Le banner du 15 mai. [Keystone]
Publié Modifié

Des activistes corona-sceptiques empêchés de manifester en Suisse allemande

- La police bernoise a étouffé dans l'oeuf samedi sur la Place fédérale et la prairie de l'Allmend à Berne des tentatives de manifestation contre les mesures anti-coronavirus. Des rassemblements similaires ont aussi été empêchés à Zurich et à Bâle.

- Les autorités fédérales ont annoncé un assouplissement du passage de la frontière dès samedi "pour quiconque a une relation transfrontalière en Allemagne ou en Autriche", évoquant notamment les visites familiales et les retrouvailles de couples. Le tourisme d'achat, lui, reste interdit.

- La première semaine d'école depuis la réouverture des établissements de la scolarité obligatoire s'est achevée vendredi. Malgré les craintes affichées par certains parents, l'absentéisme s'est finalement fait rare. 1 à 2% des élèves seulement ont manqué la classe sans certificat médical.

-La Suisse a enregistré 58 nouveaux cas de coronavirus en un jour, a annoncé samedi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Au total, le pays compte 30'572 cas confirmés et 1602 décès en lien avec la maladie. Les chiffres du jour se basent sur les déclarations que l'OFSP a reçues jusqu'à samedi matin. C’est pourquoi ils peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons. De leur côté, les cantons signalaient 1878 décès vendredi soir. Leur nombre quotidien avoisine les cinq à six depuis plusieurs jours consécutifs.

- Selon le plan du Conseil fédéral, les mesures exceptionnelles entrées en vigueur en mars vont être assouplies en trois étapes et en même temps dans toute la Suisse. La première a eu lieu lundi 27 avril (réouverture des coiffeurs et autres services de soin à la personne, jardineries, magasins de bricolage), la deuxième le 11 mai (écoles obligatoires, commerces divers, restaurants, installations sportives). La troisième devrait avoir lieu le 8 juin, avec la réouverture des écoles post-obligatoires et des établissements de loisirs.

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

22h25

Le nouveau cheminement des visiteurs au musée

La vie reprend dans bien des domaines, et notamment dans certains secteurs culturels comme les musées.

Sous le regard de peintres suisses comme Anker et Hodler de la collection Blocher, des amateurs d’art ont pu découvrir la nouvelle manière de cheminer dans un musée comme la Fondation Pierre Gianadda à Martigny.

>> Le reportage de Raphaël Guillet dans le 19h30:

Premier week-end de réouverture des musées suisses pour le bonheur de leurs visiteurs. [RTS]
Premier week-end de réouverture des musées suisses pour le bonheur de leurs visiteurs. / 19h30 / 2 min. / le 16 mai 2020

21h50

Les clients des bars et restaurants semblent plutôt bien s'adapter

La réouverture des bars et restaurants, possible depuis lundi, se conjugue avec les mesures de sécurité: rester assis, un nombre limité de personnes à table, des parois en plexiglas pour séparer les tables ou, à défaut, 2 mètres de distance entre chacune d'entre elles. Ces mesures sont contraignantes, tout comme la fermeture des établissements à minuit. Mais les clients et les tenanciers font avec.

>> Reportage à Genève:

Premier week-end de réouverture des bars suisses. Reportage à Genève. [RTS]
Premier week-end de réouverture des bars suisses. Reportage à Genève. / 19h30 / 1 min. / le 16 mai 2020

>> Les précisions d'Hélène Joaquim:

Hélène Joaquim sur la reprise des bars suisses. [RTS]
Hélène Joaquim sur la reprise des bars suisses. / 19h30 / 1 min. / le 16 mai 2020

21h30

Affluence canalisée dans les centres commerciaux

Ce samedi, jour traditionnellement marqué par la plus forte affluence de la semaine pour les commerces non alimentaires, avait valeur de test après la reprise de l'activité lundi.

Entrées filtrées, marquage au sol: les consignes de sécurité ont été réfléchies en fonction des nécessités de chaque enseigne. C'est le cas plus particulièrement dans les centres commerciaux.

>> Le reportage de Claude-Olivier Volluz et François Isoard à Crissier et Aubonne (VD):

Premier week-end de pleine reprise des magasins suisses. [RTS]
Premier week-end de pleine reprise des magasins suisses. / 19h30 / 1 min. / le 16 mai 2020

21h10

La peur du virus profite au vélo

Les magasins de vélo n’ont pas chômé pendant le confinement, même s'ils n'ont pas pu en vendre. Le volume de réparations, lui, a fortement augmenté ces deux derniers mois, alors que bon nombre d’épaves ont été ressorties des caves.

Ces nouveaux cyclistes ne se détournent pas de la voiture, mais des transports en commun.

>> Le reportage de Nicolas Rossé dans le 19h30:

La petite reine connaît un regain d'intérêt mais les professionnels craignent qu'il ne s'épuise après la pandémie de coronavirus. [RTS]
La petite reine connaît un regain d'intérêt mais les professionnels craignent qu'il ne s'épuise après la pandémie de coronavirus. / 19h30 / 1 min. / le 16 mai 2020

>> Lire aussi: La peur du virus profite au vélo

20h55

L'aide alimentaire attire toujours plus de monde à Genève

La distribution d'aide alimentaire à la patinoire des Vernets, à Genève, attire de plus en plus de monde. Samedi, 2600 sacs ont été remis aux personnes poussées dans la précarité par la crise sanitaire, contre 1683 il y a une semaine.

Il fallait patienter plusieurs heures pour avoir son colis de provisions. Dans cette queue disciplinée et encadrée par des bénévoles, on trouvait notamment de nombreux illégaux travaillant dans l'économie domestique ou la restauration. La pandémie a brusquement supprimé leurs revenus.

Malgré l'affluence record de samedi, tout le monde a pu être servi, indique la Ville de Genève, qui coordonne cette distribution organisée par l'association la Caravane de la Solidarité.

>> Le reportage de Cynthia Gani dans le 19h30:

La deuxième distribution de nourriture à Genève a encore rencontré un succès inimaginé. [RTS]
La deuxième distribution de nourriture à Genève a encore rencontré un succès inimaginé. / 19h30 / 2 min. / le 16 mai 2020

20h40

Les barrières tombent aux frontières suisses

La fermeture des frontières commence à peser sur beaucoup de monde après deux mois: ce sont des familles divisées, des retrouvailles empêchées.

Mais les choses bougent: l'Italie annonce la réouverture de ses frontières le 3 juin alors que celle qui sépare la Suisse de l'Allemagne est déjà effective, notamment entre Kreuzlingen et Constance. Les restrictions de la circulation transfrontalière sont assouplies entre la Suisse, l'Allemagne et l'Autriche.

>> Voir le sujet de Marc Julmy dans le 19h30:

Ouverture de la "barrière de la honte" germano-suisse [RTS]
Ouverture de la "barrière de la honte" germano-suisse / 19h30 / 1 min. / le 16 mai 2020

19h50

Genève Aéroport cherche de l’aide auprès du canton

Genève Aéroport et le canton de Genève sont en discussion pour trouver un moyen de faire face à la crise sanitaire en cours. Le but est de dégager des liquidités supplémentaires. Cette démarche est effectuée en parallèle à l’élaboration d’un vaste plan d’économies par Cointrin, comme la RTS le révélait mardi.

Mais plusieurs propositions de la direction de l'aéroport ont été retoquées.

>> Les explications de Raphaël Leroy dans Forum:

Genève Aéroport est quasiment à l'arrêt depuis la mi-mars. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Salvatore Di Nolfi - Keystone
Genève Aéroport cherche à dégager des liquidités auprès du canton / Forum / 1 min. / le 16 mai 2020

>> Lire aussi: Genève Aéroport cherche de l’aide auprès des autorités genevoises

19h00

Vif débat autour des mesures pour les arts vivants

Le concept de protection élaboré pour la branche des arts vivants est beaucoup débattu depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Lorenzo Malaguerra, directeur du Théâtre du Crochetan à Monthey, parle ainsi de recommandations dignes d'un traité de pataphysique. D'autres estiment que l'on nage en plein délire.

Proposé par trois associations (Union suisse des théâtres, Orchestre.ch et l'Association des métiers techniques de la scène), ce concept propose une longue liste de mesures permettant de respecter les exigences sanitaires actuelles si le Conseil fédéral décide, comme il est prévu, de rouvrir les salles de spectacles le 8 juin.

Thierry Luisier, secrétaire général de la Fédération Romande des arts de la scène, a défendu ce concept samedi soir dans l'émission Forum.

>> L'interview de Thierry Luisier dans Forum:

Au théâtre, la distanciation physique entre comédiens sera-t-elle de mise? (photo prétexte) [Martin Divisek - Keystone]Martin Divisek - Keystone
Concept de protection pour les arts de la scène controversé: interview de Thierry Luisier / Forum / 5 min. / le 16 mai 2020

>> Lire aussi: Pour rouvrir, les salles de spectacle sont soumises à des règles drastiques

18h35

Tourisme: appel à réfléchir aux méfaits de ce secteur

Les frontières s'ouvrent à nouveau petit à petit en Europe, ce qui laisse entrevoir la possibilité de passer des vacances à l'étranger cet été.

Mais pour certains, cette crise est révélatrice de la vulnérabilité du tourisme. Le sociologue français Rodolphe Christin appelle ainsi à profiter de cette période pour réfléchir aux méfaits de ce secteur.

>> Interview de Rodolphe Christin dans Forum:

Des pays comme l'Italie sont beaucoup plus dépendants du tourisme que ceux du nord de l'Europe. [Christian Beutler - Keystone]Christian Beutler - Keystone
Profiter de la crise pour repenser le tourisme: interview de Rodolphe Christin / Forum / 6 min. / le 16 mai 2020

18h15

Manifs de corona-sceptiques empêchées en Suisse allemande

Des manifestations contre les mesures instituées par le Conseil fédéral afin de lutter contre le coronavirus ont réuni quelques centaines de personnes samedi à Berne, Bâle et Zurich notamment. La police avait pris les devants et est intervenue fermement.

La police bernoise avait ainsi bouclé la Place fédérale samedi en milieu de journée dès la clôture du marché. Des barrières métalliques ont été installées et les forces de l'ordre étaient visibles en nombre. Entre 200 et 300 manifestants se sont néanmoins rassemblés dans les environs.

Devant les halles d'exposition de l'Allmend, une cinquantaine de personnes étaient présentes. Une vingtaine de récalcitrants qui refusaient d'obtempérer ont été encerclés et leur identité a été contrôlée. Un activiste notoire avait appelé sur les réseaux sociaux à manifester à l'Allmend.

Au total, une centaine de personnes doivent s'attendre à une dénonciation, a indiqué le municipal de la sécurité Reto Nause. Des manifestations similaires ont déjà eu lieu sur la Place fédérale le 2 et le 7 mai.

Idem à Zurich et Bâle

A Zurich, ils étaient une centaine à manifester sur la place du Sechseläuten. La police a procédé de la même manière qu'à Berne, identifiant et dénonçant ceux qui refusaient de se disperser.

A Bâle, 120 opposants aux mesures de confinement se sont réunis devant l'Hôtel de Ville. Ils ont ensuite défilé dans les rues marchandes en direction de la cathédrale, où la police a procédé à des contrôles d'identité.

>> Voir le sujet du 19h30:

Manifestations à Berne Zurich et Bâle contre les restrictions face au coronavirus. [RTS]
Manifestations à Berne Zurich et Bâle contre les restrictions face au coronavirus. / 19h30 / 2 min. / le 16 mai 2020

>> Le compte-rendu d'Alain Arnaud dans Forum:

Les activistes ont été rapidement canalisés par les policiers sur la Place fédérale. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Manifestation anti-confinement dans une Berne déconfinée / Forum / 1 min. / le 16 mai 2020

>> L'analyse du sociologue Olivier Glassey sur ces manifestations:

On observe de nombreuses manifestations contre les mesures liées au coronavirus. Les explications du sociologue Olivier Glassey [RTS]
On observe de nombreuses manifestations contre les mesures liées au coronavirus. Les explications du sociologue Olivier Glassey / 19h30 / 3 min. / le 16 mai 2020

16h00

L'activité reprend timidement dans les centres commerciaux

Les nombreuses boutiques de Suisse romande ont timidement rouvert leurs portes cette semaine, avec des mesures de sécurité assez drastiques prises pour assurer la santé de tout le monde.

>> Voir le reportage du 12h45 à Crissier (VD):

Reprise timide des activités dans les centres commerciaux de Suisse romande. [RTS]
Reprise timide des activités dans les centres commerciaux de Suisse romande. / 12h45 / 1 min. / le 16 mai 2020

14h10

58 nouveaux cas de coronavirus

La Suisse a enregistré 58 nouveaux cas de coronavirus en un jour, a annoncé samedi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Au total, le pays compte 30'572 cas confirmés et 1602 décès en lien avec la maladie.

Les chiffres du jour se basent sur les déclarations que l’OFSP a reçues jusqu’à samedi matin. C’est pourquoi ils peuvent diverger de ceux communiqués par les cantons. Par rapport à la taille de leur population, les cantons de Genève (1040 cas pour 100'000 habitants), Tessin (920), Vaud (689), Bâle-Ville (579) et du Valais (546) sont les plus touchés.

356 cas pour 100'000 habitants

Pour la Suisse entière, l’incidence se monte à 356 cas pour 100'000 habitants, précise l'OFSP, qui rappelle que le nombre de cas est soumis à des fluctuations. Plus de 339'364 tests ont été effectués pour le SARS-CoV-2, dont 11% étaient positifs. Plusieurs tests positifs ou négatifs sont possibles chez la même personne, rappelle l'OFSP.

Parmi les personnes décédées, 58% sont des hommes et 42% des femmes. L’âge des personnes décédées va de 31 à 108 ans, avec un âge médian de 84 ans. Le nombre de personnes décédées par 100'000 habitants était 2 à 3 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes selon l’âge.

Au moins 97%

Sur les 1528 personnes décédées pour lesquelles les données sont complètes, 97% souffraient d’au moins une maladie préexistante. Les trois maladies préexistantes les plus fréquemment mentionnées chez des personnes décédées étaient l'hypertension (64%), les maladies cardiovasculaires (57%) et le diabète (26%).

A ce jour, 3897 hospitalisations en lien avec le Covid-19 ont été déclarées. Sur les 3470 personnes hospitalisées pour lesquelles on dispose de données complètes, 14% n'avaient aucune maladie préexistante et 86% en avaient au moins une. Les trois plus fréquentes sont ici aussi l'hypertension (52%), les maladies cardiovasculaires (34%) et le diabète (23%).

13h00

De retour à l'école

A l'heure de la reprise des cours, le magazine de reportage 15 Minutes a passé deux jours dans une école du canton de Neuchâtel.

>> Ecouter le reportage complet:

Les élèves d'une école bernoise se lavent les mains en arrivant dans leur classe lundi 11 mai dernier. [Alessandro della Valle - Keystone]Alessandro della Valle - Keystone
Quinze Minutes - Deux jours dans une école du canton de Neuchâtel / Le 12h30 / 15 min. / le 16 mai 2020

12h45

Terrasses et bars à l'heure de la réouverture

D'ordinaire, le Chat Noir accueille jusqu'à 200 noctambules à Carouge (GE). Avec les nouvelles normes, ils ne sont plus que 70 à pouvoir fréquenter l'établissement.

>> Ecouter le reportage de Gabriela Cabré dans le 12h30:

Réouverture des bars: reportage au "Chat noir" de Carouge (GE). [Gabriela Cabré - RTS]Gabriela Cabré - RTS
Réouverture des bars: reportage au "Chat noir" de Carouge (GE) / Le 12h30 / 2 min. / le 16 mai 2020

Alors que les clients attendaient avec impatience la réouverture de leurs bars préférés, les gérants sont eux chargés de faire respecter les nouvelles normes. Et elles ne sont pas sans conséquence.

>> Voir le reportage du 12h45 à la Rue de l'Ecole de Médecine à Genève, célèbre pour ses bars:

En Suisse, bars et terrasses à l'heure de confinement [RTS]
En Suisse, bars et terrasses à l'heure de confinement / 12h45 / 1 min. / le 16 mai 2020

12h30

Edward Hopper, "peintre du moment", retrouve son public

Vu comme le "peintre du moment à l'heure du coronavirus", avec ses personnages enfermés, solitaires, ses espaces vides, Edward Hopper, exposé à la Fondation Beyeler en Suisse, retrouve son public, à la faveur de la réouverture des musées dans le pays.

Pandémie oblige, le musée d'art contemporain situé près de Bâle avait dû interrompre à la mi-mars l'exposition qu'il consacrait à l'artiste américain.

Mais il vient, comme d'autres institutions culturelles, de rouvrir ses portes, dans le cadre des mesures de déconfinement progressif décidées par la Confédération helvétique.

Dean Rohrer, "Depopulated Nighthawks at the Diner" (Edward Hopper). [DR]Dean Rohrer, "Depopulated Nighthawks at the Diner" (Edward Hopper). [DR]

Le musée s'est plié aux mesures de protection imposées: distances, masques ou visières en plexiglas pour le personnel, entrée et sortie séparées, tickets avec plage horaire de visite imposée, et nombre quotidien limité de visiteurs: alors qu'avant le confinement, l'exposition tournait à plus de 800 personnes par jour, la jauge est fixée à 300 maximum depuis la reprise, selon un porte-parole de la fondation.

Le peintre américain (1882-1967) a vu nombre de représentations de ses tableaux partagées sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, ou même détournées, comme l'une de ses toiles les plus célèbres: "Nighthawks" ("Oiseaux de nuit", 1942) dont les personnages accoudés au comptoir d'un bar de nuit ont été gommés par des internautes facétieux pour exprimer le vide du confinement.

12h15

"Partage Riviera" à Vevey ne chôme pas dans la distribution de nourriture

A Vevey (VD), l'Association "Partage Riviera" apporte une aide alimentaire aux personnes et aux familles dans le besoin sur la Riviera, en partageant les surplus de nourriture périssable des grandes surfaces et en luttant contre le gaspillage. En cette période de coronavirus, elle ne chôme pas.

"Avec la crise de la pandémie, on a eu une très nette augmentation de personnes venant chez nous", confie son responsable Michel Botalla. "Jusqu'en février, 80 à 90 personnes en moyenne venaient à chacune des deux distributions par semaine. Depuis le Covid-19, il y a régulièrement 200 personnes, voire près de 240 parfois", dit-il.

Des immigrés, des requérants d'asile, des Suisses

"Il s'agit de gens qui se retrouvent sans emploi ou qui étaient déjà à la limite et ne gagnent désormais plus assez d'argent car en chômage partiel. On trouve de tout. Des personnes immigrées ou requérantes d'asile mais aussi beaucoup de Suisses qui viennent déjà depuis 20 ou 30 ans, qui ont toujours vécu avec de petits moyens et se retrouvent complètement démunis à cause de la crise", explique Michel Botalla.

L'Association "Partage Riviera" compte environ 80 bénévoles en temps normal. Ils sont plus de 200 aujourd'hui. Elle écoule gratuitement 2,5 tonnes de denrées périssables par semaine, provenant des surplus récoltés auprès des grands distributeurs par l'organisation nationale Table Suisse. Cela fait environ 75 tonnes de nourriture partagée et recyclée chaque année.

12h05

Pas question pour la BNS de contribuer davantage

Andrea Maechler, membre du directoire de la Banque nationale suisse, ne veut rien entendre d'une contribution plus importante de la BNS aux mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Andrea Maechler, membre de la direction de la BNS. [Peter Klaunzer - Keystone]Andrea Maechler, membre de la direction de la BNS. [Peter Klaunzer - Keystone]Un nouvel accord signé en mars prévoit que la BNS versera à la Confédération et aux cantons un maximum de 4 milliards de francs en 2019 et 2020.

"C'est le maximum"

C'est le maximum, indique dans une interview à la NZZ. Mais pas question d'ajouter un versement extraordinaire et unique pour cofinancer davantage les mesures contre le coronavirus. Cela contrecarrerait la politique monétaire.

Andrea Maechler ne croit pas à une reprise conjoncturelle rapide. Un rebond en forme de V paraît peu vraisemblable. Le maintien de la distance sociale, l'endettement croissant, la hausse du chômage et la baisse des revenus demanderont davantage de temps pour que l'économie se remette de la crise.

12h00

La Maison du dessin de presse à Morges rouvre avec une expo climat

"La dernière morsure" [Boligan/El Universal - Maison du dessin de presse]"La dernière morsure" [Boligan/El Universal - Maison du dessin de presse]La Maison du dessin de presse à Morges rouvre ses portes le 20 mai.

Le musée propose une exposition en lien avec l'urgence climatique, qui devait être inaugurée le jour où l'établissement a dû fermer ses portes en raison du coronavirus. Une centaine de dessins, créés par trente artistes du monde entier, seront visibles.

L'exposition "Vivement l'urgence, 30 ans de dessin de presse sur l'état écologique de notre planète" est prolongée jusqu'au 21 septembre.

Elle revient sur la façon dont les dessinateurs de presse ont traité les catastrophes écologiques au cours des dernières décennies. Elle démarre avec Tchernobyl en 1986 et se termine avec les incendies en Australie.

>> Ecouter l'interview de Stéphanie Reinhard, co-commissaire de l'exposition:

Affiche de l'exposition "Vivement l'urgence" à la Maison du dessin de presse de Morges. [mddp.ch]mddp.ch
Lʹinvitée: Stéphanie Reinhard / Six heures - Neuf heures, le samedi / 6 min. / le 16 mai 2020

09h55

Des soldes fleurissent un peu partout pour relancer les ventes

De Genève à Sion, des grandes marques aux petites enseignes, des réductions sont annoncées partout, exactement comme en période de soldes. Après deux mois de fermeture et un gros manque à gagner, le temps presse. L'objectif est d'écouler le plus d'invendus possibles.

"Le problème, c'est que la saison a été réduite, et là, on a du stock. En juillet-août, on reçoit la nouvelle collection. Il faut trouver une solution, on est obligé de solder", explique dans le 19h30 de la RTS la gérante d'une boutique sédunoise de vêtements.

Ces incitations à l'achat permettent aussi de résoudre les problèmes de liquidité de certains magasins, qui comptent sur ces rentrées d'argent pour pouvoir acheter les prochaines collections.

>> Regarder le reportage du 19h30:

Les magasins ont ouvert lundi et des soldes fleurissent partout pour tenter de sortir de la crise du coronavirus. [RTS]
Les magasins ont ouvert lundi et des soldes fleurissent partout pour tenter de sortir de la crise du coronavirus. / 19h30 / 1 min. / le 15 mai 2020

09h15

Quid du bénévolat pour les 65 ans et plus?

Les personnes de plus de 65 ans peuvent-elles se remettre au bénévolat?

"Non!", répond la Croix rouge suisse, qui va publier, la semaine prochaine, un concept de sécurité qui déconseille fortement à ses chauffeurs retraités de reprendre du service pour le moment.

Mais le délégué Covid19 de la Confédération, Daniel Koch, est moins catégorique.

>> Ecouter ses propos recueillis par Alain Arnaud:

Daniel Koch, le délégué Covid-19 de la Confédération. [Anthony Anex - Keystone]Anthony Anex - Keystone
Quid du bénévolat pour les 65 ans et plus? / Le Journal horaire / 1 min. / le 16 mai 2020

08h25

Des gens du voyage étrangers sont entrés illégalement en Suisse

Pas assez de monde aux frontières pour qu'elles soient infranchissables, même en période de coronavirus.

Malgré les efforts mis en œuvre par l'Administration fédérale des douanes depuis la mi-mars, pas moins de trois groupes de gens du voyage étrangers sont entrés illégalement en Suisse par le canton du Jura.

>> Ecouter les explications de Gaël Klein:

La frontière reste contournable malgré la fermeture annoncée. [Gaël Klein - RTS]Gaël Klein - RTS
Des gens du voyage étrangers sont entrés illégalement en Suisse / Le Journal horaire / 1 min. / le 16 mai 2020

08h15

L'amour aux frontières est à nouveau possible!

Depuis deux mois, des milliers de couples binationaux sont séparés de force par le retour des frontières.

Une partie d'entre-eux pourront désormais se retrouver. Dès maintenant, la Suisse va ouvrir petit à petit tous ses postes frontières avec l'Allemagne et l'Autriche. Une ouverture aussi pour celles et ceux qui veulent assister à un mariage ou encore tondre la pelouse de leur chalet. Le retour à la normale est prévu le 15 juin.

Impossible en revanche de le faire avec l'Italie, encore trop touchée. Quant à la France, les discussions sont en cours. Mais c'est compliqué.

>> Ecouter le sujet d'Etienne Kocher dans La Matinale:

A Kreuzlingen en Thurgovie, la barrière qui séparait la Suisse de l'Allemagne est en train d'être démontée: les gens se retrouvent, le 15 mai 2020. [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
L'amour aux frontières / Le Journal horaire / 1 min. / le 16 mai 2020

07h30

Ignazio Cassis pense que l'UE va se rappeler de ce que la Suisse a fait

La crise a changé les rapports de la Suisse avec ses voisins. Beaucoup espèrent que la politique étrangère helvétique va pouvoir capitaliser sur les succès enregistrés par le pays dans sa coopération avec l'Europe ces dernières semaines. Face à la crise du Covid-19, les réponses ont avant tout été nationales, mais peu à peu s'est aussi mise en place une collaboration internationale, voire une entraide entre Etats voisins. De nouvelles solidarités sont nées dans l'épreuve, et même l'Union européenne a adouci son discours.

>> Regarder l'analyse du 19h30:

L'épreuve du coronavirus pourrait présenter de nouvelles perspectives pour la diplomatie suisse. [RTS]
L'épreuve du coronavirus pourrait présenter de nouvelles perspectives pour la diplomatie suisse. / 19h30 / 2 min. / le 15 mai 2020

Interviewé dans le 19h30 de la RTS vendredi soir, le conseiller fédéral Ignazio Cassis souhaite que les relations Suisse-UE se poursuivent dans la voie engagée durant la pandémie. "On a beaucoup coopéré avec nos voisins sur des questions très concrètes, on s'est bien entendus et j'espère que ceci laissera des traces dans nos relations", a-t-il confié.

Pour le conseiller fédéral tessinois, qui est aussi médecin, "on est dans une crise globale qui nécessite une réponse globale. Tout seul, on est trop faible, on a besoin des autres". La libre circulation des personnes doit être conservée notamment pour cela, estime-t-il.

>> Ecouter son interview:

Ignazio Cassis : "On a beaucoup coopéré avec nos voisins. On est dans une crise globale qui nécessite une réponse globale". [RTS]
Ignazio Cassis : "On a beaucoup coopéré avec nos voisins. On est dans une crise globale qui nécessite une réponse globale". / 19h30 / 4 min. / le 15 mai 2020

Si les tensions entre la Suisse et l'UE sont pour l'heure mises entre parenthèses, le prochain test est déjà programmé avec la votation sur l’initiative de limitation de l’UDC le 27 septembre prochain.

>> Plus de détails dans notre article: Ignazio Cassis pense que l'UE va se rappeler de ce que la Suisse a fait

07h15

Le retour en force des voitures

Finies les rues désertes et silencieuses, les autoroutes vides... Les bouchons et les voitures sont de retour, et massivement. Presque comme avant la crise, alors que les transports publics sont encore très loin d'être bondés. La voiture semble donc être privilégiée à ce stade, selon les premiers chiffres à disposition de la RTS. Même si Viasuisse relève tout de même que le trafic routier n'est de loin pas revenu à la normale.

>> Plus de détails dans notre article: La voiture et les bouchons reviennent en force avec le déconfinement

C’est relativement tranquille, explique-t-on à la centrale d’information routière située à Bienne. Tout au plus le trafic est-il de nouveau un peu plus important aux douanes, et surtout du côté suisse alémanique près de Zurich et en Argovie. En Suisse romande et au Tessin, le trafic est encore en deçà de ce qu’il était avant la crise et le confinement.

Les cantons confirment cette tendance. Dans le canton de Vaud, le trafic individuel sur l’autoroute est revenu à 75% du volume usuel. La fréquentation des transports publics reste quant à elle encore timide, de 20 à 40% de la normalité. A Genève, le trafic routier est à 90% de la fréquentation habituelle. Aux Transports publics genevois, c’est 35% seulement.

>> Ecouter l'analyse de Forum:

Hausse du trafic routier en Suisse, mais pas encore de retour à la normale [RTS]
Hausse du trafic routier en Suisse, mais pas encore de retour à la normale / Forum (vidéo) / 2 min. / le 15 mai 2020

07h00

Assouplissement aux frontières

Le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker a évoqué vendredi devant la presse un assouplissement dès samedi à minuit "pour quiconque a une relation transfrontalière en Allemagne ou en Autriche. Le SEM a reçu de nombreuses demandes de couples non mariés ces dernières semaines. Ces personnes pourront franchir les frontières et se rendre dans le pays voisin".

Il sera aussi possible de rendre visite aux parents, grands-parents ou toute personne "ayant un lien familial". Mario Gattiker a toutefois précisé qu'il faudrait remplir un formulaire pour se rendre dans un pays voisin.

Concernant la France, le secrétaire d'Etat aux migrations a informé que les deux pays étaient en discussion pour assouplir le franchissement d'ici au 15 juin, mais qu'il ne pouvait encore rien annoncer de concret. Dans le cas de l'Italie, des discussions sont aussi en cours, mais il faudra probablement patienter plus longtemps.

>> Les précisions du 19h30:

La Suisse va rouvrir ses frontières avec l'Allemagne et l'Autriche à minuit. Un premier pas symbolique. [RTS]
La Suisse va rouvrir ses frontières avec l'Allemagne et l'Autriche à minuit. Un premier pas symbolique. / 19h30 / 1 min. / le 15 mai 2020

06h45

Des primes pour les caissiers et caissières

Après plusieurs semaines de débat public sur les primes à accorder aux caissiers, Migros a décidé de leur offrir une prime de 500 francs. La nouvelle a été confirmée à la RTS par le porte-parole du grand distributeur.

>> Plus de détails dans notre article: Migros donne une prime de 500 francs aux caissières

L'Union syndicale suisse, de son côté, avait demandé une prime "d’au moins 2000 francs" pour que leur prise de risque dans cette crise soit récompensée. Le porte-parole de Migros a précisé qu'étaient notamment concernés le personnel de vente, mais aussi celui oeuvrant dans les usines de production et dans la distribution.

>> Le sujet du 19h30:

Les salariés de la grande distribution en Suisse recevront une prime pour leur engagement durant la crise. [RTS]
Les salariés de la grande distribution en Suisse recevront une prime pour leur engagement durant la crise. / 19h30 / 1 min. / le 15 mai 2020

06h30

Un médecin sur trois se sent épuisé

Un médecin sur trois en Suisse se sent totalement épuisé, une fatigue physique, mais aussi émotionnelle. Telle est la conclusion d'une étude menée par l'Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique (Asmac) parue lundi.

"Un médecin sur trois dit qu'il n'en peut plus du point de vue des horaires, et un sur deux dépasse la limite légale de 50 heures par semaine. L'horaire est beaucoup trop élevé", a commenté vendredi soir dans Forum Aurore Verdon, médecin interne aux HUG et co-présidente de la section genevoise de l’Asmac.

"Et il y a aussi une charge émotionnelle, la responsabilité que nous avons en tant que médecin, une pression financière et une charge administrative très lourde: on passe trop de temps à documenter la prise en charge de nos patients. Nos collègues du CHUV ont montré qu'on passe cinq heures par jour devant notre ordinateur", a-t-elle poursuivi.

>> Ecouter son interview dans Forum:

Aurore Verdon, médecin interne aux HUG, co-présidente de la section genevoise de l’Asmac. [RTS]RTS
Un médecin sur trois en Suisse se sent épuisé, selon une étude de l'Asmac / Forum / 6 min. / le 15 mai 2020

06h15

Retour sur la journée de vendredi

La première semaine d'école depuis la réouverture des établissements de la scolarité obligatoire s'est achevée vendredi. Malgré les craintes affichées par certains parents, l'absentéisme s'est finalement fait rare. 1 à 2% des élèves seulement ont manqué la classe sans certificat médical.

>> Retour sur la journée de vendredi: Seuls un à deux élèves sur cent ont boudé les bancs d'école

06h00

Le dossier complet

Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus