Les secours en attente près du lieu de crash.

Minute par minute

Publié le 24 mars 2015 à 12:08 - Modifié le 25 mars 2015 à 06:39

Piste de l'accident privilégiée pour le crash de l'Airbus A320 de Germanwings

- Cent cinquante personnes sont mortes lors du crash mardi d'un Airbus A320 de la compagnie allemande Germanwings, dans la région de Digne-les-Bains, au sud-est de la France. L'avion devait relier Barcelone à Düsseldorf. La piste de l'accident est pour l'heure privilégiée.

- Des victimes espagnoles, allemandes et "sans doute" turques sont à déplorer, selon le président français François Hollande. Parmi elles figurent notamment 67 Allemands, dont 16 adolescents en échange scolaire avec des lycéens espagnols. On recense également 45 passagers aux noms de famille espagnols.

- La catastrophe s'est produite dans un massif montagneux aux pentes abruptes, inaccessible aux véhicules et qui culmine à plus de 2000 mètres d'altitude. Les débris s'étalent sur une zone de plusieurs kilomètres carrés.

- Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a indiqué qu'une des boîtes noires de l'appareil avait été retrouvée.

Par Juliette Galeazzi, Kevin Gertsch et Valentin Tombez

  • 21h45

    Des bougies devant le gymnase Joseph-König, à Düsseldorf

    A Düsseldorf, les étudiants du gymnases Joseph-König ont allumés des bougies en mémoire aux seize élèves et deux institutrices qui revenaient d'un voyage d'échange à bord de l'avion.

    A Düsseldorf, les étudiants du gymnases Joseph-König ont allumés des bougies en mémoire aux seize élèves et deux institutrices qui revenaient d'un voyage d'échange à bord de l'avion.
    A Düsseldorf, les étudiants du gymnases Joseph-König ont allumés des bougies en mémoire aux seize élèves et deux institutrices qui revenaient d'un voyage d'échange à bord de l'avion. [ - ]

  • Les précisions de Jean-Philippe Schaller

    Crash de l'Airbus Germanwings: les précisions de Jean-Philippe Schaller
    19h30 - Publié le 24 mars 2015

  • Le récit de la tragédie dans le 19h30

    Crash de l'Airbus Germanwings: le récit de la tragédie
    19h30 - Publié le 24 mars 2015

  • 20h35

    Piste de l'accident privilégiée

    "A ce stade nous considérons qu'il s'agit d'un accident et tout autre théorie relèverait de la spéculation", a indiqué Heike Birlenbach, vice-présidente de Lufthansa pour les ventes et services en Europe.

  • 20h11

    Trois jours de deuil national en Espagne

    La vice-présidente du gouvernement Soraya Sainz de Santamaria a annoncé un deuil officiel de trois jours à compter de minuit ce (mardi) soir.

    De plus, "nous appelons à une minute de silence demain à midi dans toutes les administrations publiques", a-t-elle ajouté.

  • 18h05

    Une boîte noire retrouvée

    Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé qu'une boîte noire avait été retrouvée. Elle sera analysée dans le cadre de l'enquête judiciaire.

    Placées à l'arrière de l'appareil, les "boîtes noires", de couleur orange ou rouge, sont de deux types: celles qui enregistrent les conversations du cockpit et celles qui enregistrent les données de vol.

  • 18h00

    "Rien n'indique que quelque chose allait mal à bord de cet avion"

    L'interview de Michel Polacco, spécialiste aéronautique dans Forum.

    Michel Polacco, journaliste spécialiste de l'aéronautique.
    - France Bleu
    Forum - Publié le 24 mars 2015

  • 18h02

    Les premières images des débris filmées par France TV

  • 17h49

    Plus de 6000 appareils dans le monde

    L'Airbus A320 est le deuxième avion le plus vendu au monde, juste derrière le Boeing 737. Le constructeur indique qu'à fin février environ 6200 appareils étaient en service dans le monde.

  • 17h44

    Un avion de chasse de l'armée au contact de l'Airbus?

    D'après lemonde.fr, "un avion de chasse de l'armée de l'air est allé au contact de l'appareil ainsi qu'un hélicoptère de la gendarmerie" dès que la Direction générale de l'aviation civile a déclenché l'alerte, constatant à 10h30 que l'appareil ne suivait pas sa route et perdait de l'altitude. L'avion de chasse aurait été envoyé pour prévenir tout acte de terrorisme.

    L'avion a perdu progressivement de l'altitude durant 8 minutes avant de s'écraser dans une région montagneuse.

  • 17h41

    L'essentiel de la conférence de presse organisée par la compagnie Germanwings cet après-midi

    Le porte-parole de Germanwings Thomas Winkelmann, ce mardi après-midi à Cologne.
    Patrik Stollarz - AFP
    Le Journal horaire - Publié le 24 mars 2015

  • 17h38

    Photo de notre correspondant sur place

  • 17h32

    L'itinéraire de l'appareil sur une carte animée

  • 17h20

    Les premières images du site du crash publiées par les médias français

  • 17h15

    Le point de la situation dans le flash info de 17h

    Les secours et membres de la gendarmerie en pleine organisation pour se rendre sur les lieux du crash.
    Claude Paris - AP Photo/Keystone
    Le Journal horaire - Publié le 24 mars 2015

  • 17h11

    Une des boîtes noires aurait été retrouvée

    Le député socialiste des Alpes-de-Haute-Provence Christophe Castaner a annoncé sur France Info qu'une boîte noire de l'Airbus de la compagnie Germanwings.

  • 16h56

    Des débris dans un rayon de 500 mètres

    L'adjoint au maure du Vernet a pu s'approcher du site du crash par voie terrestre: "L'avion a tapé a un endroit très à pic, pratiquement une falaise. L'impact est visible, comme une bombe. Les débris sont dispersés dans un rayon de 500 mètres. Mais ce ne sont que des petits morceaux de carlingue", indique-t-il au journal Libération.

  • 16h53

    Pour l'heure nous n'avons pas retrouvé de survivants. La violence du choc laisse peu d'espoir

    Bernard Cazeneuve, ministre français de l'Intérieur

  • 16h37

    Angela Merkel dans les Alpes françaises mercredi

    La chancelière allemande Angela Merkel a annoncé qu'elle se rendrait mercredi dans les Alpes françaises où s'est produit mardi le crash. "J'irai demain là-bas pour me rendre compte par moi-même de la situation et parler avec les responsables locaux", a-t-elle indiqué.

  • 16h29

    Météo "calme" au moment du crash

    Le site de Météo France prédit de la neige en soirée et cette nuit dans la zone du crash, qui se situe à plus de 2000 mètres d'altitude, ce qui devrait compliquer les opérations de la gendarmerie.

    En revanche, les conditions météo étaient "particulièrement calmes au moment du crash".

  • 16h19

    82 hommes, 60 femmes et 2 bébés

    Selon BFMTV qui cite la Gendarmerie nationale, les 144 passagers sont composés de 82 hommes, 60 femmes et 2 bébés.

  • 16h05

    Les secours se préparent à partir pour la zone du crash

  • 16h02

    La trajectoire du vol 4U9525, d'après Flightradar24

    La trajectoire de l Airbus depuis son decollage
    L'actu en vidéo - Publié le 24 mars 2015

  • 15h55

    Plus de 300 secouristes sur place

    Le ministère de l'Intérieur a par ailleurs indiqué que la zone est "instable" et "très difficile d'accès" en raison notamment d'une "pente très abrupte.

  • 15h50

    Images aériennes du massif du Mercantour près de Digne, où s'est écrasé l'Airbus

    Le massif du Mercantour ou s est abime l Airbus A320
    L'actu en vidéo - Publié le 24 mars 2015

  • 15h41

    L'avion a traversé une zone de précipitations peu de temps avant l'accident

    L'image satellite de la zone de vol montre que l'appareil a traversé une zone de précipitations à 10 h locales,  soit environ 45 minutes avant l'accident. Il n'y a par contre pas d'impact de foudre dans cette zone entre 10h et 11h.

    Image satellite de la zone de vol
    Image satellite de la zone de vol [ - DR]

  • 15h28

    67 Allemands à bord et 45 personnes aux noms de famille espagnols

    D'après la compagnie Germanwings, qui se base sur la liste d'embarquement, il y avait 67 Allemands à bord de l'A320.

    La vice-présidente espagnole Soraya Saenz de Santamaria avait indiqué  précédemment aux médias espagnols que "45 passagers portaient des noms de famille espagnols".

  • 15h20

    Une classe d'élèves allemands dans l'avion

    Seize élèves et deux institutrices du gymnases Joseph-König de Düssledorf, qui revenaient d'un voyage d'échange, étaient à bord de l'avion, rapporte le journal allemand Bild.

  • 15h05

    "La chute a duré 8 minutes"

    "La descente de l'avion a duré huit minutes", a précisé le patron de Germanwings qui a aussi précisé que deux bébés se trouvaient à bord.

    Le dernier "entretien régulier" avait eu lieu à l'été 2013.

  • 15h00

    Enquête ouverte

    Le Parquet de Marseille a été chargé des investigations liées au crash du vol Airbus A320 dans le sud-est de la France.

  • 14h51

    Germanwings, une compagnie réputée sûre

    Filiale à bas coût de la compagnie allemande Lufthansa, Germanwings a été fondée en 2002. Elle emploie 1355 personnes, dont 966 affectées au personnel navigant. Son hub principal se trouve à l’aéroport de Cologne/Bonn, en Allemagne, d'où elle dessert plus de 110 destinations en Europe, en République Dominicaine, en Thaïlande, dans les Émirats Arabes Unis, en Amérique centrale.

    Selon les sites de notation des compagnies aériennes, il s’agit d’une compagnie plutôt sûre: elle est par exemple notée 7/7 par le site Airlineratings.com. Elle fait également partie du groupe B d’après le site Securvol qui lui attribue un niveau de sécurité «correct» (la lettre A signifiant un "bon niveau", la lettre E correspondant aux compagnies "interdites en Europe ou à interdire".

  • 14h45

    L'équipage n'a pas émis d'alerte

    La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) a indiqué à l'Agence France presse que l'équipage n'a pas émis d'appel de détresse (mayday), contrairement à ce qu'avait indiqué le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies dans la matinée.

    Selon la DGAC, c'est le contrôle aérien qui a décidé de déclarer l'avion en détresse car il n'avait plus aucun contact avec l'équipage et l'avion.

  • 14h33

    Angela Merkel se rendra en France

    "C'est un choc. Je suis surtout préoccupée par l'immense chagrin des familles de ceux qui ont été victimes de ce crash", a déclaré Angela Merkel lors d'une conférence de presse.

    La chancelière a annoncé qu'elle se rendra en France mercredi avec Hannelore Kraft, la présidente de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie dont Düsseldorf est la capitale.

  • 14h17

    Des victimes espagnoles, allemandes, et "sans doute" turques

    Des victimes allemandes, espagnoles, et "sans doute" turques figurent parmi les 150 morts présumés du crash de l'Airbus A320, a déclaré le président François Hollande, après avoir reçu le roi Felipe d'Espagne.

  • 14h05

    "Il n'y aurait pas de victime française, mais je n'en ai pas la certitude (...) C'est une terrible épreuve. Nous sommes tous en deuil"

    François Hollande

    Le président français s'est exprimé à l'Elysée, aux côtés du roi Felipe d'Espagne, qui a ensuite annulé sa visite officielle de trois jours en France.

  • 13h59

    Les secours en préparation

    Une partie du dispositif de secours se met en place à Seyne-les-Alpes, près de Digne.

  • 13h48

    Une zone "inaccessible par la route"

    Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies indique que l'Airbus s'est écrasé dans une zone enneigée, "inaccessible par la route", compliquant l'arrivée des secours.

    Le maire de Barcelonnette a quant à lui évoqué un "site escarpé", précisant qu'il y a 50 ans, un vol Paris-Saigon s'était abîmé dans ce secteur.

    Pierre Martin-Charpenel est le maire de Barcelonnette.
    - D!CI TV/Youtube
    Audio de l'info - Publié le 24 mars 2015

  • 13h40

    Bilan revu à 150 victimes

    La compagnie Germanwings a finalement confirmé le crash sur Twitter, annonçant qu'il y avait 144 passagers (et non 142) et six membres d'équipage. Madrid a parlé de 45 ressortissants espagnols à bord de l'appareil.

  • 13h30

    Rajoy "consterné", Merkel "bouleversée"

    Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a dit sa consternation face à la "catastrophe aérienne", survenue en France. La chancelière allemande Angela Merkel s'est elle dit "bouleversée".

    Les chefs d'Etat ont assuré que l'Espagne, la France et l'Allemagne travaillaient de concert pour l'enquête.

  • 13h22

    Appel à la population

    La gendarmerie nationale demande aux habitants de la région de l'accident de ne pas s'approcher du lieu de drame pour faciliter les secours.

  • 13h20

    @germanwings et @lufthansa en berne

  • 13h18

    Le massif montagneux du crash

    Des journalistes de France 2 ont survolé le lieu de l'accident en hélicoptère. L'avion serait tombé sur la montagne des Têtes, située à environ 2000 mètres d'altitude.

  • 13h17

    Une "terrible nouvelle" pour le ministre allemand des Affaires étrangères

    "Nos pensées vont à ceux qui doivent redouter que leurs proches figurent parmi les victimes", a indiqué le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, sur le compte Twitter du ministère. Berlin a mis en place une cellule de crise et a ouvert une ligne téléphonique dédiée.

  • 13h10

    Le secrétaire d'Etat aux Transports confirme qu'il n'y aucun survivant

    "Il y a eu un appel de détresse enregistré à 10h47. Ce signal de détresse montrait que l'avion était à 5000 pieds, dans une situation anormale", indique le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, qui a précisé que le crash avait eu lieu "peu après" ce signal.

  • 13h02

    L'aéroport de Barcelone prêt à accueillir les proches

    Un salon va accueillir les proches des victimes à l'aéroport de Barcelone, selon le correspondant de Europe 1 sur place. Il évoque 42 victimes espagnoles.

  • 12h58

    L'avion volait depuis 1990

    Selon la fiche technique de l'appareil, le Airbus A320 était en service depuis plus de 24 ans. Il avait effectué son premier vol en novembre 1990.

  • 12h50

    "A dark day for Lufthansa"

    La compagnie aérienne Lufthansa a réagi à l'accident sur Twitter, citant le PDG Carsten Spohr, qui évoque sa solidarité envers les proches des victimes et annonce son espoir de trouver des survivants. Il évoque "un jour noir pour Lufthansa".

  • 12h45

    Des débris retrouvés

    Selon le ministère de l'Intérieur, des débris de l'avion ont été retrouvés.

  • 12h40

    Cellule de crise en place

    Le Premier ministre a mis en place une cellule interministérielle de crise située Place Beauvau. Les plans ORSEC (catastrophes) et SATER (sauvetages aéro-terrestre) ont été activés, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

  • 12h34

    Un signal de détresse envoyé

  • 12h26

    Le gouvernement français affiche sa solidarité

  • 12h31

    Une chute brutale

    L'avion aurait fait une chute brutale de 11'500 à 2000 mètres selon les dernières mesures radar.

  • 12h23

    Le lieu du crash

    L'avion s'est écrasé sur la commune de Meolans-Revel, dans les Alpes-de-Haute-Provence (04), selon le communiqué de Matignon.

    >> Carte du lieu approximatif de l'accident

    Le lieu approximatif du crash.
    Le lieu approximatif du crash. [ - ]

  • 12h16

    Germanwings ne répond plus

    Alors que la compagnie renvoie sur Twitter vers son site web pour plus d'informations, celui-ci n'est plus accessible...

    Le site de GermanWings a planté.
    Le site de GermanWings a planté. [ - ]

  • 12h12

    Des pompiers en route

    Trois colonnes de pompiers, fortes de 80 personnes chacune, auraient quitté les départements voisins pour se rendre sur le lieu du crash. Trois escadrons de gendarmes mobiles, soit environ 210 hommes, sont aussi engagés.

  • 12h09

    "Il n'y aurait pas de survivant"

    Les circonstances de l'accident de l'Airbus A320 qui s'est écrasé dans le sud de la France laissent à penser qu'il n'y a aucun survivant, a déclaré mardi François Hollande. Le président français a évoqué une "tragédie".

    "Il y avait 148 personnes à bord, les conditions de l'accident qui ne sont pas encore élucidées laissent penser qu'il n'y aurait aucun survivant", a dit le chef de l'Etat à la presse à Paris. "Il est probable qu'il y ait bon nombre de victimes allemandes", a-t-il ajouté.

    Probablement aucun survivant a l accident
    L'actu en vidéo - Publié le 24 mars 2015

  • 12h08

    Audio : les premiers éléments connus

    L'avion qui s'est écrasé appartenait à la compagnie Germanwings.
    Martin Meissner - AP Photo/Keystone
    Audio de l'info - Publié le 24 mars 2015

  • 11h49

    La dernière position de l'appareil

    L'appareil de Germanwings, la compagnie low-cost de Lufthansa, avait décollé de Barcelone vers 10h01 pour rallier Düsseldorf, dans le nord de l'Allemagne.

    Le matin même, il avait assuré la liaison inverse, de Düsseldorf à Barcelone, où il avait atterri à 08h55.

  • 11h40

    148 personnes à bord

    L'accident est confirmé par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), 142 passagers et 6 membres d'équipage se trouvaient à bord. Le vol assurait la liaison Barcelone-Düsseldorf.

  • 11h16

    Un Airbus s'écrase dans les Alpes françaises

    La Provence et Europe 1 annoncent le crash d'un avion près de Barcelonnette, dans les Alpes françaises, à hauteur du massif des "Trois évêchés". Selon Flightradar24, un avion de la compagnie Germanwings aurait disparu des radars à 10h39.