Modifié

La vitesse de la lumière n'aurait pas été dépassée par les neutrinos du CERN

Jusqu'à présent, la vitesse de la lumière a toujours été considérée comme une limite infranchissable. [Rudolf Brandstaetter  - Keystone]
Jusqu'à présent, la vitesse de la lumière a toujours été considérée comme une limite infranchissable. [Rudolf Brandstaetter - Keystone]
Les neutrinos du CERN n'ont vraisemblablement pas dépassé la vitesse de la lumière, comme annoncé fin septembre. Un mauvais branchement serait à l'origine de l'erreur.

Les résultats de l'expérience Opera qui avaient ébranlé le monde scientifique en mesurant fin septembre des neutrinos à une vitesse plus rapide que celle de la lumière seraient en réalité dus à un mauvais branchement, assure mercredi la revue Science sur son site internet.


"Une mauvaise connexion entre un GPS et un ordinateur est sans doute à l'origine de l'erreur", assure la revue américaine, qui cite sans les nommer "des sources proches de l'expérience".


Mauvais branchement

Fin septembre, les spécialistes de l'expérience internationale Opera avaient annoncé avoir vu des neutrinos parcourir les 730 kilomètres séparant les installations du Centre européen de recherches nucléaires (CERN) à Genève du laboratoire souterrain de Gran Sasso (Italie) environ 6 km/s plus rapidement que la lumière et arriver 60 nanosecondes avant elle.


La plupart des spécialistes n'arrivaient pas à croire qu'une particule élémentaire de la matière ait pu dépasser la vitesse de la lumière, considérée comme la "limite infranchissable" de la relativité générale d'Einstein.


Selon Science, les 60 nanosecondes d'avance des neutrinos semblent provenir d'un mauvais branchement entre une fibre optique qui connecte le GPS utilisé pour corriger le moment précis où les neutrinos arrivent et une carte électronique dans un ordinateur. De nouvelles études seront cependant nécessaires pour confirmer cette théorie, conclut Science.


ats/dk


Publié Modifié

Selon Einstein, rien ne peut dépasser la vitesse de la lumière

En vertu de la théorie de la relativité restreinte, exposée en 1905 par Einstein, la vitesse de la lumière est une constante cosmique et rien dans l'univers ne peut aller plus vite que la lumière.

Ce concept est la pierre angulaire de toute l'astrophysique actuelle.

Cette affirmation, qui a résisté à un siècle d'expériences scientifiques, est l'un des éléments clés du "modèle standard", qui s'efforce de décrire la manière dont l'univers et tout ce qu'il contient fonctionnent.