Modifié

Au moins 260 millions de francs de dommages après les orages

De nombreux véhicules ont été détruits par les violents orages de ces derniers jours. [Laurent Gillieron - Keystone]
Au moins 260 millions de francs de dommages après les orages / Le Journal horaire / 21 sec. / le 25 juin 2021
Les orages dévastateurs qui ont balayé une partie de la Suisse depuis le week-end dernier ont entraîné des dommages pour une somme atteignant au moins 260 millions de francs. Des milliers de sinistres ont été signalés aux compagnies d'assurance.

Ces derniers jours, plusieurs véhicules ont été emportés par l'eau et beaucoup d'autres ont vu leur carrosserie souffrir face à la grêle. Des dommages aux bâtiments ont également été signalés, selon une enquête menée par l'agence Keystone-ATS auprès des compagnies d'assurance.

Une carcasse de voiture à la verticale contre une maison de Cressier (NE). [Laurent Gillieron - Keystone]Une carcasse de voiture à la verticale contre une maison de Cressier (NE). [Laurent Gillieron - Keystone]

La Mobilière a établi une première estimation et s'attend à un dommage total d'environ 100 millions de francs. Elle fait état de plus de 10'000 annonces de sinistres et estime que ce chiffre devrait plus que doubler.

L'assureur juge que l'étendue des dégâts est inhabituellement élevée. Les chiffres sont cependant loin d'égaler l'année record de 2005. A l'époque, la Mobilière avait réglé à elle seule des sinistres pour un montant de 500 millions de francs.

Des grêlons d'une taille exceptionnelle

De son côté, Allianz Suisse s'attend à environ 10'000 déclarations de sinistre. Elle estime que le montant total des dommages avoisinerait 32 millions de francs, dont 26 millions en Suisse romande. Les grêlons étaient d'une taille exceptionnelle.

L'assureur estime que les orages de cette semaine figurent parmi les plus violents depuis 2013. Les dernières années ont été relativement calmes en termes de catastrophes naturelles et de dommages causés par la grêle.

Axa s'attend à environ 15'500 demandes d'indemnisation jusqu'à mercredi inclus. La majorité d'entre elles devraient concerner les dommages causés par la grêle aux voitures, ainsi que les dommages causés au mobilier et aux bâtiments dans les cantons qui n'ont pas d'assurance cantonale des bâtiments.
Tempête de grêle à Renan (BE) - vidéo de Claude Egli [RTS]
Tempête de grêle à Renan (BE) - vidéo de Claude Egli / L'actu en vidéo / 23 sec. / le 24 juin 2021

Au total, Axa s'attend à ce que la demande totale atteigne environ 61 millions de francs d'ici une semaine. La plupart des dégâts ont eu lieu lundi, lorsqu'une tempête de grêle a frappé La Chaux-de-Fonds, endommageant environ 7000 voitures.

Le nombre de dommages en une semaine est inhabituel, constate la compagnie d'assurance. Depuis le début de l'année, ils sont supérieurs à la moyenne, mais Axa a enregistré des montants totaux plus élevés en 2012 et 2013.

Inondation dans le village de Villeret (BE) - vidéo M.Von Bergen [RTS]
Inondation dans le village de Villeret (BE) - vidéo M.Von Bergen / L'actu en vidéo / 30 sec. / le 24 juin 2021

Generali indique pour sa part avoir reçu 1500 demandes d'indemnisation jusqu'à présent, mais table sur une augmentation ces prochains jours. L'assureur s'attend à un montant de dommages d'environ 6 millions de francs.

Neuchâtel et le Jura fortement touchés

Du côté de l'Etablissement d'assurance immobilière et de prévention du canton du Jura, on estime que les montants des dégâts se montent à pas loin d'un million de francs, voire plus. Le nombre de sinistres enregistrés s'élève à 130, mais plus de 200 cas sont en attente et certains n'ont pas encore été signalés.

"On peut s'attendre à 300-400 cas", a indiqué la responsable du secteur assurance. Toutes les régions du canton ont été touchées. Au niveau des bâtiments, beaucoup de sinistres concernent des stores, des locaux inondés ou des façades endommagées.

Vidéo des inondations à Cressier (NE) [RTS]
Vidéo des inondations à Cressier (source: Dimitri Nussbaumer) / L'actu en vidéo / 16 sec. / le 23 juin 2021

Dans le canton de Neuchâtel, l'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention évalue à environ 15 millions de francs les dégâts en lien avec les violentes intempéries qui se sont abattues mardi soir sur Cressier (NE) et les villages alentour. Le nombre de cas prévisibles se chiffre à 400. Pour la grêle qui s'est abattue lundi sur les Montagnes neuchâteloises, l'institution anticipe entre 500 et 800 cas pour des dommages allant entre 2 et 3 millions.

L'assurance immobilière du canton de Berne estime elle les dommages à 25 millions de francs pour ces derniers jours.

Rude coup pour les cultures

Les violents orages de ces derniers jours ont inondé les pâturages. [Marcel Bieri - Keystone]Les violents orages de ces derniers jours ont inondé les pâturages. [Marcel Bieri - Keystone]De son côté, Suisse Grêle s'attend à plus de 1000 déclarations de sinistres supplémentaires aux cultures assurées à la suite des épisodes de tempêtes entre mardi et jeudi. Une somme d'indemnisation d'environ six millions de francs est prévue.

 

Au total, depuis le 18 juin, plus de 3500 déclarations de dommages sont attendues pour des indemnisations aux cultures assurées d'un montant d'environ 24 millions de francs, indique Suisse Grêle.

Le dernier épisode de grêle entre mardi et jeudi a causé "d'importants dommages aux cultures agricoles", principalement dans les cantons de Vaud, Jura, Berne, Soleure et Argovie. Jardineries, herbages, tabac, fruits, baies et vignes sont touchés.

>> Ecouter aussi le débat de Forum: Cressier: un désastre évitable?

Le grand débat - Cressier: un désastre évitable? [RTS]
Le grand débat - Cressier: un désastre évitable? / Forum / 21 min. / le 25 juin 2021

ats/lan

Publié Modifié

Soutien de la Chaîne du Bonheur

La Chaîne du Bonheur a annoncé que les foyers particulièrement durement touchés pourront déposer une demande de soutien financier auprès de leur commune.

Ces soutiens pourront être versés depuis le fonds permanent de la Chaîne du Bonheur "Catastrophes naturelles en Suisse" constitué de soldes de précédentes collectes.