Bannière 22 oct. 2021 [RTS - Keystone]
Publié Modifié

Toujours plus de mille nouveaux cas quotidiens de Covid-19 en Suisse

- L'Office fédéral de la santé publique a fait état vendredi de 1288 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore trois décès supplémentaires et 36 malades ont été hospitalisés.

- Au total, 22 des 31 résidents d'un EMS neuchâtelois ont été testés positifs au Covid-19. C'est la première fois depuis avril qu'une institution est touchée par une telle flambée. Et ce alors que le taux de couverture vaccinale dans cet établissement était de 91% chez les résidents et de 66% pour le personnel. Parmi les pensionnaires infectés, 16 sont tombés malades et 2 sont décédés.

- La Confédération et les cantons sont suspendus à la décision de Swissmedic de recommander une troisième dose de vaccin. Les personnes de plus de 80 ans pourraient être les premières concernées, a indiqué jeudi le conseiller fédéral en charge de la Santé Alain Berset.

Suivi assuré par RTSinfo

20h30

A Genève, un laboratoire ultra-sécurisé étudie le virus SARS-CoV-2

Le centre médical universitaire de Genève s'est doté d'un laboratoire de recherche sur le Covid-19. Placé sous haute sécurité, le laboratoire P3 qui étudie des virus a été rénové et équipé pour pouvoir étudier dès la semaine prochaine le SARS-CoV-2. Objectif: tenter de mettre au point des traitements en plus du vaccin.

La rénovation du site financée par l'université et des fondations privées a coûté plus de 700'000 francs.

Il existe actuellement 8 laboratoires P3 qui hébergent des virus en Suisse romande, une trentaine dans toute la Suisse.

>> Les explications dans le 19h30:

A Genève, un laboratoire ultra-sécurisé étudie le virus Sars-cov2 [RTS]
A Genève, un laboratoire ultra-sécurisé étudie le virus Sars-cov2 / 19h30 / 2 min. / le 22 octobre 2021

>> Lire aussi: Un laboratoire P3 destiné à l'étude du Covid-19 va ouvrir à Genève

19h30

Plongée dans les EMS au pic de la 2e vague

Les établissements médico-sociaux ont particulièrement souffert de la crise sanitaire au moment du pic de la deuxième vague il y a un an.

Retour sur deux documentaires qui ont été tournés dans des homes fribourgeois.

>> Le reportage dans le 19h30:

Pandémie: plongée dans les EMS au pic de la deuxième vague [RTS]
Pandémie: plongée dans les EMS au pic de la deuxième vague / 19h30 / 3 min. / le 22 octobre 2021

15h00

Fribourg ne vaccinera pas dans les écoles secondaires

Le Conseil d'Etat fribourgeois n'entend actuellement pas procéder à des vaccinations dans les cycles d'orientation (CO). Il estime que la vaccination des 12-15 ans sur le lieu de formation peut susciter de vives réactions sociales et nécessite la présence d'un médecin.

Le gouvernement rappelle cependant que la vaccination apparaît comme le seul moyen de sortir de la pandémie y compris pour la tranche d'âge des 12 à 15 ans qui sont essentiellement les élèves des CO. Un bon taux de vaccination leur permettrait de profiter sans restriction des camps de ski.

La vaccination de ces jeunes de 12 à 15 ans comporte toutefois des aspects plus complexes que pour les tranches d'âge plus élevées et peut être sujet à polémique, estime le Conseil d'Etat. Il en va ainsi du consentement parental.

Dans sa réponse publiée vendredi à une question d'un député, le Conseil d'Etat fribourgeois relève que très peu de cantons offrent une vaccination à cette tranche d'âge sur le lieu de formation. A sa connaissance, Genève est le seul canton romand qui va le faire.

14h30

Des policiers opposés aux mesures sanitaires font polémique à Zurich

Des policiers en campagne contre les mesures anti-covid défrayent la chronique en Suisse alémanique. Une vidéo, aux codes hollywoodiens et au ton anxiogène, intitulée "Nous pour vous", circule sur les réseaux, dans laquelle des hommes qui se déclarent agents de police échangent des poignées de mains avec le groupe des "sonneurs de cloches" ("Freiheitstrychler").

Or, d'après le professeur de droit constitutionnel de l'Université de Zurich Felix Uhlmann, de telles déclarations venant d’officiers de police sont pour le moins délicates. En effet, "ces fonctionnaires sont dans une positions particulière par rapport a l'Etat: ils ont un devoir de loyauté envers leur employeur", rappelle le juriste.

Et si cela ne leur retire pas leur droit de s'exprimer, une limite a été franchie, estime le journaliste indépendant Marko Koviç. "Il s'agit d'un pas de plus dans l'extrémisme", juge-t-il.

A ce stade, deux agents de la police cantonale zurichoise ont été suspendus, avec l'approbation de l'Office fédéral de la police. 

>> Le sujet du 12h45:

Des policiers suisses militent contre le certificat Covid et certaines mesures sanitaires. La portée de leur devoir de réserve est interrogée [RTS]
Des policiers suisses militent contre le certificat Covid et certaines mesures sanitaires. La portée de leur devoir de réserve est interrogée / 12h45 / 2 min. / le 22 octobre 2021

13h45

1288 nouveaux cas et trois décès

L'Office fédéral de la santé publique a fait état vendredi de 1288 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore trois décès supplémentaires et 36 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 26'486 tests ont été transmis. Le taux de positivité s'élève à 4,86%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 13'502, soit 155,03 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,14. Les patients Covid-19 occupent 12,10% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 75,70%.

Au total, 10'981'904 doses de vaccin ont été administrées et 62,47% des personnes ont déjà reçu deux doses. Par rapport à la population âgée de plus de 12 ans (âge minimum pour la vaccination en Suisse), la part des personnes entièrement vaccinées se monte à 71,08%. La Suisse a reçu jusqu'à présent 13'203'825 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 6'912'525 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 862'408 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 11'479'392 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'812 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 33'419.

Le pays dénombre par ailleurs 7559 personnes en isolement et 5105 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine.

13h20

La Thaïlande s'ouvre aux touristes suisses

Les voyageurs vaccinés en provenance de plus de quarante pays seront autorisés à se rendre en Thaïlande sans être obligés de se soumettre à une quarantaine à partir du 1er novembre, a annoncé le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha.

Outre ceux des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la Chine, les touristes vaccinés en provenance de pays européens comme la France et l'Allemagne seront autorisés à visiter la Thaïlande, à condition de présenter un test PCR négatif. La Suisse figure également sur la liste.

L'allongement de la liste des pays et des territoires dont les ressortissants seront acceptés en Thaïlande répond à la nécessité urgente de "stimuler le secteur du tourisme et des autres secteurs économiques (qui lui sont) liés", a souligné le dirigeant.

13h10

Les élèves neuchâtelois du cycle 3 dispensés de masque

Dès lundi, l'obligation du port du masque sera levée dans l'école obligatoire neuchâteloise pour les élèves du cycle 3, soit ceux de 9e, 10e et 11e année. Dès l'apparition d'un cas positif dans une classe, le masque sera à nouveau nécessaire à l'intérieur des bâtiments scolaires.

Les élèves ne seront donc plus tenus de porter systématiquement le masque à l'intérieur. Mais cette obligation reste en vigueur pour le corps enseignant. Cet assouplissement a été décidé en raison de l'augmentation de la vaccination chez les jeunes et de la situation épidémiologique, a annoncé le canton de Neuchâtel.

Cette décision a été prise par le Département de la formation, de la digitalisation et des sports d'entente avec le service cantonal de la santé publique. Actuellement, le taux de premières doses s'élève à 34% chez les 12-14 ans et à 55% chez les 15-16 ans.

12h30

Fribourg veut soutenir ses restaurants et récompenser ses jeunes

L'Etat de Fribourg va injecter trois millions de francs dans une campagne de soutien aux cafés-restaurants, baptisée RestÔbistrot. Concrètement, il s'agit d'un système de bons à acheter en ligne et à faire valoir dans l'établissement de son choix.

Destinée à fournir rapidement des liquidités à la branche, la campagne vise également à remercier les plus jeunes, en octroyant des rabais plus importants aux 16-25 ans.

Près de 900 établissements sont concernés par la mesure. Ils peuvent s'inscrire sans frais sur le site kariyon.ch et générer des bons d'achat de manière proportionnelle à leur chiffre d’affaires. Ces bons sont accessibles dès vendredi sur la même plateforme.

>> Plus d'infos: Une campagne fribourgeoise de soutien aux restaurateurs cible les jeunes

12h00

Le Bahreïn et les Emirats arabes unis sur la liste des pays à risque

Dès lundi, le Bahreïn et les Emirats arabes unis seront des pays à risque pour la Suisse, a tweeté le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM). Les entrées depuis ces pays seront restreintes à cause du Covid-19.

L'entrée sur le territoire suisse depuis des pays à risque pour un séjour de courte durée est refusée aux étrangers qui ne peuvent pas présenter de preuve de vaccination avec un produit reconnu. Les Suisses et les résidents qui ont une autorisation de séjour peuvent revenir en Suisse depuis n'importe quelle région.

Le SEM avait précédemment ajouté l'Albanie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Brunei, le Japon et la Serbie à sa liste de pays à risque. Celle-ci a été actualisée en raison de la situation épidémiologique et en accord avec les autres pays Schengen.

09h20

Les stations de ski doivent séduire pour recruter

L'hôtellerie-restauration peine à recruter en vue de la saison d'hiver. Pendant la pandémie, de nombreuses personnes ont en effet quitté ces métiers, jugés pénibles et mal payés. La branche doit ainsi faire des efforts si elle veut fonctionner à pleine capacité.

>> Pour en savoir plus: Les stations de ski doivent séduire pour recruter cet hiver

08h40

Résurgence de cas dans un EMS neuchâtelois

Au total, 22 des 31 résidents d'un EMS neuchâtelois ont été testés positifs au Covid-19. C'est la première fois depuis avril qu'une institution est touchée par une telle flambée.

Le taux de couverture vaccinale dans cet établissement était de 91% chez les résidents et de 66% pour le personnel. Parmi les pensionnaires infectés, 16 sont tombés malades et 2 sont décédés.

Pour le médecin cantonal Claude-François Robert, la vaccination a permis toutefois de limiter les dégâts. Plusieurs personnes contaminées ont été asymptomatiques ou ont connu des symptômes légers.

"Malgré cela, on a quand même eu une personne hospitalisée, qui va bien, et deux décès chez des résidents vaccinés qui avaient d'autres pathologies. Cela montre la dangerosité de ce virus", estime le médecin.

En plus des mesures d’isolement et de quarantaine, le médecin cantonal a ordonné trois dépistages du personnel et des résidents. Le dernier dépistage a été réalisé le 19 octobre et n’a plus montré de cas positifs. Les quarantaines ont été levées vendredi pour les personnes sans symptômes.

>> Les explications de Claude-François Robert dans La Matinale:

Les institutions pour personnes âgées paient un lourd tribut au Covid-19.  [Laurent Gilliéron - Keystone]Laurent Gilliéron - Keystone
Cluster dans EMS neuchâtelois malgré 91% de couverture parmi les pensionnaires / La Matinale / 1 min. / le 22 octobre 2021

08h00

Pas de chauffage sur les terrasses à Delémont

Face à la crise du Covid-19, les bistros de Delémont sont exceptionnellement autorisés à conserver leurs terrasses cet hiver, mais pas question de les chauffer, même avec de l'énergie renouvelable. Les autorités communales mettent ainsi en avant leur plan climat.

Olivier Schaffter, patron d'un restaurant dans la capitale jurassienne, ne comprend pas la démarche. "A deux kilomètres d'ici, ils peuvent se chauffer sur la terrasse. Il me semble que c'est plutôt pour inciter encore plus les non vaccinés à se faire vacciner."

"La volonté était de montrer ce qu'il se passe au niveau de notre politique énergétique et de défendre notre plan climat", se défend le maire de Delémont Damien Chappuis.

>> Le reportage de La Matinale à Delémont:

Les terrasses seront maintenues à Delémont, mais sans chauffage. [Gaël Klein - RTS]Gaël Klein - RTS
Delémont pourra conserver ses terrasses, mais sans chauffage / La Matinale / 1 min. / le 22 octobre 2021

07h20

Le Centre neuchâtelois opposé à la loi Covid-19

Contrairement aux délégués et déléguées suisses du Centre (ex-PDC) qui avaient très largement approuvé la loi Covid-19, la section neuchâteloise recommande de voter non le 28 novembre. Réunis mercredi en assemblée générale, les membres du parti ont rejeté la loi à 52%.

Seuls 23% des membres de la section neuchâteloise du Centre étaient en faveur du oui. Les abstentions se montent également à 23%, a indiqué le parti dans un communiqué.

07h00

Cantons et Confédération attendent sur Swissmedic au sujet de la 3e dose

La Confédération et les cantons sont suspendus à la décision de Swissmedic de recommander une troisième dose de vaccin. Les personnes de plus de 80 ans pourraient être les premières concernées, a dit jeudi le ministre de la santé Alain Berset.

Le ministre de la santé Alain Berset et le conseiller de gouvernement et président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) Lukas Engelberger lors d'une conférence de presse, le 21 octobre 2021. [Anthony Anex - KEYSTONE]Le ministre de la santé Alain Berset et le conseiller de gouvernement et président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) Lukas Engelberger lors d'une conférence de presse, le 21 octobre 2021. [Anthony Anex - KEYSTONE]"Nous avons des échanges réguliers avec la commission fédérale des vaccinations et les cantons. Nous attendons la décision de Swissmedic", a-t-il indiqué devant les médias à Berne. Il faudra encore déterminer à qui et quand exactement un rappel de la vaccination sera proposé.

Une certaine baisse de l'efficacité du vaccin après quelques mois chez les personnes de plus de 80 ans a été constatée. Les cantons devront donc se préparer aux rappels pour ces personnes.

Actuellement, "il y a encore peu d'évidences sur le bénéfice d'un rappel pour tout le monde", a ajouté Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). D'une façon générale, il est important de mettre en oeuvre ces vaccinations là où elles ont du sens.

La pandémie divise la société et non le vaccin, selon les cantons

"Il ne faut pas politiser le vaccin", a avancé jeudi le directeur de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) Lukas Engelberger. Selon lui, la division de la société est due à la pandémie, et le vaccin est le meilleur moyen d'éviter cette scission. "Nous ne sommes pas encore hors de la zone à risques" malgré une situation plus détendue qu'en août, estime Lukas Engelberger, qui répète que trop de monde n'est pas vacciné contre le Covid-19.

La majorité des personnes hospitalisées ne sont pas vaccinées. Elles représentent un risque pour l'ensemble de la société et de l'économie, a encore souligné le directeur de la CDS.

06h40

Participez à la nouvelle enquête d'opinion de la SSR sur le Covid

L'institut de recherche sotomo, mandaté par la SSR, mène une grande enquête sur la crise du Covid-19 en Suisse. Huit sondages ont déjà été publiés depuis le début de la pandémie. Le neuvième le sera fin octobre.

La Suisse vit son deuxième automne avec le virus. Y est-elle préparée? Faut-il vacciner les enfants? La fin des tests gratuits est-elle une bonne décision? Etes-vous plutôt optimiste? Quelles sont les conséquences du certificat Covid obligatoire sur votre vie quotidienne? Participez à la 9e enquête de la SSR sur la crise sanitaire.

>> Pour participer à cette enquête, cliquer sur ce lien: sondage sotomo

06h20

Retour sur la journée de jeudi

L'Office fédéral de la santé publique a fait état jeudi de 1478 cas supplémentaires de Covid-19 en 24 heures. On déplore sept décès supplémentaires et 13 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 27'347 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 5,40%

Sur les 14 derniers jours, le nombre total d'infections est de 13'232, soit 945 par jour. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,00. Les patients Covid-19 occupent 13,3% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation (tous malades confondus) est de 73,6%.

Au total 10'958'467 doses de vaccin ont été administrées et 62,26% des personnes ont déjà reçu deux doses. Par rapport à la population âgée de plus de 12 ans (âge minimum pour la vaccination en Suisse), la part des personnes entièrement vaccinées se monte à 70,84%. La Suisse a reçu jusqu'à présent 13'203'825 doses de vaccins.

Depuis le début de la pandémie, 861'123 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 11'452'601 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'809 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 33'383.

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au Covid-19.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus