Le suivi du 26 novembre. [Keystone]
Publié Modifié

La Suisse interdit les vols depuis l'Afrique australe suite au nouveau variant

- La Suisse interdit tous les vols directs en provenance de l'Afrique australe en raison du nouveau variant. Les personnes en provenance d'Afrique du Sud, de Hong Kong, d'Israël et de Belgique devront présenter un test Covid-19 négatif et se mettre en quarantaine.

- L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) annoncent vendredi recommander la vaccination de rappel pour l’ensemble de la population. Jusqu'à maintenant, cette recommandation s'adressait aux 65 ans et plus.

- L'Office fédéral de la santé publique a fait état vendredi de 8032 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore 12 décès supplémentaires et 106 malades ont été hospitalisés.

- La situation épidémiologique s'aggrave plus rapidement à Genève que dans le reste de la Suisse. Le canton a enregistré jusqu'à 400 nouveaux cas de Covid-19 par jour et le taux de reproduction y a dépassé celui de la moyenne suisse. Le nombre de nouveaux cas double chaque semaine.

- Faute de nouvelles décisions au niveau suisse, qu'il a renoncé à prendre pour le moment, le Conseil fédéral appelle les cantons à intervenir sur le plan sanitaire. Guy Parmelin leur a adressé une lettre dans laquelle il préconise quatre mesures pour garder le contrôle de la situation et où il leur demande de préparer leurs hôpitaux à un afflux du patient.

Suivi assuré par RTSinfo

17h45

La Suisse interdit les vols depuis l'Afrique australe

La Suisse interdit tous les vols directs depuis l'Afrique australe en raison du nouveau variant. Les personnes en provenance d'Afrique du Sud, de Hong Kong, d'Israël et de Belgique devront présenter un test Covid négatif et se mettre en quarantaine pendant 10 jours.

>> Lire aussi : Nouveau variant du Covid-19 détecté en Afrique du Sud - Le point sur la situation

Ces mesures, visant à empêcher, dans la mesure du possible, la propagation du nouveau variant, ont été annoncées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) vendredi soir. Les règles d'entrée renforcées s'appliquent dès 20h00.

>> Les précisions de Forum :

La réponse suisse au variant sud-africain [RTS]
La réponse suisse au variant sud-africain / Forum / 2 min. / le 26 novembre 2021

Rapatriements autorisés

Les vols en provenance du Botswana, d'Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie, du Zimbabwe et d'Afrique du Sud sont interdits pour une durée indéterminée. Des autorisations exceptionnelles peuvent être accordées pour les rapatriements de citoyens suisses ou de personnes disposant d'un permis de séjour en Suisse.

L'obligation de quarantaine et de test pourra être étendue à d'autres pays dans lesquels serait détecté le nouveau variant. Les pays voisins de la Suisse en sont exclus.

La Confédération ordonne aux cantons et aux compagnies aériennes de contacter personnellement toutes les personnes entrées en Suisse en provenance d'Afrique australe au cours des deux dernières semaines. Il leur est vivement conseillé d'effectuer un test PCR. Les résultats positifs seront séquencés.

17h15

Vaccination de rappel recommandée pour toutes et tous

L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) annoncent vendredi recommander la vaccination de rappel pour l’ensemble de la population. Jusqu'à maintenant, cette recommandation s'adressait aux 65 ans et plus.

En permettant à l'ensemble de la population de bénéficier de cette dose de rappel, l'OFSP et la CFV souhaitent renforcer la protection individuelle contre une infection tout en freinant la transmission et la propagation du virus dans la situation épidémiologique actuelle, selon un communiqué diffusé vendredi.

Plus de 350'000 personnes ont déjà reçu une vaccination de rappel. Il s'agit de personnes de plus de 65 ans et de personnes vulnérables plus jeunes présentant un risque accru de développer une forme grave de la maladie.

>> Lire aussi : L'OFSP recommande la dose de rappel anti-covid pour l’ensemble de la population

17h05

Le Jura limite les réunions privées sans pass à dix personnes

Face à la forte dégradation de la situation sanitaire, le canton du Jura va limiter dès lundi les réunions privées à dix personnes (contre 30 actuellement), s'il n'y a pas de certificat Covid. Cette mesure est valable jusqu’au 17 décembre et sera réévaluée en prévision des fêtes de fin d'année.

Les manifestations privées avec certificat restent possible sans limitation du nombre de personnes. Le canton va également réintroduire l'obligation du port du masque dans les lieux fermés, a-t-il indiqué vendredi. Cette mesure sera en place jusqu'au 24 janvier.

L'obligation généralisée du port du masque concerne les espaces clos, installations, établissements, manifestations et autres lieux accessibles au public ainsi que les espaces fermés des lieux de travail dès qu'il y a deux personnes. Elle est valable, y compris pour les lieux et les manifestations qui imposent un certificat Covid.

Port du masque pour le secondaire I et II

Dans les écoles, le port du masque est obligatoire pour les élèves et le personnel du secondaire I et II, y compris lors des cours de chant et d'éducation physique. Lors d'une activité culturelle ou sportive en général, les activités sans masque et sans certificat restent possibles pour les groupes de moins de 30 personnes qui se réunissent régulièrement et qui sont clairement identifiables.

Dans les visites aux institutions de santé et de soins, le certificat Covid est obligatoire dès 12 ans et le masque est nécessaire dès l'âge de six ans. Le canton a également vivement recommandé le recours au télétravail.

>> Le détail des mesures par canton:  Le nouveau tour de vis sanitaire en Suisse romande, canton par canton

13h40

Toujours plus de 8000 nouveaux cas en 24 heures

L'Office fédéral de la santé publique a fait état vendredi de 8032 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore 12 décès supplémentaires et 106 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 58'386 tests ont été transmis. Le taux de positivité s'élève à 13,76%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 75'843, soit 870,82 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,29. Les patients Covid-19 occupent 22,00% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 81,50%.

Au total, 11'718'358 doses de vaccin ont été administrées et 65,47% des personnes ont déjà reçu deux doses. Par rapport à la population âgée de plus de 12 ans (âge minimum pour la vaccination en Suisse), la part des personnes entièrement vaccinées se monte à 74,50%. La Suisse a reçu jusqu'à présent 13'559'700 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 7'790'096 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 986'828 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 12'664'276 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 11'092 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 35'279.

Le pays dénombre par ailleurs 42'304 personnes en isolement et 29'030 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine.

13h25

Le canton de Berne étend l'obligation du port du masque

Le Conseil-exécutif bernois a décidé d’étendre l’obligation du port du masque. À partir de lundi, ce dernier devra être porté dans tous les lieux clos accessibles au public, lors des manifestations, dans les espaces extérieurs des gares et des arrêts de transport public ainsi que dans les hôpitaux, les homes et les crèches. Le masque redevient obligatoire également dans les écoles pour les élèves à partir de la 7H.

Pour les visites dans les hôpitaux, les EMS, les homes pour personnes avec handicap et les foyers éducatifs, les personnes à partir de 16 ans sont tenues de présenter un certificat Covid.

Ces mesures sont en vigueur jusqu'au 23 décembre. L’extension de l’obligation du port du masque en milieu scolaire est valable dans un premier temps jusqu’au 24 janvier 2022. "Le gouvernement bernois suit l’évolution de la situation en permanence. Si nécessaire, il prorogera ces mesures ou les adaptera", a-t-il précisé.

Par rapport aux tests répétés dans les écoles, le canton va s'en tenir à sa stratégie actuelle, à savoir uniquement des tests en cas de flambée. "Cela a un impact réduit sur la vie scolaire et a prouvé en même temps son efficacité", a expliqué le gouvernement,

Le Conseil-exécutif recommande par ailleurs de revenir au télétravail dans toute la mesure du possible. "Lorsque le travail à distance est impossible et que des personnes partagent les mêmes locaux, il est indispensable de porter un masque facial dans les bureaux collectifs". Dans les hôpitaux, le personnel doit être vacciné, guéri ou testé positif et des tests répétés doivent être organisés.

>> Lire aussi: Le nouveau tour de vis sanitaire en Suisse romande, canton par canton

12h45

Un cluster découvert à Genève

Lors de son point presse, les autorités sanitaires genevoises ont aussi annoncé la découverte d'un cluster dans un festival avec une soixantaine de personnes infectées.

Ces chiffres doivent encore être confirmés. Cette situation montre que le certificat limite les risques mais ne les élimine pas complètement. D'où l'intérêt du port du masque dans ce type de manifestation, selon la médecin cantonale.

12h40

Aggravation plus rapide à Genève que dans le reste de la Suisse

La situation épidémiologique s'aggrave plus rapidement à Genève que dans le reste de la Suisse. Le canton a enregistré jusqu'à 400 nouveaux cas de Covid-19 par jour et le taux de reproduction y a dépassé celui de la moyenne suisse. Le nombre de nouveaux cas double chaque semaine.

"Nous ne sommes pas en train d'atteindre un plateau", a relevé la médecin cantonale Aglaé Tardin. "Cette augmentation très rapide est extrêmement préoccupante", a ajouté Adrien Bron, directeur général de la santé. Il relève toutefois que les hospitalisations n'augmentent pas dans la même mesure: La médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin. [Salvatore Di Nolfi - KEYSTONE]La médecin cantonale genevoise Aglaé Tardin. [Salvatore Di Nolfi - KEYSTONE]98 personnes sont hospitalisées actuellement, contre 85 la semaine dernière.

Mais à ce rythme, il est évident que l'on se dirige vers une surcharge hospitalière, a ajouté Adrien Bron.

Les mesures annoncées mercredi, dont l'obligation du port du masque dans tous les endroits clos, devraient freiner cette progression. Les autorités sanitaires insistent aussi sur l'importance de la troisième dose pour toutes les personnes de plus de 65 ans ainsi que pour les soignants. Il faut aussi reprendre les gestes barrières, que l'on soit vacciné ou non.

Cette dégradation de la situation n'est pas propice aux apéros et autres réunions de fin d'année. D'un point de vue sanitaire, il est recommandé de reporter ces événements à des temps meilleurs. La médecin cantonale fait appel au bon sens de la population pour évaluer les risques encourus.

Des interdictions ou des fermetures ne sont à ce stade pas en discussion, a précisé Adrien Bron. Mais il n'est évidemment pas exclu que de nouvelles mesures soient annoncées en fonction de l'évolution de la situation.

11h50

L'OFSP analyse la situation après la découverte du nouveau variant

L'Office fédéral de la santé publique analyse la situation après l'annonce en Afrique du Sud de la découverte d'un nouveau variant du Covid-19 potentiellement très contagieux. Il attend également l'évaluation de l'Organisation mondiale de la santé.

L'OFSP analyse les données disponibles, a indiqué vendredi un porte-parole. Il discute de ce nouveau variant avec différents acteurs. L'évaluation par l'OMS du variant du coronavirus B.1.1.529 et sa dangerosité aura également une influence sur la suite des décisions en Suisse, a ajouté l'office.

De son côté, la task force de la Confédération a indiqué que le nouveau variant se propageait rapidement. Son potentiel à résister au vaccin est plus important. Toutefois, le nombre de cas en Afrique du Sud est encore très faible, bien que B.1.1.529 semble s'y imposer contre Delta. La task force est également d'avis que la transmission de ce nouveau variant dépendra du niveau de la couverture vaccinale.

Un grand nombre de modifications

Le spécialiste des variants au sein de la Task force, Richard Neher, a qualifié le nouveau variant de digne d'attention. Il diffère des variants originaux à de nombreux endroits de la protéine spike du virus. Il combine aussi de nombreuses mutations connues d'autres variants préoccupants.

Un grand nombre de ces modifications concernent l'endroit de la protéine où les anticorps agissent. On peut donc imaginer que la variante "est à la fois très transmissible et qu'elle échappe en partie à la réponse immunitaire", conclut le chercheur.

10h10

Le risque suicidaire s'est accru en prison

Les suicides et les actes auto-dommageables sont en augmentation auprès des détenus, s'inquiète le professeur Hans Wolff, chef de la médecine pénitentiaire genevoise. Il lance un appel à limiter la surpopulation, facteur aggravant.

Selon des statistiques actualisées fin octobre, à Genève, "le nombre d'actes d'auto-strangulation ou de pendaison a doublé par rapport à 2020, année pourtant déjà marquée par une forte augmentation comparée aux cinq années précédentes", indique le professeur Wolff dans une interview publiée dans Le Temps.

Et d'ajouter: "si on extrapole les données jusqu'à fin décembre, on arrive à 67 tentatives pour la seule prison de Champ-Dollon contre 32 l'année précédente et 18 en 2019". Les ingestions de substances ou les scarifications sont également en hausse (279 cas en 2021 contre 163 en 2020).

09h20

Verbier entre préparatifs et craintes

Alors que le Valais est rattrapé par la cinquième vague, les autorités cantonales ont décidé pour l'instant de renforcer les mesures sanitaires dans les hôpitaux et les écoles.

Mais l'inquiétude commence à croître dans les stations. A Verbier, les premiers skieurs ont déjà pu goûter aux pistes durant les week-ends qui précèdent l'ouverture plus globale samedi prochain. Mais comment pourra se dérouler la saison d'hiver?

Pour l'heure, les voyants sont au vert pour les réservations, même si le Covid a changé les habitudes. Idem dans les bars, les restaurants ou les magasins de sport, où la gestion a été modifiée pour faire face à l'ère Covid.

>> Le reportage de La Matinale:

Des skieurs sans la station de ski de Verbier. [Jean-Christophe Bot - Keystone]Jean-Christophe Bot - Keystone
Verbier se prépare pour une saison de ski compliquée / La Matinale / 58 sec. / le 26 novembre 2021

08h50

Les hôpitaux se préparent pour éviter la surcharge.

Le nombre de personnes hospitalisées pour le Covid en Suisse a plus que doublé ce dernier mois. De 450 il est passé à plus de 1100. Et ce n’est que le début, s’inquiètent les épidémiologistes et les responsables d’hôpitaux.

L’heure est donc aux solutions pour éviter une paralysie du système hospitalier et chaque hôpital établit des stratégies pour faire face à cette nouvelle vague.

>> Les précisions de La Matinale:

Un patient atteint du Covid-19 [Laurent Gillieron - Keystone]Laurent Gillieron - Keystone
Les hôpitaux se préparent pour éviter une paralysie / La Matinale / 1 min. / le 26 novembre 2021

Au CHUV à Lausanne, la cellule de coordination des soins intensifs a été réactivée il y a une dizaine de jours et a déjà commencé à transférer certains patients.

Son responsable, Jean-Daniel Chiche, s'en explique dans La Matinale: "Pour l’instant, on arrive à se débrouiller. Mais hier, par exemple, on a admis deux patients au CHUV en provenance de Morges, qui était saturé avec une augmentation du nombre de Covid. Nos collègues de Morges étaient dans l’incapacité de les prendre en charge puisque leurs soins intensifs étaient pleins et sans opportunité de sortie pour les autres patients qui y étaient."

Patron des soins intensifs à l'hôpital universitaire de Zurich, Peter Steiger se veut confiant, mais pas totalement serein: "Malheureusement, il n'en faut pas beaucoup pour arriver à une surcharge des hôpitaux. On est souvent très limités en terme de place: un ou deux lits de libres, quand il y en a. On doit parfois repousser une opération au lendemain, mais on n'a pas encore besoin de les annuler totalement."

>> L'interview de Philippe Eckert, directeur du CHUV, dans La Matinale:

Philippe Eckert évoque la situation des hôpitaux avec le regain de la pandémie (vidéo) [RTS]
Philippe Eckert évoque la situation des hôpitaux avec le regain de la pandémie (vidéo) / La Matinale / 7 min. / le 26 novembre 2021

>> L'interview dans La Matinale de Peter Steiger, patron des soins intensifs à l'hôpital universitaire de Zurich:

Patient Covid aux soins intensifs de l'hôpital Triemli, à Zurich. [Gaëtan Bally - Keystone]Gaëtan Bally - Keystone
Les hôpitaux se préparent à la nouvelle vague. Interview de Peter Steiger, de l'hôpital de Zurich / La Matinale / 1 min. / le 26 novembre 2021


>> Lire aussi: Branle-bas de combat au sein des hôpitaux face à la 5e vague de Covid

08h15

La population vaudoise est désormais immunisée à 83%

Une étude d'Unisanté dévoilée jeudi dans le 19h30 de la RTS, 83% de la population totale du canton de Vaud est désormais immunisée contre le coronavirus (73% de personnes vaccinées et 10% de guéries).

La proportion est encore plus haute chez les plus de 65 ans (94%) et chez les 20-65 ans (91%). Chez les plus jeunes, en revanche, on tombe à moins de 50% en-dessous de l'âge de 15 ans. Et ce sont bien eux, désormais, qui constituent le réservoir du virus.

Tableau de l'immunisation selon les âges dans le canton de Vaud. [Unisanté]Tableau de l'immunisation selon les âges dans le canton de Vaud. [Unisanté]

Ces résultats portent sur un échantillon de 1691 personnes de tout âge (y compris des enfants dès l’âge de six mois) résidant dans le canton. Elles ont été tirées au sort dans le registre de la population de l’Office fédéral de la statistique.

Les prélèvements ont été faits entre le 4 et le 31 octobre derniers. L’analyse a été réalisée par l’EPFL grâce à une nouvelle micro-technologie ne nécessitant qu’une seule goutte de sang, qui a pu être prélevée par les participantes et participants eux-mêmes à domicile.

Interrogée dans le 19h30, la conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz, en charge de la Santé, a cependant mis en garde contre de trop grands espoirs. "Ce qu'on observe, c'est qu'après six mois, l'immunité conférée par le vaccin commence à diminuer", a-t-elle rappelé. "C'est ce qui fait qu'aujourd'hui on a de plus en plus de gens vaccinés qui commencent à retomber malades."

>> L'interview de Rebecca Ruiz dans le 19h30:

Rebecca Ruiz "On veut mettre le paquet sur la troisième dose, à commencer par les plus de 65 ans" [RTS]
Rebecca Ruiz "On veut mettre le paquet sur la troisième dose, à commencer par les plus de 65 ans" / 19h30 / 2 min. / le 25 novembre 2021

08h00

L'appel de Guy Parmelin aux cantons

Le Conseil fédéral a renoncé mercredi à de nouvelles mesures sanitaires au niveau suisse malgré la situation épidémiologique qui se détériore rapidement. La situation est même tellement critique que le président de la Confédération a adressé une lettre aux cantons.

Dans ce courrier, que la RTS s’est procuré, Guy Parmelin leur rappelle que c’est à eux de prendre les mesures nécessaires pour garder la situation sous contrôle.

Pour les cantons où le virus circule trop, le conseiller fédéral recommande d’imposer rapidement quatre mesures:

- Extension du port du masque (notamment dans les écoles)

- Réduction des contacts au travail (télétravail et masques en intérieur)

- Intensification des tests groupés (à l’école et en entreprise)

- Restrictions de capacité (pour les lieux fréquentés)

>> Voir le sujet du 19h30:

Crise sanitaire: Guy Parmelin a adressé une lettre aux gouvernements cantonaux pour leur demander d'imposer de nouvelles mesures. [RTS]
Crise sanitaire: Guy Parmelin a adressé une lettre aux gouvernements cantonaux pour leur demander d'imposer de nouvelles mesures. / 19h30 / 2 min. / le 25 novembre 2021

Il faut préparer les hôpitaux

"Le Conseil fédéral renonce à prendre des mesures en étant conscient que les hospitalisations peuvent augmenter rapidement", écrit Guy Parmelin. "Il vous prie de préparer les hôpitaux à une nouvelle forte charge de travail. Le report des interventions non urgentes doit être soigneusement préparé."

Certains cantons, précisément, ont annoncé jeudi de nouvelles mesures. Mais ils insistent sur l'importance de décisions au niveau fédéral également. "Il faut des mesures à l'échelon national, sinon la population n'y comprend plus rien", a souligné la conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz dans le 19h30 de la RTS.

"La Confédération est consciente du fait que les hôpitaux risquent d'être débordés et les cantons aussi, on prépare le système", a assuré la responsable de la Santé. Elle rappelle cependant qu'il n'est pas facile d'ouvrir des lits supplémentaires de soins intensifs, "parce qu'il faut du personnel formé et qu'aujourd'hui on a un personnel épuisé et souvent absent pour cause de maladie".

>> La réaction de Rebecca Ruiz dans le 19h30:

Rebecca Ruiz "On prend nos responsabilités en fonction de la situation épidémiologique" [RTS]
Rebecca Ruiz "On prend nos responsabilités en fonction de la situation épidémiologique" / 19h30 / 1 min. / le 25 novembre 2021

>> L'Hôpital Riviera-Chablais en état d'alerte, reportage:

L'Hôpital Riviera-Chablais est en état d'alerte. Les hospitalisations des patients Covid prennent l'ascenseur [RTS]
L'Hôpital Riviera-Chablais est en état d'alerte. Les hospitalisations des patients Covid prennent l'ascenseur / 19h30 / 2 min. / le 25 novembre 2021

07h45

Une figure vaudoise du mouvement anti-mesures hospitalisé

Le politicien François de Siebenthal, qui nie la dangerosité du coronavirus, refuse la vaccination et incarne l’opposition aux mesures sanitaires dans le canton de Vaud, se trouve aux soins intensifs.

Alors que l’équipe de l'émission Mise au Point devait l’interviewer pour un reportage, ce dernier ne répondait plus à son téléphone depuis une semaine. C’est finalement le journal 24 heures qui a révélé publiquement jeudi son hospitalisation, officiellement pour épuisement.

Selon un ami proche, ainsi que les messages du groupe Telegram de François de Siebenthal, il a été placé dans le coma à cause de complications dues au Covid-19. Le pronostic est toutefois optimiste.

>> Lire: Une figure vaudoise du mouvement anti-vaccin et anti-pass soigné à l’hôpital

07h30

Certificat obligatoire pour les établissements de santé à Fribourg

Le canton de Fribourg va rendre le certificat obligatoire pour toute personne en visite dans un établissement de santé.

L'obligation s'applique aux hôpitaux, cliniques, maisons de naissance, établissements et foyers de jour pour personnes âgées, aux services d'aide et de soins à domicile ainsi qu'aux institutions spécialisées pour les personnes en situation de handicap et souffrant d'addiction, précisent les autorités cantonales.

Pas de masque systématique en classe

Des mesures dans le domaine scolaire ont aussi été prises, mais pas le port systématique du masque. Celui-ci est désormais rendu obligatoire pour les élèves et les enseignants de la classe si un cas est détecté en son sein. Cette mesure concerne les classes depuis la 5H.

Si plusieurs classes sont concernées ou si le nombre de contaminations augmente, le port du masque est rendu obligatoire pour toute l’école durant une dizaine de jours. Dès trois cas positifs dans une classe, les élèves de la classe sont mis en quarantaine.

Ces nouvelles mesures font suite à "l’évolution préoccupante" de l'épidémie dans le canton, indiquent les autorités, qui se tiennent prêtes à prendre d'autres mesures si la situation l'exige.

>> Le point sur toutes les mesures prises par les cantons romands: Le nouveau tour de vis sanitaire en Suisse romande, canton par canton

07h15

Le masque de retour dans tous les lieux fermés à Genève

Le canton de Genève a annoncé à son tour des mesures pour contenir la propagation du coronavirus. Dès lundi, le port obligatoire du masque sera réintroduit dans tous les lieux fermés (cinémas, théâtres, bars, restaurants, lieux de travail et de formation, etc) dès l'âge de douze ans.

Si Genève demeure encore épargné en comparaison de certaines autres régions de Suisse, le Conseil d'Etat constate que l'augmentation du nombre de cas n'est plus progressive, mais exponentielle.

Il estime en conséquence que la réintroduction du port du masque obligatoire dans les espaces clos des établissements publics, des lieux de travail et de formation ou accueillant des manifestations est désormais nécessaire.

Déjà soumis à des mesures renforcées de collecte des données pour leur clientèle, en plus de la vérification des certificats Covid, les établissements aménagés pour la danse (discothèques) ne sont pas concernés par ces mesures.

Masque à l'école dès le secondaire I

S'agissant des écoles, le Conseil d'Etat valide le principe de réintroduction du port du masque pour les élèves au secondaire I (cycle d'orientation), dans le cadre des plans de protection spécifiques réservés aux milieux scolaires.

Les contrôles de police seront par ailleurs intensifiés dans les établissements publics. Le gouvernement attend une vigilance accrue de la part des exploitants de ces lieux, comme déjà annoncé mercredi.

L'arrêté qui détaille ces mesures entrera en vigueur lundi à 6h00 du matin. L'exécutif incite toutefois fortement tous ceux qui le pourraient à les appliquer dès maintenant.

>> Les précisions de Forum:

Les cantons ont présenté de nouvelles mesures pour lutter contre la 5e vague de coronavirus (vidéo) [RTS]
Les cantons ont présenté de nouvelles mesures pour lutter contre la 5e vague de coronavirus (vidéo) / Forum / 2 min. / le 25 novembre 2021

07h00

Les Grisons, Zoug, Lucerne et Thurgovie prêts pour la 3e dose à tout le monde

En première suisse, les Grisons, Lucerne et la Thurgovie s'apprêtent à administrer dès lundi la troisième dose du vaccin contre le coronavirus à l'ensemble de sa population dès 16 ans. Dans le canton de Zoug, il est d'ores et déjà possible de s'inscrire pour un rendez-vous. Les quatre cantons attendent encore le feu vert de la Confédération.

"Dès lundi, nous allons 'booster' à tout-va", a lancé le ministre grison de la Santé Peter Peyer aux médias. La situation est sérieuse, le nombre de nouvelles infections battant des records dans le canton, invoque-t-il.

Dans le canton de Zoug, les personnes de 16 à 64 ans souhaitant recevoir leur dose "booster" du vaccin peuvent déjà s'inscrire pour un rendez-vous au centre cantonal de vaccination, indiquent le département de la Santé.

En terres lucernoises, les personnes vaccinées avec deux doses de Pfizer peuvent désormais s'inscrire pour la troisième à partir de l'âge de 16 ans, indique l'Hôpital cantonal. Les personnes vaccinées avec Moderna doivent encore patienter un peu, Swissmedic n'ayant pas encore donné son feu vert pour la troisième dose avec ce vaccin.

A partir de lundi, les rendez-vous pour une troisième dose de vaccination seront aussi ouverts aux personnes de moins de 65 ans, écrit lui aussi le gouvernement thurgovien.

06h45

Le Valais renforce aussi ses mesures anti-Covid

Le Valais a décidé jeudi de renforcer ses mesures sanitaires dans les hôpitaux et les écoles afin d'endiguer la nouvelle vague de contaminations liée au Covid-19. En collaboration avec l'Hôpital du Valais, il se prépare parallèlement à pouvoir y faire face.

En deux semaines, le nombre de personnes dépistées positives en Valais est passé d’une moyenne de 67 à 178 cas par jour, et les hospitalisations ont triplé, passant de 18 à 59, a détaillé l'Etat du Valais dans un communiqué.

Dès lundi, les visiteurs des hôpitaux, cliniques, EMS, foyers de jour et institutions sociales du domaine adulte devront obligatoirement présenter un certificat Covid attestant qu’ils sont vaccinés, guéris ou testés négatifs.

Pas encore de généralisation du masque à l'école

Souhaitant "assurer un enseignement en présentiel et éviter autant que possible les quarantaines et la généralisation du port du masque, tout en protégeant les élèves et les enseignants", le Valais a aussi décidé de réintroduire dès début décembre les tests salivaires hebdomadaires par pool de manière systématique dans les classes du cycle d’orientation (secondaire I).

Pour l'heure, au cycle d’orientation et au collège (secondaire I et II), seuls les élèves des classes concernées par une investigation de flambée de Covid porteront le masque jusqu'à un retour à la normale. Il leur sera également recommandé de limiter leurs activités sociales (activités extrascolaires, sportives, musicales, culturelles, etc.).

06h30

Vaud réintroduit le masque obligatoire dans les écoles secondaires

Le Conseil d'Etat vaudois a pris des mesures supplémentaires pour contrer la nouvelle vague de Covid-19. Dès lundi et jusqu'à Noël, il réintroduit le port du masque obligatoire dans les écoles dès le collège (secondaire I dans le canton de Vaud) pour les élèves et enseignants. Dans les écoles primaires, il est seulement recommandé en classe pour les enseignants.

Le canton appelle également les aînés à s'inscrire "rapidement" pour la 3e dose, afin de pouvoir ensuite la proposer aux autres classes d'âge. Le personnel de santé dans les unités sensibles pourra aussi bénéficier d'une dose de rappel dès lundi.

Intensification des contrôles du certificat sanitaire

Lors d'une conférence de presse jeudi matin, les autorités vaudoises ont aussi averti qu'elles allaient intensifier leurs contrôles des mesures de protection, notamment dans les commerces, restaurants, discothèques ou fitness. Il en sera de même pour les grandes manifestations.

Vaud enregistre actuellement 300 nouveaux cas de Covid-19 par jour. Il n'est pas exclu que ce chiffre triple dans les semaines à venir, ont prévenu les autorités sanitaires.

>> Revoir le reportage du 12h45:

Crise sanitaires: les cantons serrent la vis. [RTS]
Crise sanitaires: les cantons serrent la vis. / 12h45 / 1 min. / le 25 novembre 2021

06h15

Retour sur la journée de jeudi

L'Office fédéral de la santé publique a fait état jeudi de 8042 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore 27 décès supplémentaires et 88 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 56'275 tests ont été transmis. Le taux de positivité s'élève à 14,29%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 71'775, soit 824,11 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,34. Les patients Covid-19 occupent 21,1% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 77,9%.

65% de la population vaccinée

Au total, 11'718'358 doses de vaccin ont été administrées et 65,47% des personnes ont déjà reçu deux doses. Par rapport à la population âgée de plus de 12 ans (âge minimum pour la vaccination en Suisse), la part des personnes entièrement vaccinées se monte à 74,50%. La Suisse a reçu jusqu'à présent 13'559'700 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 7'732'908 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 978'794 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 12'606'080 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 11'080 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 35'158.

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au Covid-19.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus