Macron et Le Pen en tête du premier tour. [RTS]
Publié Modifié

Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

- Selon les résultats publiés par le ministère de l'Intérieur, sur la base de 97% des bulletins dépouillés, le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la présidentielle avec 23,86%, devant Marine Le Pen (21,43%). Ils sont suivis par François Fillon (19,94%) et Jean-Luc Mélenchon (19,62%).

- Dès l'annonce des résultats, tant le candidat socialiste Benoît Hamon que les ténors des Républicains ont appelé à voter pour Emmanuel Macron. François Fillon a admis sa défaite et apporté son soutien au candidat d'En Marche!.

- A l'inverse, Jean-Luc Mélenchon a dit qu'il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour, soulignant n'avoir reçu aucun mandat pour s'exprimer à la place de ses électeurs, qui s'exprimeront sur la plateforme de la France insoumise.

- Emmanuel Macron a réagi de son côté en parlant d'un "tournant dans la vie politique française" et a déclaré vouloir être "le président des patriotes face à la menace des nationalistes".

- Marine Le Pen s'est félicitée, elle, d'un "résultat historique" et a lancé un appel à "tous les patriotes sincères" pour qu'ils la rejoignent le 7 mai, date du second tour de la présidentielle.

Suivi assuré par Frédéric Boillat, Stefan Renna, Marc Renfer et Pauline Turuban.

05h00

La suite des événements

Suivez toutes les réactions et analyses après le premier tour de l'élection présidentielle française ici:

>> Lire: Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle

00h00

Les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur

Selon les résultats publiés par le ministère de l'Intérieur à minuit, sur la base de 80% des bulletins dépouillés, le candidat d'En Marche! Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour de la présidentielle avec 23,28%, devant Marine Le Pen (22,70%). François Fillon (19,71%) et Jean-Luc Mélenchon (19,02%) sont tous deux éliminés.

23h20

Soutiens européen et allemand à Macron

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a félicité dimanche soir Emmanuel Macron et lui a souhaité le meilleur pour le second tour, le 7 mai, face à Marine Le Pen, a rapporté son porte-parole.

Illustrant le large soutien dont bénéficie le candidat d'En Marche au sein des institutions européennes à Bruxelles, Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour la politique étrangère, a elle aussi salué sa performance.

"Voir les drapeaux de la France et de l'UE saluant le résultat d'Emmanuel Macron montre l'espoir et l'avenir de notre génération", a déclaré la diplomate italienne.

Soutien de Berlin

Le gouvernement allemand d'Angela Merkel a annoncé dimanche soir son soutien au centriste Emmanuel Macron

"C'est bien que Emmanuel Macron a eu du succès avec sa position pour une Union européenne forte et une économie sociale de marché. Bonne chance pour les deux prochaines semaines", a dit Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière conservatrice, sur son compte Twitter.

Allant plus loin encore dans son soutien à Emmanuel Macron, le ministre allemand des Affaires étrangères, le social-démocrate Sigmar Gabriel, s'est dit "sûr" que le centriste serait élu président.

22h30

La carte des résultats

LegendeLegende

22h20

Emmanuel Macron veut "rassembler tous les Français"

Le candidat du mouvement En Marche! a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont voté pour lui. Il a salué tous les autres candidats présents au premier tour et a remercié François Fillon et Benoît Hamon pour avoir appelé à voter pour lui au second tour.

Devant ses supporters qui brandissaient des drapeaux français et européens et scandaient des "Macron président!", Emmanuel Macron a déclaré que son mouvement a "changé la vie politique française en un an".

En vue du second tour, Emmanuel Macron a déclaré vouloir "rassembler tous les Français". Il s'est présenté comme le "candidat des patriotes face à la menace des nationalistes".

Emmanuel Macron: "Réconcilier notre France pour gagner" [RTS]
Emmanuel Macron: "Réconcilier notre France pour gagner" / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

23h10

"Le PS est très gravement malade"

Selon Gérard Grunberg, spécialiste des gauches, le "PS était coupé avant même le lancement de la campagne" pour cette élection présidentielle. "Le PS est très gravement malade et ne pourra pas revenir dans les temps qui viennent", a-t-il ajouté sur La 1ère.

Gérard Grunberg, politologue spécialiste des gauches. [YouTube]YouTube
Réactions de Gérard Grunberg, politologue, et Francois-Xavier Bourmaud, journaliste / Audio de l'info / 4 min. / le 23 avril 2017

23h

"Le macronisme sera du hollandisme débarrassé des frondeurs"

Après les résultats du premier tour, le journaliste au Figaro François-Xavier Bourmaud s'est exprimé sur la doctrine politique d'Emmanuel Macron sur les ondes de RTS La 1ère. Selon lui, le "macronisme sera du hollandisme débarrassé des frondeurs et qui serait rendu acceptable jusqu'au centre-droit".

Francois-Xavier Bourmaud, journaliste au Figaro
Réaction de Francois-Xavier Bourmaud, journaliste au Figaro / Audio de l'info / 3 min. / le 23 avril 2017

22h10

Premier sondage pour le 2e tour

Selon un sondage Ipsos/Sopra mené à la suite du premier tour, 68% des électeurs voteraient pour Emmanuel Macron, contre 32% pour Marine Le Pen.

22h

"Fier de ce que nous avons accompli", affirme Jean-Luc Mélenchon

"Le résultat annoncé depuis le début de la soirée n'est pas celui que nous espérions", a déclaré Jean-Luc Mélenchon lors d'une courte allocution à son QG parisien.

Alors que les "médiacrates et oligarques jubilent", le candidat du mouvement des Insoumis a dit vouloir attendre les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, qu'il "respectera".

Concernant le second tour, Jean-Luc Mélenchon a dit qu'il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour, soulignant n'avoir reçu aucun mandat pour s'exprimer à la place de ses électeurs. Il laissera la "base" du mouvement en débattre avant de lui-même se prononcer. Selon lui, les deux candidats donnés qualifiés - Emmanuel Macron et Marine Le Pen - veulent "prolonger les institutions actuelles" et "s'en prendre aux acquis sociaux les plus élémentaires du pays".

Jean-Luc Mélenchon ne reconnaît pas (encore) sa défaite [RTS]
Jean-Luc Mélenchon ne reconnaît pas (encore) sa défaite / L'actu en vidéo / 3 min. / le 23 avril 2017

21h46

Martin Schulz félicite Macron

Candidat du SPD à la chancellerie allemande et rival d'Angela Merkel, Martin Schulz a adressé ses félicitations à Emmanuel Macron.

21h40

Les portraits d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen

>> Le portrait d'Emmanuel Macron:

Portrait d'Emmanuel Macron [RTS]
Portrait d'Emmanuel Macron / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

>> Lire aussi: Ni de droite, ni de gauche, Emmanuel Macron a bousculé les clivages

>> Le portrait de Marine Le Pen:

Portrait de Marine Le Pen [RTS]
Portrait de Marine Le Pen / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

>> Lire aussi Marine Le Pen, la fille qui a porté le FN au 2e tour 15 ans après son père

21h35

Heurts entre "antifascistes" et policiers à Paris

Des heurts ont opposé dimanche soir à Paris plusieurs centaines de manifestants s'affirmant "antifascistes" à la police.

Heurts entre militants d'extrême-gauche et police à Paris [RTS]
Heurts entre militants d'extrême-gauche et police à Paris / L'actu en vidéo / 31 sec. / le 23 avril 2017

Les forces de l'ordre ont chargé les manifestants qui avaient pris position sur le rond-point de la place de la Bastille, a constaté un journaliste de l'AFP. Ils ont essuyé des jets de bouteilles et de pétards de la part des jeunes, dont certains cagoulés et souvent vêtus de noir.

Une source policière a fait état de quelques jets de projectiles vers les forces de l'ordre. Trois personnes ont été interpellées, selon la police.

A l'appel de mouvements se déclarant "antifascistes", qui entendent organiser une "nuit des barricades", quelque 300 manifestants s'étaient réunis dès avant les premières estimations des résultats du premier tour de la présidentielle.

21h32

Le dilemme des fillonistes

21h30

La variation des blocs entre 2012 et 2017

21h25

Nathalie Arthaud votera blanc au second tour

La candidate de Lutte ouvrière est allée à rebours des réactions des autres candidats qui seraient éliminés au premier tour. Nathalie Arthaud a déclaré sur twitter qu'elle votera blanc au second tour.

21h10

Réaction de Marine Le Pen

Devant ses partisans à Hénin-Beaumont, Marine Le Pen s'est félicitée d'un "résultat historique" et a lancé un appel à "tous les patriotes sincères" pour qu'ils la rejoignent. "La survie de la France est en jeu", a-t-elle affirmé.

"Vous avez le choix de l'alternance, la vraie", a déclaré la présidente du Front national.

Marine Le Pen: "Oui, je suis la candidate du peuple" [RTS]
Marine Le Pen: "Oui, je suis la candidate du peuple" / L'actu en vidéo / 2 min. / le 23 avril 2017

20h55

Le wait-and-see des Insoumis

Sur Facebook, Jean-Luc Mélenchon a appelé à la prudence concernant les premiers résultats communiqués.

Alexis Corbière, porte-parole du candidat des Insoumis, n'a pas souhaité commenter dans l'immédiat les résultats provisoires du premier tour. "Je vais attendre un peu, d'autres chaînes ne présentent pas les mêmes scores", a-t-il déclaré sur le plateau de TF1.

20h50

Fillon apporte son soutien à Macron

Malgré tous mes efforts, ma détermination, je n'ai pas réussi à vous convaincre. Les obstacles étaient trop nombreux et trop cruels. Cette défaite est la mienne et je l'assume

François Fillon

L'abstention n'est pas dans mes gènes, surtout quand un parti extrémiste s'approche du pouvoir (...) Dès lors, je n'ai pas d'autre choix que de voter contre l'extrême droite. Je voterai donc pour Emmanuel Macron

François Fillon
François Fillon votera pour Emmanuel Macron [RTS]
François Fillon votera pour Emmanuel Macron / L'actu en vidéo / 2 min. / le 23 avril 2017

>> Réaction et ambiance au quartier général de François Fillon:

20h45

Jamais le FN n'avait atteint 20% au 1er tour d'une élection présidentielle

20h45

Le Front national affiche sa satisfaction

"Très heureux", Florian Philippot, vice-président du Front national, a appelé les "nombreux électeurs patriotes" qui ont voté pour François Fillon ou Nicolas Dupont-Aignan à donner leur voix à Marine Le Pen au second tour.

C'est une victoire historique pour les patriotes

Marion Maréchal-Le Pen (Front national)

De son côté, le député FN Gilbert Collard a immédiatement attaqué Emmanuel Macron le taxant de "pur produit de la téléréalité".

20h40

Infographie des estimations

L'Agence France-Presse (AFP) a publié une infographie des estimations des différents instituts de sondages et leurs légère variations.

20h35

"Une page de la vie politique française se tourne", selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a estimé auprès de l'AFP que "l'on tourne clairement aujourd'hui une page de la vie politique française".

"Les Français ont exprimé leur désir de renouvellement. Notre logique est désormais celle du rassemblement que nous poursuivrons jusqu'aux élections législatives", a déclaré l'ancien ministre de l'Economie.

"Nous considérons qu'il est déterminant d'oeuvrer à obtenir la majorité la plus large possible pour procéder au rassemblement de tous les progressistes", a insisté Emmanuel Macron.

20h30

Réaction chez Fillon

"C'est quand même mieux qu'une bataille Mélenchon-Le Pen, qui aurait été un dilemme affreux", réagit un soutien de François Fillon.

20h20

Les ténors de la droite appellent à voter Macron

Après l'élimination de François Fillon, plusieurs ténors de droite ont rapidement appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour.

C'est un séisme aux lourdes conséquences pour la droite gaulliste. Il faut voter Emmanuel Macron au second tour pour faire barrage au Front national

François Baroin (Les Républicains)

C'est une grande déception, une mauvaise nouvelle. Et la présence de Madame Le Pen est une très mauvaise nouvelle. J'appelle donc à voter pour Emmanuel Macron

Jean-Pierre Raffarin (Les Républicains)

C'est une défaite rude, on paie cher les affaires, ce ne sont pas nos idées qui ont été vaincues

Laurent Wauquiez (Les Républicains)

De son côté, le maire de Bordeaux Alain Juppé attend d'Emmanuel Macron qu'il précise son programme, mais le candidat malheureux à la primaire de la droite annonce officiellement qu'il votera pour lui au second tour.

Alain Juppé annonce qu'il votera Macron au deuxième tour [RTS]
Alain Juppé annonce qu'il votera Macron au deuxième tour / L'actu en vidéo / 31 sec. / le 23 avril 2017

20h15

Hamon assume son échec et soutient Macron

J'ai échoué, j'en assume la responsabilité, cet échec est une profonde meurtrissure (...) J'appelle donc à battre le plus puissamment possible l'extrême droite et j'appelle à voter pour Emmanuel Macron.

Benoît Hamon
Benoît Hamon appelle à voter pour Emmanuel Macron [RTS]
Benoît Hamon appelle à voter pour Emmanuel Macron / L'actu en vidéo / 29 sec. / le 23 avril 2017

20h00

Emmanuel Macron devance Marine Le Pen

Selon les premières estimations diffusées par France Télévision, le candidat d'En Marche Emmanuel Macron arrive en tête du premier tour avec 23,7%, devant Marine Le Pen (21,7%) qui s'est détachée devant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, les deux à 19,5%.

Selon ces chiffres, le candidat socialiste Benoît Hamon n'a obtenu que 6,2% des voix et Nicolas Dupont-Aignan 5%.

Les plus petits candidats suivent avec Jean Lassale à 1,5%, Philippe Poutou à 1,2%, François Asselineau à 0,8%, Nathalie Arthaud à 0,7% et Jacques Cheminade à 0,2%.

>> "C'est un séisme politique que l'on vit ce soir": la réaction de Jean-Phillipe Schaller au 19h30.

Annonce du résultat sur le plateau de la RTS [RTS]
Annonce du résultat sur le plateau de la RTS / L'actu en vidéo / 50 sec. / le 23 avril 2017

19h50

Mélenchon arrive à son QG

Jean-Luc Mélenchon arrive à son QG [RTS]
Jean-Luc Mélenchon arrive à son QG / L'actu en vidéo / 49 sec. / le 23 avril 2017

19h30

Emmanuel Macron devant un trio incertain

Selon nos correspondants à Paris, qui ont recoupé diverses sources, une tendance semble se dessiner pour le résultat. Emmanuel Macron arriverait en tête du premier tour devant un trio dont l'ordre reste incertain.

Le candidat d'En Marche serait ainsi qualifié pour le second tour, alors que le suspense demeure pour la seconde place entre Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon.

Emmanuel Macron devrait s'exprimer devant ses partisans entre 20h30 et 20h45.

>> Le point dans le 19h30:

Selon les premières estimations, Emmanuel Macron serait en tête [RTS]
Selon les premières estimations, Emmanuel Macron serait en tête / L'actu en vidéo / 29 sec. / le 23 avril 2017

19h25

Mise en garde du ministère de l'Intérieur

Place Beauvau a mis en garde sur twitter au sujet de faux SMS d'estimation des résultats.

19h20

La tension monte dans le camp Fillon

19h00

Fermeture des premiers bureaux de vote

Les bureaux de vote ont fermé dans la majorité des communes françaises. Il n'est désormais possible de voter que dans les grandes villes.

Les dépouillements ont commencé.

18h55

Peu de monde au QG de Hamon

Selon notre correspondant sur place, il n'y a pas encore grand monde au QG du Parti socialiste à Paris.

18h50

L'abstention depuis 2002

L'abstention au premier tour de la présidentielle française depuis 2002.

L'abstention au 1er tour depuis 2002. [RTS]L'abstention au 1er tour depuis 2002. [RTS]

18h30

Vers une forte participation à Paris

Les files d'attente sont toujours importantes dans certains bureaux de vote et notamment en région parisienne.

A 17h, la participation dans la capitale s'élevait à 64,47%, soit cinq points de plus qu'en 2012 à la même heure (59,14%).

18h00

Deux électeurs de gauche expliquent leur choix

Je n'ai pas voulu faire un vote utile, j'ai fait un vote de conviction

Un électeur parisien
Deux électeurs de gauche parisiens expliquent leur choix [RTS]
Deux électeurs de gauche parisiens expliquent leur choix / L'actu en vidéo / 2 min. / le 23 avril 2017

17h35

Vers une arrivée tardive des résultats?

Les noms des deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle risquent de ne pas être divulgués à 20h. Et ce, en raison notamment de deux facteurs : d'une part, la fermeture tardive (19h, voire 20h dans certaines grandes villes) des bureaux de vote, et, d'autre part, les derniers sondages effectués avant le jour-j du premier tour qui donnaient quatre candidats dans un mouchoir de poche. Pour les instituts qui fourniront les premières estimations (basées sur des bulletins dépouillés et non des sondages à la sortie des urnes), la tâche s’annonce compliquée.

Les premières indications concernant ces estimations sont attendues vers 19h35, soit 25 minutes seulement avant la divulgation prévue des résultats provisoires. "Nous ne prendrons pas de risque inconsidéré", a prévenu le directeur général d’Ipsos, Brice Teinturier, dans les colonnes du Monde. "Si nous sommes dans l’incapacité de départager le deuxième et le troisième, nous le dirons. Il faudra attendre que les estimations soient affinées avec le dépouillement d’une nouvelle vague de bulletins."

17h20

Nos correspondants dans les QG

17h00

La participation s'élève à près de 70% en fin d'après-midi

A 17h, la participation atteignait 69,42% en France métropolitaine. Un chiffre légèrement plus bas qu'en 2012 (70,59%) et en 2007 (73,87%) à la même heure, annonce le ministère de l'Intérieur. En 2002, année de forte abstention, ce chiffre atteignait seulement 58,45%.

Au niveau national, le taux d'abstention est, lui, estimé à 22%, selon l'institut Ipsos/Sopra Steria pour France Info.

>> Le point d'Ariane Hasler, correspondante de la RTS à Paris:

Le taux de participation est très proche de l'élection présidentielle 2012. [Benjamin Cremel - AFP]Benjamin Cremel - AFP
Un taux de participation dans la lignée des précédentes présidentielles françaises / Forum / 2 min. / le 23 avril 2017

16h55

En direct du QG de Macron

La correspondante de RTSinfo Ariane Hasler est en direct sur Facebook depuis le quartier général d'Emmanuel Macron à Paris. Posez-lui vos questions en direct.

16h50

Des valeurs positives

"J'ai beaucoup hésité et j'ai fini par me décider pour Mélenchon" pour "porter des valeurs positives", nous dit cet électeur du 11ème arrondissement de Paris.

16h45

"Choix compliqué", selon les électeurs lyonnais

C'est pas forcément évident avec tous ces choix.

Un électeur lyonnais
Les électeurs lyonnais jugent l'élection "compliquée" [RTS]
Les électeurs lyonnais jugent l'élection "compliquée" / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

16h30

Donald Trump semble prendre du plaisir

Donald Trump a publié un tweet dans lequel il dit trouver l'élection en cours en France très intéressante.

16h20

Avec les supporters de Fillon à Paris

Deux soutiens de François Fillon réaffirment leur soutien au candidat de la droite.

Les affaires? C'est dommage qu'on se soit focalisé sur ce sujet

Un soutien de Fillon
Deux soutiens de François Fillon à la sortie du bureau de vote [RTS]
Deux soutiens de François Fillon à la sortie du bureau de vote / L'actu en vidéo / 4 min. / le 23 avril 2017

16h07

Vote utile ou vote par conviction?

"Moi je n'ai pas voulu faire un vote utile. J'ai fait un vote de conviction", explique un électeur du 11ème arrondissement de Paris à notre envoyée spéciale.

15h45

Pas d'affiche de Marine Le Pen hors de France

Faute d'avoir été fournies dans les délais légaux, les affiches de la candidate de l'extrême droite Marine Le Pen n'ont pas pu être apposées dans les bureaux de vote de l'étranger.

"Les affiches sont imprimées par les candidats eux-mêmes et il leur revient de les déposer auprès de la commission électorale avant la date limite", dans ce cas le lundi 10 avril, a-t-on expliqué au ministère français des Affaires étrangères.

"Le candidat N°2 n'a pas livré d'affiche." Voilà le message que les électeurs français à l'étranger ont découvert dans leur bureau de vote à la place de l'affiche de Marine Le Pen. [THOMAS COEX  - AFP]"Le candidat N°2 n'a pas livré d'affiche." Voilà le message que les électeurs français à l'étranger ont découvert dans leur bureau de vote à la place de l'affiche de Marine Le Pen. [THOMAS COEX - AFP]

15h20

Le vote de Manuel Valls

Manuel Valls dans le bureau de vote [RTS]
Manuel Valls dans le bureau de vote / L'actu en vidéo / 40 sec. / le 23 avril 2017

15h00

Le suivi sur Twitter

Plusieurs journalistes de la RTS ont été dépêchés en France pour ce premier tour. Ils vous font vivre cette journée sur Twitter, via le hashtag #RTSFrance.

14h35

Les Français de l'étranger se mobilisent

De Montréal à Hong-Kong en passant par Bruxelles et Tokyo, des files d'attente sont signalées à travers le monde et les Français qui souhaitent voter doivent souvent patienter de longues minutes.

>> Les images à Londres:

Une longue file d'attente pour les Français qui veulent voter à Londres [RTS]
Une longue file d'attente pour les Français qui veulent voter à Londres / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

14h10

Les 11 candidats en train de voter

L'afp a réalisé un montage photo de tous les candidats en train de voter.

Les 11 candidats en train de voter. [afp]Les 11 candidats en train de voter. [afp]

13h45

Retour aux affaires sur Twitter

Interdits de communiquer sur les réseaux sociaux depuis vendredi à minuit, plusieurs candidats ont ressurgi dès dimanche midi pour confirmer qu'ils avaient bien accompli leur acte citoyen.

13h25

Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ont aussi voté

>> Nicolas Sarkozy avec Carla:

Le vote de l'ancien président Nicolas Sarkozy [RTS]
Le vote de l'ancien président Nicolas Sarkozy / L'actu en vidéo / 45 sec. / le 23 avril 2017

>> Alain Juppé dans l'isoloir:

Alain Juppé au bureau de vote à Bordeaux [RTS]
Alain Juppé au bureau de vote à Bordeaux / L'actu en vidéo / 29 sec. / le 23 avril 2017

13h10

On vote aussi en Suisse

Près d'une centaine de bureaux de vote ont été installés en Suisse pour ce scrutin. A Genève, la tendance va vers François Fillon, selon le 12h30 de la RTS.

La caserne des Vernets à Genève. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Présidentielle française: les Français de Suisse se rendent aussi aux urnes / Le 12h30 / 2 min. / le 23 avril 2017

>> Voir aussi le reportage du 12h45 à Fribourg et Genève:

Présidentielle française: les Français de Suisse se sont déplacés en nombre pour aller voter [RTS]
Présidentielle française: les Français de Suisse se sont déplacés en nombre pour aller voter / 12h45 / 2 min. / le 23 avril 2017

12h45

Brève alerte sécuritaire dans le Doubs

Deux bureaux de vote de Besançon, dans le département du Doubs, ont été brièvement fermés après la découverte d'une voiture volée à proximité. Les autorités ont ensuite assuré qu'il n'y avait rien à craindre.

Pour rappel, 50'000 policiers et gendarmes, appuyés par 7000 militaires de l'opération Sentinelle (déployés en permanence sur le territoire national depuis les attentats djihadistes de janvier 2015 à Paris), sont mobilisés lors de ce premier tour.

C'est la première fois qu'une présidentielle se déroule sous le régime de l'état d'urgence, instauré dans la foulée des attentats du 13 novembre 2015.

Des soldats déployés près d'un bureau de vote à Paris. [AP Photo/Emilio Morenatti - Keystone]Des soldats déployés près d'un bureau de vote à Paris. [AP Photo/Emilio Morenatti - Keystone]

12h25

Mélenchon le dernier aux urnes

Dernier des candidats à la présidentielle à se déplacer, le représentant de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon s'est rendu au bureau de vote à Paris.

Une foule imposante était présente et le candidat a dû longuement patienter avant de pouvoir accomplir son geste citoyen. Il en a profité pour discuter avec la foule et faire des selfies avec des enfants, demandant aussi à plusieurs reprises aux journalistes de tenter de se montrer plus discrets.

Un déplacement aux urnes animé pour Jean-Luc Melenchon [RTS]
Un déplacement aux urnes animé pour Jean-Luc Melenchon / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

12h15

Les images du vote des candidats

A la mi-journée, la plupart des candidats avaient déjà glissé leur bulletin dans l'urne.

>> Emmanuel Macron a voté à 10h30 au Touquet, dans le Pas-de-Calais, avec son épouse Brigitte:

Vote et bain de foule pour Emmanuel Macron [RTS]
Vote et bain de foule pour Emmanuel Macron / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

>> Marine Le Pen s'est rendue aux urnes à 11h dans son fief d'Hénin-Beaumont avec le maire de la ville Steeve Briois:

Marine Le Pen a glissé son bulletin dans l'urne à Hénin-Beaumont [RTS]
Marine Le Pen a glissé son bulletin dans l'urne à Hénin-Beaumont / L'actu en vidéo / 53 sec. / le 23 avril 2017

>> C'est peu avant midi que François Fillon a glissé son bulletin dans l'urne à Paris:

François Fillon s'est rendu aux urnes à la mi-journée à Paris [RTS]
François Fillon s'est rendu aux urnes à la mi-journée à Paris / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

>> Benoît Hamon a fait son choix à 10h à Trappes, dans les Yvelines:

Benoît Hamon fait son choix dans les Yvelines [RTS]
Benoît Hamon fait son choix dans les Yvelines / L'actu en vidéo / 55 sec. / le 23 avril 2017

>> Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Philippe Poutou, Jean Lassalle et François Asselineau ont aussi voté. Le premier à s'être rendu dans l'isoloir a été Nicolas Dupont-Aignan, dès 8h50:

Nicolas Dupont-Aignan, le premier des candidats à voter [RTS]
Nicolas Dupont-Aignan, le premier des candidats à voter / L'actu en vidéo / 35 sec. / le 23 avril 2017

12h00

Une participation de 28,54% à la mi-journée

Un total de 28,54% des Français se sont rendus aux urnes à la mi-journée, un chiffre stable par rapport à 2012.

Par comparaison, le taux de participation à midi atteignait 28,29% en 2012, 31,21% en 2007, année de faible abstention, et 21,40% en 2002.

>> Le point avec Michel Beuret à Paris:

Présidentielle française-Premier tour: les précisions de Michel Beuret à Paris [RTS]
Présidentielle française/Premier tour: les précisions de Michel Beuret à Paris / 12h45 / 1 min. / le 23 avril 2017

11h45

"Pincement au coeur" pour Hollande

Après avoir glissé son bulletin dans l'urne à Tulle, son fief de Corrèze, le président sortant François Hollande a déclaré n'avoir pas de nostalgie, mais un petit "pincement au coeur".

François Hollande a voté à Tulle [RTS]
François Hollande a voté à Tulle / L'actu en vidéo / 1 min. / le 23 avril 2017

11h15

La présidentielle française, mode d'emploi

Que prédisent les sondages? Qui sont les électeurs qui détermineront les deux candidats qualifiés pour le second tour? A quelle heure sont attendus les premiers résultats? Quel dispositif de sécurité a-t-il été mis sur pied?

Le mode d'emploi de la présidentielle: Candidats, horaires et résultats, le mode d'emploi de la présidentielle française

11h00

Le bilan d'une folle campagne

La campagne présidentielle cuvée 2017 a été marquée par de nombreux rebondissements. Un reportage du 19h30 tire le bilan, entre les évictions de poids-lourds de la politique hexagonale lors des primaires, le renoncement de François Hollande à se représenter ou encore les affaires qui ont secoué François Fillon et Marine Le Pen.

Présidentielle française: retour sur une campagne sans précédent [RTS]
Présidentielle française: retour sur une campagne sans précédent / 19h30 / 2 min. / le 22 avril 2017

La campagne elle-même s'est achevée vendredi à minuit. Depuis lors, les candidats et les médias n'ont plus le droit de publier des éléments de propagande électorale.

>> Lire aussi: Les derniers soupirs numériques des candidats à la présidentielle française

Ce scrutin est très suivi dans toute l'Europe. Reportages à Berlin, à Athènes et à Moscou, diffusés dans l'émission Forum:

L’élection présidentielle française est très suivie dans toute l'Europe. [Regis Duvignau - Reuters]Regis Duvignau - Reuters
Présidentielle française: les Européens retiennent leur souffle / Forum / 7 min. / le 22 avril 2017

10h45

Coup d'envoi du vote donné en Outre-Mer

Le vote a été officiellement lancé samedi, quand les Français des territoires d'Outre-Mer se sont rendus aux urnes. C'est le petit archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, situé au large du Canada, qui avait ouvert le bal.

Lire: Le coup d'envoi de la présidentielle française a été donné en Outre-Mer

10h30

Les onze candidats en lice

Onze candidats sont en lice pour ce premier tour, un de plus qu'en 2012, mais cinq de moins qu'en 2002. A savoir, par ordre alphabétique:

Nathalie Arthaud, 47 ans, Lutte ouvrière

François Asselineau, 59 ans, Union populaire républicaine

Jacques Cheminade, 75 ans, Solidarité et progrès

Nicolas Dupont-Aignan, 56 ans, Debout la France

François Fillon, 63 ans, Les Républicains

Benoît Hamon, 49 ans, Parti socialiste

Jean Lassalle, 61 ans, Résistons!

Marine Le Pen, 48 ans, Front National

Emmanuel Macron, 39 ans, En marche!

Jean-Luc Mélenchon, 65 ans, France insoumise

Philippe Poutou, 50 ans, Nouveau Parti anticapitaliste

Au terme d'une campagne remplie d'incertitudes et de coups de théâtre, les derniers sondages donnent quatre favoris dans un mouchoir de poche, avec entre quatre et cinq points d'écart entre eux.

Emmanuel Macron est généralement placé en tête devant Marine Le Pen, alors que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon se partagent le troisième rang. Benoît Hamon est lui largement distancé.

>> Lire aussi: Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon en 4 points, selon deux sondages

10h15

Le dispositif de couverture de la RTS

Les premières informations marquantes et les vidéos des candidats en train de voter sont à découvrir dans ce suivi minute par minute. Les résultats et les réactions suivront en temps réel jusqu'à tard dans la soirée. Lundi, un suivi minute par minute permettra de rendre compte de la première journée après le vote.

Un suivi est également assuré sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, avec nos correspondants à Paris, via le hashtag #RTSFrance.

A la radio, une édition spéciale de Forum est programmée de 18h à 20h. Puis le suivi sera assuré dans les flashs horaires ainsi que dans un flash spécial entre 22h30 et 23h. Lundi, un Journal du matin spécial France sera produite depuis Paris entre 7h et 9h. L'émission sera également diffusée sur RTS Un.

A la télévision, une édition spéciale du 19h30 aura lieu de 19h30 à 20h15, alors que Mise au Point reviendra ensuite également sur les résultats. Mercredi 26 avril, une émission spéciale d'Infrarouge sera diffusée depuis Paris.

10h00

Le dossier sur la présidentielle française

Des primaires au jour du vote, les analyses, débats et interviews concernant l'élection présidentielle.