Modifié

Développement: la Suisse mal notée par l'ONU

L'ONU a dévoilé jeudi son indice annuel du développement humain, la Suisse perd quatre places.  [Andrew Caballero-Reynolds - Reuters]
L'ONU a dévoilé jeudi son indice annuel du développement humain, la Suisse perd quatre places. [Andrew Caballero-Reynolds - Reuters]
La Suisse recule au 13e rang du nouvel indice du développement humain (IDH) publié jeudi par l'ONU. Elle perd quatre places par rapport à l'an dernier. Ce recul s'explique par une nouvelle méthode de calcul. La Norvège garde la première place.

Chaque année, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) classe les pays selon leur performance non seulement en termes de revenus, mais aussi de santé et d'éducation. Parmi les pays riches, la Suisse est relativement mal placée à cause des critères retenus pour le niveau d'éducation, a expliqué Emma Samman, de l'unité de recherche du PNUD.

Nouveaux paramètres

Le nombre attendu d'années de scolarisation des enfants en âge scolaire a remplacé cette année le taux brut de scolarisation. La moyenne des années de scolarisation de la population adulte a en outre remplacé les taux d'alphabétisation des adultes pour obtenir une image plus précise, a indiqué la représentante du PNUD.

La durée moyenne de scolarisation est de 10,3 années en Suisse, ce qui la désavantage par rapport aux 12,6 années de la Norvège, première du classement, aux 12 années recensées en Australie et 12,5 années en Nouvelle-Zélande, aux 2e et 3e rang de l'IDH. Les Etats-Unis se hissent à la 4e place. Suivent l'Irlande, le Liechtenstein, les Pays-Bas, le Canada, la Suède, l'Allemagne, le Japon, la Corée du Sud.

Inégalités hommes-femmes

La Suisse est un peu mieux placée pour le nouvel IDH ajusté aux inégalités calculé par le PNUD, avec une 9e place. Elle monte au 4e rang pour l'indice d'égalité entre les sexes, dépassée uniquement par les Pays-Bas, le Danemark et la Suède.

Les 10 pays avec l'IDH le plus bas sont tous africains avec, aux derniers rangs le Zimbabwe (169e), puis la RDC, le Niger, le Burundi, le Mozambique, la Guinée-Bissau et le Tchad. Parmi les pays les plus défavorisés se trouvent, en dehors de l'Afrique, l'Afghanistan (155e) et Haïti (145e).

ats/mre

Publié Modifié