Banner du 9 juillet 2021. [Keystone]
Publié Modifié

Les pharmacies demandent plus de moyens pour gérer la demande en tests Covid

- Selon Martine Ruggli, présidente de l'Association suisse des pharmaciens, il faudrait augmenter les capacités de tests au Covid-19 en investissant les centres de vaccination. En raison de l'énorme demande de tests, les pharmacies de Suisse atteignent leurs limites.

- Les malades du Covid long se retrouvent souvent démunis face à leurs symptômes. Mais depuis jeudi, un réseau national met en relation des patients, des médecins et répertorie toutes les connaissances sur le Covid long.

- La Suisse comptait vendredi 323 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un décès de plus a été enregistré et six malades ont été hospitalisés.

- Le nombre de cas d'infections au coronavirus a augmenté de 40% en une semaine, selon le rapport hebdomadaire de l'OFSP publié jeudi. La tranche des 20 à 29 ans a été la plus touchée. Les hospitalisations et le nombre de décès se sont maintenus à un faible niveau.

- La Commission européenne a donné son feu vert au certificat Covid suisse. Celui-ci sera donc reconnu dès vendredi par tous les Etats de l'UE. Cette reconnaissance va faciliter les déplacements en Europe, sans pour autant lever toutes les barrières, car les différentes réglementations d'entrée restent en vigueur.

21h00

Des associations d'employés veulent clarifier le droit du télétravail

La pandémie aura changé notre façon de travailler. Le télétravail est parti pour durer, quelle que soit la situation sanitaire. Des questions pratiques se posent toutefois, par exemple les horaires à respecter ou les frais que le télétravail engendre pour les salariés et salariées. Des associations d'employés dénoncent un flou juridique en la matière.

Daniel Jositsch, conseiller aux États (PS/ZH), explique dans le 19h30 que "c'est nécessaire d'avoir dans la loi des règles qui clarifient comment ça se passe, parce que la loi actuelle est faite pour le travail sur le lieu de l'entreprise, et non pour le travail à la maison".

>> Le sujet du 19h30 :

Le télétravail pose des questions pratiques qui ne sont pas détaillées dans la loi [RTS]
Le télétravail pose des questions pratiques qui ne sont pas détaillées dans la loi / 19h30 / 2 min. / le 9 juillet 2021

20h30

Lien "probable" entre des problèmes cardiaques et certains vaccins

Il existe un lien "probable" entre des cas d'inflammation au niveau du coeur et l'injection de vaccins contre le Covid à ARN messager. Mais les avantages de ces sérums l'emportent sur les risques, a déclaré vendredi l'OMS, confirmant l'expertise américaine.

Dans un communiqué, les experts du Comité consultatif mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la sécurité des vaccins expliquent que des cas de myocardite - une inflammation du muscle cardiaque - et de péricardite - une inflammation de la membrane enveloppant le coeur - ont été signalés dans plusieurs pays, en particulier aux Etats-Unis.

Hospitalisations et décès réduits

"Les cas rapportés sont généralement survenus dans les jours qui ont suivi la vaccination, plus fréquemment chez les jeunes hommes et plus souvent après la deuxième dose des vaccins à ARN messager contre le Covid-19", ont-ils indiqué.

Après examen des informations disponibles à ce jour, les experts de l'OMS concluent que "les données actuelles suggèrent un lien de causalité probable entre la myocardite et les vaccins à ARN messager".

Toutefois, soulignent-ils, "les avantages des vaccins à ARN messager l'emportent sur les risques en réduisant les hospitalisations et les décès dus aux infections au Covid-19".

18h30

Ruées vers les tests avant les vacances d'été

La population suisse se rue sur les tests, notamment pour pouvoir voyager à l'étranger. La plupart des cantons romands ont anticipé l'augmentation de la demande. En Valais, la capacité de tests a été triplée au début des vacances.

Le canton de Fribourg a aussi élargi les horaires et fait en sorte que les enfants entre 2 et 5 ans puissent être testés, comme certains pays le demandent. Il est aussi possible de se faire directement tester  à l'aéroport de Genève. Le canton de Vaud dispose lui d'un centre de tests à Beaulieu.

Neuchâtel à contre-courant

Le canton de Neuchâtel fait toutefois exception. Trouver un créneau pour se faire tester dans ce canton peut se révéler difficile. Vendredi, il fallait attendre plusieurs jours pour avoir un rendez-vous.

Les autorités estiment que ces tests "de plaisance" sortent du cadre de la lutte contre l'épidémie. Le service de santé publique estime qu'"il n'a pas pour mission ni de budget pour réaliser des tests antigéniques pour répondre à une demande privée".

>> Les précisions de Deborah Sohlbank dans Forum :

Les tests de dépistage du Covid sont plus demandés que le vaccin [RTS]
Les tests de dépistage du Covid sont plus demandés que le vaccin / Forum / 7 min. / le 9 juillet 2021

17h15

La population suisse retrouve le sourire, mais est divisée sur le vaccin

Si le peuple suisse semble davantage optimiste qu'au printemps, il est également de plus en plus divisé sur des questions sensibles, notamment la vaccination, selon un nouveau sondage SSR publié vendredi, qui relève la crainte d'une polarisation toujours plus grande de la société.

>> Lire : Bien que divisée sur le vaccin, la Suisse retrouve le moral, selon un sondage SSR sur le Covid

>> L'interview dans Forum de Karim Boubaker, médecin cantonal vaudois, et Alessandro Diana, infectiologue:

Seuls 3% des non-vaccinés se déclarent prêts à recevoir le vaccin, selon un sondage de la SSR [RTS]
Seuls 3% des non-vaccinés se déclarent prêts à recevoir le vaccin, selon un sondage de la SSR / Forum / 7 min. / le 9 juillet 2021

De moins en moins de volontaires à la vaccination

Le sondage révèle aussi que le potentiel de volontaires à la vaccination s'épuise rapidement. Ils ne sont plus que 3% à vouloir se faire vacciner tout de suite, alors que 60% le sont déjà, avec une dose au moins. Pour le reste, 12% veulent encore attendre. Et 25% ne veulent pas se faire vacciner du tout.

>> Le reportage du 19h30 :

En Suisse, la vaccination est au point mort. Le nombre de doses administrées quotidiennement s'effondre [RTS]
En Suisse, la vaccination est au point mort. Le nombre de doses administrées quotidiennement s'effondre / 19h30 / 2 min. / le 9 juillet 2021

"C'est important de pouvoir rassurer"

Invité dans le 19h30, le médecin cantonal neuchâtelois Claude-François Robert insiste sur l'importance de maintenir le dialogue avec la population sceptique vis-à-vis de vaccins.

"C'est important de pouvoir discuter, de pouvoir rassurer, de pouvoir entendre les personnes réticentes à la vaccination. A Neuchâtel par exemple, on va mettre sur pied à partir de mi-août des moments de partage sur la vaccination afin d'avoir ces échanges pour que les gens puissent décider en connaissance de cause."

>> L'interview complète de Claude-François Robert dans le 19h30 :

François Robert, médecin cantonal neuchâtelois : "On voit qu'on a éclusé la part de la population qui a envie de se protéger" [RTS]
François Robert, médecin cantonal neuchâtelois : "On voit qu'on a éclusé la part de la population qui a envie de se protéger" / 19h30 / 2 min. / le 9 juillet 2021

16h50

Un Montreux Jazz en toute fluidité malgré les mesures

La pandémie du coronavirus ne vole pas la vedette aux artistes de la 55e édition du Montreux Jazz Festival (MJF). Tant les organisateurs que les autorités vaudoises se disent satisfaites du protocole sanitaire mis en place, qui n'entrave en rien la fluidité du déroulement de la manifestation depuis une semaine.

"Jusqu'ici tout fonctionne à merveille", se réjouit Kevin Donnet, porte-parole du MJF. Selon lui, aucun festivalier détenteur d'un billet n'a dû être refoulé car il n'avait pas le certificat Covid exigé. Pour ceux qui n'ont pas leur sésame sanitaire, il y a la possibilité de se faire tester rapidement sur place et donc de revenir aux entrées des concerts payants, explique-t-il.

Afin d'éviter de mauvaises surprises aux spectateurs - avoir son billet mais pas son code QR -, les organisateurs avaient en effet décidé d'organiser un centre de test rapide antigénique sur le site même du festival. Sur réservation, les détenteurs de billets peuvent obtenir leur certificat tous les jours de 14h00 à 22h00 durant toute la durée de l'événement, soit du 2 au 17 juillet.

16h20

Des centaines de milliers de tests PCR doivent être remplacés

Plusieurs cantons, dont les Grisons, doivent remplacer des centaines de milliers de tests salivaires PCR en raison de défauts potentiels. Lors de contrôles de qualité internes, le fournisseur a constaté une concentration accrue en germes dans la solution saline de certains kits de tests.

Les kits de test dans lesquels la solution est déjà présente dans le tube d'échantillons sont concernés, a indiqué jeudi soir le distributeur médical Disposan à Schlieren ZH. Un stockage prolongé et des températures élevées peuvent entraîner une prolifération des germes dans la solution saline.

Au total, environ 700'000 kits de test sont concernés, a précisé Disposan vendredi à Keystone-ATS. Ces kits provenaient de deux fabricants chinois. Disposan est en train de remplacer ces kits de test chez tous ses clients. L'entreprise "assume naturellement les coûts liés au remplacement", a indiqué Patrick Huber, directeur général de Disposan.

Aucun risque pour la santé

Selon Disposan, "rien n’indique un risque pour la santé des utilisateurs dans le cas d’une application habituelle et prescrite (rinçage de la bouche)". Jusqu'à présent, aucun germe pathogène n'a été identifié. La solution saline utilisée n'a aucune influence négative sur la qualité des résultats des tests.

Les kits de test fournis dès à présent ont déjà été modifiés: la solution saline n'est plus contenue dans le tube d'échantillon mais est fournie dans une ampoule séparée et scellée intégrée au kit de test.

15h50

L'OFSP dénombre 50 décès chez les personnes vaccinées, "un chiffre faible"

Depuis le lancement de la campagne de vaccination en Suisse, 50 personnes vaccinées ou partiellement vaccinées sont décédées. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) considère ce nombre faible, en comparaison avec les plus de 4,4 millions de personnes qui ont reçu au moins une dose.

L'OFSP a confirmé vendredi l'information relayée par le média en ligne nau.ch. Il rappelle néanmoins que la couverture vaccinale est plus élevée chez les personnes âgées et que, jusqu'à présent, les hospitalisations ont uniquement concerné cette tranche d'âge.

D'autres maladies potentiellement à l'origine

Bien que les admissions à l'hôpital ou les décès soient "liés au Covid-19", l'OFSP précise que d'autres maladies sous-jacentes peuvent également en être à l'origine.

Depuis janvier 2021, 223 personnes complètement vaccinées depuis au moins 14 jours ont été contaminées par le Covid-19. Parmi elles, 71 ont dû être hospitalisées. Chez les personnes ayant reçu une seule dose, 206 ont été infectées et 81 d'entre elles ont été hospitalisées.

A la fin du mois de juin, plus de 4,4 millions de personnes au total avaient reçu au moins une dose de vaccin et plus de 3,1 millions avaient déjà reçu deux doses de vaccin. Le nombre d'admissions à l'hôpital et de décès liés au Covid-19 survenus chez des personnes vaccinées est donc relativement faible, souligne l'OFSP.

14h15

Le rythme de la vaccination a ralenti de 12% en une semaine

Du 1er juillet au 7 juillet, 445'763 doses de vaccin contre le Covid-19 ont été administrées en Suisse, selon les données publiées vendredi sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

En moyenne, 63'680 vaccinations ont été effectuées par jour. Comparé à la semaine précédente, le rythme des injections a ralenti de 12%.

Au total, 7'967'962 vaccinations ont été réalisées jusqu'à mercredi. Jusqu'ici, 3'442'430 personnes ont été vaccinées complètement. Cela signifie que 39,8% de la population a déjà obtenu deux doses de vaccin. Et 1'083'102 personnes n'ont reçu que la première piqûre.

Au total, 8'312'800 doses de vaccin ont été livrées aux cantons. Quelque 846'875 doses de vaccin sont par ailleurs entreposées auprès de la Confédération. Comme il est régulièrement possible d'extraire plus de doses de vaccin des flacons qu'initialement prévu par les fabricants, il est possible que les cantons administrent plus de doses de vaccin qu'ils n'en ont officiellement reçu.

13h40

Un décès et six hospitalisations

La Suisse compte vendredi 323 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un décès de plus a été enregistré et six malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 33'780 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 0,96%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 2366, soit 27,37 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,45. Les patients Covid-19 occupent 2,80% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 67,30%.

Au total 7'967'962 doses de vaccin ont été administrées et 3'442'430 personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 9'159'675 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 3'801'389 personnes.

Depuis le début de la pandémie, 704'943 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 8'540'340 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'370 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'234.

12h20

Inquiet, le canton de Vaud appelle les 20-50 ans à se faire vacciner

Les autorités vaudoises tirent la sonnette d'alarme face à la stagnation des prises de rendez-vous pour un vaccin dans les centres.

"La vague des vaccinations est passée. Nous observons une chute vertigineuse des réservations depuis quelques jours. Cela nous interpelle et nous inquiète même au plus haut point", a affirmé vendredi à Keystone-ATS Denis Froidevaux, chef de l'Etat-major cantonal de conduite (EMCC).

"Il faut se réveiller"

"Il serait hautement dommageable que l'on revienne à des mesures drastiques cet automne après 18 mois d'efforts et de prix payé", relève-t-il. "Si nous voulons retrouver une vie normale cet automne, il faut se réveiller", lance-t-il.

Le canton de Vaud constate que les tests rapides antigéniques et PCR ont la cote, actuellement bien plus que les vaccinations.

"Les tests ont du succès, notamment chez les jeunes qui veulent voyager ou se rendre à des manifestations culturelles et festives", explique Denis Froidevaux.

Le canton encourage vivement la tranche d'âge des 20-50 ans à se faire vacciner. "Actuellement, le taux de vaccination de cette population est à peine au-dessus de 50%. C'est largement insuffisant", s'inquiète le chef de l'EMCC.

>> Lire aussi: La vaccination contre le Covid-19 bientôt au point mort en Suisse

10h35

Le marché d'Yverdon retrouve sa place habituelle

Le marché d'Yverdon retrouvera sa forme habituelle samedi matin, après plusieurs mois de restrictions liées au coronavirus. Les stands, qui avaient dû déménager le samedi sur la promenade Auguste-Fallet, pourront reprendre leur place sur la place Pestalozzi et la rue du Milieu.

L'assouplissement des mesures sanitaires permet le retour du marché alimentaire du samedi matin en zone piétonne au centre-ville, indique la cité thermale dans un communiqué. Elle rappelle que les dispositions sanitaires applicables aux foires et marchés ont été abrogées le 30 juin.

10h30

Les pharmacies atteignent leurs limites pour les tests

Selon Martine Ruggli, présidente de l'Association suisse des pharmaciens, il faudrait augmenter les capacités de tests au Covid-19 en investissant les centres de vaccination. En raison de l'énorme demande de tests, les pharmacies de Suisse atteignent leurs limites.

Toute personne qui veut partir en vacances ou aller en boîte de nuit a besoin du certificat Covid. Et puisque la majorité d'entre elles n'a pas encore reçu les deux doses du vaccin, les files d'attente pour les tests s'allongent, comme l'a affirmé Martine Ruggli dans une interview au Blick.

Le plus gros problème est que les tests rapides antigéniques ne sont valables que deux jours. De nombreuses personnes se font tester pour pouvoir prendre l'avion et comme la plupart d'entre elles voyagent le samedi, la demande de tests avant le week-end est extrême.

09h00

Le rythme de la vaccination ralentit fortement

Le rythme de vaccination connaît un fort ralentissement en Suisse. Le réservoir de personnes prêtes à se faire vacciner sera bientôt épuisé, loin de l'objectif de 80% affiché par le gouvernement. La couverture vaccinale connaît de grandes disparités régionales.

>> Tous les détails: La vaccination contre le Covid-19 bientôt au point mort en Suisse

Lors de la deuxième semaine de juin, près de 650'000 injections avaient été enregistrées en Suisse. Le record de la campagne.

Trois semaines plus tard, ce chiffre est passé sous les 450'000, soit une baisse de 30%. Et le mouvement ne semble pas près de s'arrêter.

Un examen détaillé montre que le nombre de premières doses administrées est en chute libre. Autrement dit: la quasi-totalité des personnes prêtes à se vacciner immédiatement l'auront été très prochainement.

08h30

Swissmedic fait le point sur les effets secondaires des vaccins

Cette semaine, Swissmedic a fait le point sur les effets indésirables des vaccins anti-Covid: quelque 3400 ont été enregistrés en Suisse. Un tiers sont des effets graves. Interrogé par la RTS, Swissmedic ne donne pas vraiment d’exemples, mais la définition officielle d’un effet indésirable grave est qu’il implique une hospitalisation, la prolongation d'une hospitalisation, un problème handicapant qui persiste, ou encore le décès.

Mais pour l'instant aucun décès n’a été enregistré en Suisse après un vaccin anti-Covid. Un tiers d’effets secondaires graves, cela semble beaucoup, mais Christoph Küng, responsable de la sécurité des médicaments chez Swissmedic, a relativisé dans La Matinale: seuls les effets graves doivent être déclarés. Les réactions plus légères - comme deux ou trois jours de fièvre - sont aussi signalées parfois, mais pas systématiquement.

>> Le sujet de La Matinale:

Swissmedic fait le point sur les effets secondaires des vaccins. [Peter Klaunzer - KEYSTONE]Peter Klaunzer - KEYSTONE
Seuls les effets secondaires graves doivent être déclarés / La Matinale / 1 min. / le 9 juillet 2021

08h15

Un réseau national pour les malades du Covid long

Les malades du Covid long se retrouvent souvent démunis face à leurs symptômes, faute de connaissances sur cette pathologie. Mais depuis jeudi, ils disposent d'un nouvel outil: un réseau national en quatre langues qui met en relation des patients, des médecins, et qui répertorie toutes les connaissances sur le Covid long.

Discuter, se renseigner, et se soutenir: voilà les ressources que les patients souffrant d'un long Covid pourront trouver sur le réseau Altea. Il s’agit d’un espace en ligne créé par la branche zurichoise de la Ligue Pulmonaire suisse, en allemand pour le moment, et bientôt en français, italien et anglais.

C'est la première plateforme du genre qui centralise toute la documentation sur la maladie, regroupe tous les acteurs et permet d'échanger.

>> Le sujet de La Matinale:

Les personnes souffrant du Covid long disposent désormais d'un réseau national. [Alessandro Crinari - Ti-Press]Alessandro Crinari - Ti-Press
Un réseau national en 4 langues pour additionner les connaissances sur le Covid long / La Matinale / 1 min. / le 9 juillet 2021

07h50

Les experts répondaient à vos questions dans le grand débat

Quels dégâts fera la 4ème vague de Covid-19? Vous êtes nombreux à vous poser la question, et le grand débat de Forum vous a donné la parole jeudi soir. Plusieurs experts et expertes ont répondu à vos questions sur la situation actuelle, les aspects politiques, ou encore des préoccupation d'ordre purement médical.

>> Réécouter le grand débat de Forum entr Pauline Vetter, infectiologue au centre des maladies virales émergentes des HUG, Laurent Kurth, conseiller d'Etat neuchâtelois en charge de la santé, et Didier Pittet, chef du service de prévention et de contrôle de l’infection aux HUG:

Des passant.e.s dans les rues de Genève en juin 2021. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
Le débat - Quels dégâts fera la quatrième vague? / Forum / 24 min. / le 8 juillet 2021

07h30

Les opposants à la loi Covid-19 remettent leur deuxième référendum

Quelque 200 opposants à la loi Covid-19 ont remis jeudi à la Chancellerie fédérale leur deuxième référendum. Ils s'opposent aux pouvoirs élargis du Conseil fédéral et en particulier au certificat Covid.

 Le référendum s'attaque à la loi Covid modifiée en mars par le Parlement fédéral. [Peter Klaunzer - Keystone]Le référendum s'attaque à la loi Covid modifiée en mars par le Parlement fédéral. [Peter Klaunzer - Keystone]

Munis de cloches de vaches et de drapeaux suisses, les opposants ont déposé en début d'après-midi quelque 187'500 signatures. Les "Amis de la Constitution" ont été les plus efficaces, récoltant environ 140'000 d'entre elles.

Le "Réseau Choix vaccinal" et Aktionsbündnis Urkantone (groupe d'action des cantons de Suisse primitive) en ont recueilli chacun un peu plus de 20'000. Les deux comités avaient lancé la récolte de signatures, avant même la votation populaire du 13 juin sur le premier référendum contre la loi Covid-19.

La loi attaquée aujourd'hui est celle modifiée en mars par le Parlement. Les signatures ont été réunies en seulement trois semaines, un record selon les opposants. Ces derniers sont soutenus par les Jeunes UDC, le groupe "La Coupe est Pleine" et d'autres organisations.

>> Plus de détails: Les opposants à la loi Covid-19 déposent leur deuxième référendum

07h10

Les chiffres repartent à la hausse

Le nombre de cas d'infections au coronavirus a augmenté de 40% en une semaine, selon le rapport hebdomadaire de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) publié jeudi. Les hospitalisations et le nombre de décès se sont maintenus à un faible niveau.

Un total de 1035 cas confirmés en laboratoire a été déclaré dans la semaine du 28 juin au 4 juillet, marquant une augmentation par rapport aux 741 cas déclarés de la semaine précédente (+40%). Une hausse sur une semaine est ainsi enregistrée pour la première fois depuis 10 semaines, souligne l'OFSP.

La part du variant Delta a nettement augmenté à partir de fin mai. Ce variant a été à l'origine de 27% des infections enregistrées en Suisse et au Liechtenstein, selon les derniers chiffres de l'OFSP. Dans l'ensemble, les variants préoccupants représentent 30,1% des infections.

20 à 29 ans les plus touchés

Le groupe d'âge de 20 à 29 ans a été le plus touché avec 300 cas pour 100'000 habitants et par semaine. Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence des cas déclarés a augmenté de plus de 30% dans les classes d'âge de 10 à 39 ans.

Avec un taux d’incidence de moins de 5 cas pour 100'000 habitants et par semaine, les groupes de moins de 10 ans et de 60 ans et plus ont été les moins affectés.

06h40

Le certificat Covid suisse reconnu par l'Union européenne dès vendredi

La Commission européenne a donné son feu vert au certificat Covid suisse, a-t-elle annoncé à Bruxelles. Celui-ci sera donc reconnu par tous les Etats de l'UE. Le certificat européen, lui, est déjà valable au sein de l'UE depuis le 1er juillet.

À partir de vendredi, les citoyens suisses qui souhaitent se rendre dans un pays de l'UE, en Islande ou en Norvège pendant les vacances d'été pourront présenter leur certificat Covid à l'entrée dans le pays. Le code QR contenu dans le certificat indique si une personne a été vaccinée, testée ou si elle est guérie.

>> Les précisions dans le 19h30:

La Commission européenne donne son feu vert au certificat Covid suisse; entrée en vigueur vendredi [RTS]
La Commission européenne donne son feu vert au certificat Covid suisse; entrée en vigueur vendredi / 19h30 / 1 min. / le 8 juillet 2021

Cette reconnaissance va faciliter les déplacements en Europe, sans pour autant lever toutes les barrières, car les différentes réglementations d'entrée restent en vigueur. Il n'existe ainsi pas de durée de validité uniforme à l'échelle de l'UE pour les tests PCR et il existe différentes réglementations quant au moment où la protection vaccinale d'une personne vaccinée est reconnue comme pleinement valable.

Dans de nombreux pays, il est également nécessaire de remplir un formulaire d'entrée. Des informations utiles sur les différents règlements sont réunies sur le site reopen.europa.eu.

>> Lire aussi: L'Union européenne donne son feu vert au certificat Covid-19 suisse

06h20

Retour sur la journée de jeudi

L'Office fédéral de la santé publique a fait état jeudi de 268 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore trois décès supplémentaires et 33 malades ont été hospitalisés, des chiffres complétés par des déclarations tardives, précise l'OFSP.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 23'712 tests ont été transmis. Le taux de positivité s'élève à 1,13%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 2153, soit 24,91 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 1,16. Les patients Covid-19 occupent 3,00% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 69,30%.

Plus de 3,2 millions de personnes entièrement vaccinées

Au total, 7'742'005 doses de vaccin ont été administrées et 3'272'008 personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 8'870'475 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 3'705'937 personnes vaccinées.

Depuis le début de la pandémie, 704'620 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 8'506'560 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'369 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'228.

>> Retour sur la journée de jeudi: La hausse des cas se confirme sur 7 jours, une première depuis dix semaines

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus