Laurent Keller (Léman Bleu).
    Tania Sazpinar - RTS
    Forum - Publié le 06 mai 2018

  • 18h20

    Un nouvel équilibre au gouvernement

    Le PS gagne un siège, le PDC en perd un. La formule pour la prochaine législature, c'est donc un 3-3-1: trois élus de droite, trois de gauche et un MCG, qui aura un rôle de pivot.

    >> L'analyse de Guillaume Rey dans Forum:

    Malgré les sourires, la droite sort affaiblie des élections genevoises.
    Martial Trezzini - Keystone
    Forum - Publié le 06 mai 2018

    Après une campagne mouvementée, ce nouveau Conseil d'Etat pourrait déboucher sur un gouvernement plus harmonieux:

    >> L'analyse de Joël Boissard dans le 19h30:

    Election du nouveau gouvernement genevois: l'analyse de Joël Boissard
    19h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 17h01

    Les résultats sont définitifs

    La Chancellerie de Genève a publié ses résultats définitifs:

    Les résultats définitifs du second tour de l'élection au Conseil d'Etat genevois.
    Les résultats définitifs du second tour de l'élection au Conseil d'Etat genevois. [capture d'écran - www.ge.ch]

    Le nouveau Conseil d'Etat sera donc bien composé de trois magistrats de droite, trois de gauche et un MCG. La non-réélection du PDC Luc Barthassat (34'357 voix) est confirmée, et fait perdre la majorité à l'Entente bourgeoise.

    Le taux de participation de ce second tour s'est établi à 35%, soit le plus bas depuis 1989.

  • 16h25

    L'analyse de la défaite de Luc Barthassat cible sa communication

    L'analyse des résultats par l'avocat et ancien député libéral Charles Poncet, le conseiller national PS Manuel Tornare et le politologue Pascal Sciarini:

  • 15h40

    Luc Barthassat: "Ma vie politique ne s'arrête pas aujourd'hui"

    Le PDC Luc Barthassat dit prendre ses responsabilités après sa non réélection: "J'ai fait du Luc Barthassat et peut-être qu'aujourd'hui j'en fais un peu les frais".

    Mais sa vie politique ne s'arrête pas aujourd'hui, dit-il, même si elle se passera "peut-être plus en coulisses":

    Luc Barthassat: "Ma vie politique ne s'arrête pas aujourd'hui"
    L'actu en vidéo - Publié le 06 mai 2018

  • 15h37

    L'UDC Yves Nidegger dit avoir "fait le job"

    L'UDC non élu Yves Nidegger est arrivé 9e du second tour, avec 23'000 suffrages, soit plus de 2000 voix d'écart avec Jocelyne Haller, arrivée 8e.

    Il rappelle que "la perte de la majorité au Conseil d'Etat, c'était la motivation de ma candidature". "J'ai fait le job".

    Il déclare aussi qu'il ne se représentera pas pour les prochaines élections au Conseil d'Etat:

  • 15h20

    Un bon score pour Ensemble à Gauche, "la lutte continue!"

    La candidate d'Ensemble à Gauche au Conseil d'Etat, Jocelyne Haller, a réalisé un très bon score, totalisant 25'171 suffrages et se plaçant ainsi en 8e position, se félicite la formation, qui regrette cependant que cela n'ait pas suffi à "hisser la gauche combative" au gouvernement.

    "Ce dernier, tout comme le Grand Conseil, reste clairement positionné à droite… La lutte pour la justice sociale continue!"

    Son principal cheval de batail sera certainement la réforme de l'imposition des entreprises, "qui générera une baisse des rentrées fiscales": "EàG s'y opposera par tous les moyens et continuera de représenter une opposition inflexible à toutes les régressions sociales annoncées durant la campagne", a-t-elle annoncé dans un communiqué livré dans l'après-midi.

  • 15h10

    Serge Dal Busco espère que le Conseil d'Etat saura se fédérer

    Le PDC Serge Dal Busco, arrivé en 2e position de ce second tour, espère que le nouveau Conseil d'Etat sans majorité parviendra à se fédérer sur les grands enjeux, tels que la réforme fiscale.

  • 14h55

    Analyse sur l'échec de Luc Barthassat

    L'opération de communication de Luc Barthassat n'a pas marché, selon le journaliste radio Guillaume Rey:

  • 14h45

    Antonio Hodgers se réjouit de cette nouvelle dynamique

    Le Vert Antonio Hodgers, élu en troisième position avec 46'732 voix, se réjouit du renforcement de la représentation socialiste.

    "Je crois qu'il y a beaucoup de fantasmes autour des dynamiques partisanes au sein des collèges en Suisse."

  • 14h30

    Première apparition de Luc Barthassat

    Le PDC non réélu Luc Barthassat sortant de son bureau. "Merci Luc, merci Luc", lui témoignent ses nombreux soutiens:

    Après ce petit bain de foule, il quitte la scène:

  • 14h25

    Pierre Maudet devra retrouver une alchimie

    "Retrouver une alchimie avec le Grand Conseil sera sans doute l'un des premiers enjeux", analyse Pierre Maudet qui se défend de viser la présidence du nouveau Conseil.

    Il se dit simplement le doyen en fonction qui devra mener les discussions:

  • 14h15

    Les nouveaux du gouvernement

    Un sourire radieux pour les nouveaux venus au gouvernement.

    Nathalie Fontanet, en 4e position (43'485 voix), permet au PLR de conserver le siège de François Longchamp, qui ne se représentait pas.

    A gauche, l'élection du conseiller administratif de Vernier Thierry Apothéloz permet aux socialistes de récupérer le siège perdu en 2009. Il est arrivé 6e (42'071 voix).

  • 14h12

    Les réactions à chaud

    A revoir l'émission spéciale de RTS Info:

  • 14h00

    La victoire d'Anne Emery-Torracinta, "pour la gauche et pour les femmes"

    Sortie brillamment au premier tour après une campagne médiatique très dure à son encontre, la socialiste réélue Anne Emery-Torracinta apparaît soulagée. C'est une victoire "pour la gauche, mais aussi pour les femmes".

    "Il faut remonter à Micheline Calmy-Rey et Martine Brunschwig-Graf pour voir des femmes élues au Conseil d'Etat genevois"

  • 13h55

    Le nouveau conseiller d'Etat PS au micro

    La réaction de bonheur du nouveau conseiller d'Etat genevois Thierry Apothéloz: "Nous avons des enjeux importants à Genève, nous avons besoin de rééquilibrer le Conseil d'Etat, c'est ce que nous avons réussi":

  • 13h48

    L'Entente diminuée, mais applaudie

    L'arrivée sous les hourras du cortège de l'Entente avec les PLR Nathalie Fontanet et Pierre Maudet, et le PDC Serge Dal Busco:

  • 13h40

    La sanction sans appel de Luc Barthassat

    Le soldat Barthassat n'a pas été sauvé. C'est une personnalité "polarisante", qui était à la tête du Département de la mobilité. Ce département, très exposé, avait aussi coûté sa place à la Verte Michèle Künzler il y a 5 ans.

    L'analyse de Joël Boissard dans le 12h45:

    GE- Elections: duplex avec Joël Boissard (2-2)
    12h45 - Publié le 06 mai 2018

  • 13h35

    Première réaction de Mauro Poggia

    Le conseiller d'Etat MCG Mauro Poggia est le mieux élu de ce second tour, avec 48'806 voix. Il livre ses premières réactions et promet de ne "pas abuser de cette position de pivot au sein du gouvernement".

  • 13h25

    Les réactions à droite et à gauche

    Les réactions de Bertrand Buchs et de Romain de Sainte-Marie, dans l'émission spéciale du 12h30:

    On ne va pas reprocher à la gauche ou au PLR de ne pas avoir élu Luc Barthassat, c’est la responsabilité du PDC et ma responsabilité en tant que président

    Bertrand Buchs, président du PDC genevois

    Trois magistrats de gauche sur sept ça va peser davantage et c'est le reflet du Grand Conseil, on aura une parfaite représentation

    Romain de Sainte-Marie, chef du groupe socialiste au Grand Conseil genevois

    Romain de Sainte-Marie et Bertrand Buchs
    Salvatore Di Nolfi / Anthony Anex - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 13h20

    Thierry Apothéloz reçu par des cris de joie

    "Thierry!, Thierry!", scande l'Alternative, alors que le socialiste Thierry Apothéloz rejoint les deux autres candidats élus de la gauche.

  • 13h10

    La PLR Nathalie Fontanet, "très heureuse" d'être élue

    Première réaction pour la PLR Nathalie Fontanet qui se dit "très heureuse d'avoir été élue" mais "triste pour la non-réélection de Luc Barthassat".

  • 13h00

    Une première analyse des résultats

    L'émission spéciale du 12h30 livre une première analyse des résultats, après l'éviction du PDC Luc Barthassat du Conseil d'Etat:

    Le candidat lors du premier tour de l'élection du Conseil d'Etat genevois.
    Salvatore Di Nolfi - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 12h50

    L'Alternative récupère un troisième siège

    Le socialiste Thierry Apothéloz distance le PDC Luc Barthassat de près de 10'000 voix. La joie de l'Alternative:

  • 12h45

    Luc Barthassat non réélu

    Selon des résultats anticipés, basés sur 95% des dépouillements, le PDC sortant Luc Barthassat n'est pas réélu. Il arrive en 7e position du second tour.

    Le PS Thierry Apothéloz et la PLR Nathalie Fontanet font leur entrée au Conseil d'Etat.

    Les sept élus du Conseil d'Etat genevois.
    Les sept élus du Conseil d'Etat genevois. [ - www.ge.ch/]

  • 12h42

    Le point sur la situation

    Quelques minutes avant les résultats, "tout le monde est suspendu aux résultats". Le point sur la situation:

    Tout le monde est suspendu aux résultats du second tour des élections genevoises (ici le premier tour).
    Salvatore Di Nolfi - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 06 mai 2018

  • 12h40

    La droite, dans l'attente

    La PLR Nathalie Fontanet (à droite) dans l'attente des résultats avec son collègue de parti Pierre Maudet, déjà élu au 1er tour. Ils espèrent voir leur colistier Luc Barthassat réélu, malgré sa mauvaise posture à l'issue du premier tour.

    La PLR Nathalie Fontanet (à droite) dans l'attente des résultats avec son collègue de parti Pierre Maudet, déjà élu au 1er tour.
    La PLR Nathalie Fontanet (à droite) dans l'attente des résultats avec son collègue de parti Pierre Maudet, déjà élu au 1er tour. [Julien Von Roten - RTS]

  • 12h25

    Au Stamm de l'alternative

    L'Alternative se veut inventive, lorsqu'il s'agit de convoiter un troisième siège, comme l'illustre notre correspondant sur place:

  • 12h00

    Fermeture des bureaux de vote

    Les locaux de vote sont désormais fermés. Les résultats anticipés, basés sur 95% des bulletins, seront rendus publics à partir de 12h45.

    A noter que la fermeture de certaines routes en raison du Marathon de Genève compliquera l'acheminement des urnes des communes de la rive gauche.

  • 11h55

    Participation au plus bas

    A J-1, la participation était encore plus basse qu'au premier tour: 33,1% contre 35,8% il y a trois semaines. On sera loin des 46,4% de participation finale de 2013.

  • 11h30

    Les enjeux du vote

    Le Conseil d'Etat genevois est actuellement composé de 2 PLR (Pierre Maudet, François Longchamp), 2 PDC (Serge Dal Busco, Luc Barthassat), 1 Vert (Antonio Hodgers), 1 PS (Anne Emery-Torracinta) et 1 MCG (Mauro Poggia). Seul François Lonchamp ne se représente pas.

    Pierre Maudet ayant été élu au 1er tour, il reste six sièges à pourvoir. L'Entente a réduit sa liste à trois noms dans le but de conserver sa majorité au Conseil d'Etat. Les ministres sortants PDC Serge Dal Busco, en charge des Finances, et Luc Barthassat, chef du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture, figurent sur ce ticket avec la députée PLR Nathalie Fontanet.

    Malgré l'unité affichée des partis bourgeois, la réélection de Luc Barthassat, critiqué pour son manque de maîtrise des dossiers, n'est pas assurée. Il était arrivé en 9e position au premier tour de l'élection.

    S'il part au combat sans Ensemble à Gauche, le bloc rose-vert a pour ambition de gagner un troisième siège. La liste "Les socialistes-Les Verts" réunit la conseillère d'Etat socialiste Anne Emery-Torracinta, en charge du Département de l'instruction publique, le conseiller administratif socialiste de Vernier Thierry Apothéloz et le magistrat écologiste Antonio Hodgers, qui dirige le Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie.

    Mais la gauche appelle à élire aussi la députée d'Ensemble à Gauche Jocelyne Haller afin de renverser la majorité au Conseil d'Etat.

    Le conseiller d'Etat MCG Mauro Poggia devrait en toute logique conserver son fauteuil et ainsi jouer un rôle d'arbitre dans le gouvernement, surtout si la gauche devait gagner un siège de plus (gauche: 3 sièges, droite: 3 sièges, MCG: 1 siège).

    Les autres candidats en lice dimanche sont l'UDC Yves Nidegger, ainsi que deux plus petits candidats, Willy Cretegny (Prospérité maîtrisée) et Paul Aymon (Santé!).

    >> Le point sur tous les candidats: Onze candidats pour les six sièges restants au Conseil d'Etat genevois

    >> Les enjeux présentés dans l'émission Forum:

    Le conseiller d'Etat genevois Luc Barthassat.
    Salvatore Di Nolfi - Keystone
    Forum - Publié le 05 mai 2018
     

  • 11h20

    Les débats

    L'émission Forum a organisé deux débats distincts avec les huit principaux candidats en lice pour ce second tour.

    >> Le débat avec Anne Emery-Torracinta (PS), Luc Barthassat (PDC), Nathalie Fontanet (PLR) et Thierry Apothéloz (PS):

    Luc Barthassat (PDC), Anne Emery-Torracinta (PS), Nathalie Fontanet (PLR) et Thierry Apothéloz (PS).
    Keystone
    Forum - Publié le 23 avril 2018

    >> Le débat avec Antonio Hodgers (Les Verts), Serge Dal Busco (PDC), Mauro Poggia (MCG), Yves Nidegger (UDC) et Jocelyne Haller (Ensemble à Gauche):

    Mauro Poggia (MCG), Yves Nidegger (UDC), Jocelyne Haller (Ensemble à gauche), Serge Dal Busco (PDC) et Antonio Hodgers (Verts).
    Keystone
    Forum - Publié le 25 avril 2018

  • 11h10

    Des personnalités ambitieuses

    >> Luc Barthassat, le candidat menacé:

    Elections genevoises: dans les pas de Luc Barthassat
    19h30 - Publié le 28 avril 2018

    >> Mauro Poggia, entre la gauche et la droite:

    Election du conseil d'Etat genevois, le rôle de Mauro Poggia entre la gauche et la droite
    19h30 - Publié le 30 avril 2018

    >> Nathalie Fontanet et Thierry Apothéloz, les nouveaux venus:

    Elections genevoises: Fontanet et Apothéloz, candidats atypiques
    19h30 - Publié le 02 mai 2018

  • 11h00

    Retour sur le premier tour

    Le 15 avril, seul le PLR Pierre Maudet a été réélu au Conseil d'Etat genevois dès le premier tour. Les autres candidats n'ont pas atteint la majorité absolue.

    Les sept premiers du premier tour dans la course au Conseil d'Etat genevois.
    Les sept premiers du premier tour dans la course au Conseil d'Etat genevois. [DR]

    Concernant le Grand Conseil, Les Verts (+5 sièges) et le PLR (+4) sont sortis gagnants. Le PS (+2) et le PDC (+1) se renforcent également, alors que le Mouvement citoyens genevois (MCG) recule nettement (-9), tout comme l'UDC (-3).

    >> Les principaux faits du 1er tour: Pierre Maudet réélu, Luc Barthassat en danger et un Parlement recentré

    >> Le résumé de la journée dans le 19h30:

    Elections genevoises: Pierre Maudet, réélu au 1er tour
    19h30 - Publié le 15 avril 2018

  • 10h50

    Le dossier complet

    Les enjeux, débats et interviews dans notre dossier complet