fermer

détail & partage

Le pontificat de Benoît XVI en images

Depuis son accession au Saint-Siège le 19 avril 2005, Benoît XVI a vécu un pontificat émaillé de polémiques. Il a également voyagé à de nombreuses reprises.

1/17

Le 19 avril 2005, le cardinal Joseph Ratzinger, 78 ans, succède à Jean-Paul II et prend le nom de Benoît XVI au terme de l'un des conclaves les plus courts de l'histoire. [EPA/MARI / VATICAN POOL - Keystone]

2/17

En mai 2006, Benoît XVI voyage sur les terres de son prédécesseur Jean-Paul II en Pologne. Il se rend notamment dans l'ancien camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau pour prier. [Diether Endlicher - Keystone]

3/17

En septembre 2006, première polémique pour Benoît XVI. Lors d'un discours à l'université de Regensburg, où il a été professeur, on l'accuse d'assimiler la foi musulmane à la violence. Les tensions s'atténuent quelques jours plus tard lors d'une rencontre avec les ambassadeurs des pays à majorité musulmane, devant lesquels Benoît XVI assure de son respect aux croyants musulmans. [Markus Nowak - Reuters]

4/17

Avril 2008, Benoît XVI se rend aux Etats-Unis. Lors de ce voyage, il se rend notamment à New-York, sur le site du World Trade Center, tient un discours devant l'assemblée de l'ONU et rencontre des enfants victimes d'abus sexuels. [TIMOTHY A. CLARY - AFP]

5/17

En janvier 2009, le Vatican lève l'excommunication des quatre évêques intégristes de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X. Parmi eux, Richard Williamson qui crée la polémique en niant l'existence des chambres à gaz pendant la Seconde guerre mondiale. [EPA/David Dyson - Keystone]

6/17

En mars 2009, le pape voyage pour la première fois sur le continent africain. Une phrase sur le SIDA, prononcée dans l'avion, déclenche une polémique. Benoît XVI déclare que les préservatifs ne peuvent pas résoudre le problème du SIDA en Afrique mais, au contraire, l'aggraver. [L'Osservatore Romano - Keystone]

7/17

En mai 2009, Benoît XVI effectue un pélerinage au Proche-Orient où il rencontre notamment le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Sa présence est l'occasion pour certains de dénoncer le "mur de la honte" construit par Israël. [Ettore Ferrari - Keystone]

8/17

En août 2011, la participation de Benoît XVI aux Journées mondiales de la jeunesse en 2011 est marquée par de nombreuses manifestations dans la capitale espagnole, qui tournent parfois à l'affrontement entre pèlerins et manifestants anti-pape. [Daniel Ochoa de Olza - Keystone]

9/17

En mars 2012, le premier voyage en Amérique centrale de Benoît XVI est entaché par une nouvelle polémique sur la pédophilie, lorsque le Vatican est accusé d'avoir voulu cacher les agissements de certains prêtres. [Dario Lopez-Mills - Keystone]

10/17

En octobre 2012, le majordome du pape est reconnu coupable d'avoir volé des documents confidentiels, dans le cadre de l'affaire "Vatileaks". Benoît XVI décide toutefois de la gracier en décembre. [AP/L'Osservatore Romano - Keystone]

11/17

Benoît XVI envoyant son premier twitt à l'aide d'une tablette. [AFP]

12/17

Le 11 février 2013, le pape Benoît XVI annonce sa démission pour le 28 février, n'ayant plus la force d'assumer ses fonctions en raison de son âge. [AFP]

13/17

Le 24 février 2013, le souverain pontife, visiblement ému, célèbre son dernier Angélus au balcon de la Basilique Saint-Pierre. [ALBERTO PIZZOLI - AFP]

14/17

Le 25 février, le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, a annoncé à Rome que le pape Benoît XVI avait édicté un décret autorisant le conclave devant désigner son successeur à avancer la date de sa tenue. [Andrew Medichini - Keystone]

15/17

Le 27 février, Benoît XVI livre la dernière audience publique de son pontificat à Rome et traverse la place Saint-Pierre pour saluer les fidèles venus en masse prendre congé de lui. [EPA/Alessandro di Meo - Keystone]

16/17

Le 28 février, le souverain pontife quitte le Vatican et se rend à la résidence des papes à Castel Gandolfo. Il y salue une dernière fois ses fidèles. [VINCENZO PINTO - AFP]

17/17

A 20h ce 28 février, Joseph Ratzinger n'est officiellement plus le pape. Il se retire dans sa résidence d'été et la période du siège vacant débute. [ETTORE FERRARI - EPA]