Le banner du 8 mai.

Pandémie de coronavirus

Publié le 09 mai 2020 à 07:58 - Modifié le 10 mai 2020 à 07:14

Manifestations contre les restrictions à Berne, Saint-Gall et Zurich

- Des opposants aux restrictions imposées en raison du coronavirus ont lancé des appels à manifester dans plusieurs villes de Suisse samedi. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Berne.

- Quarante-quatre nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, a annoncé samedi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Vendredi, le nombre de nouveaux cas annoncés était de 81, contre 66 jeudi, 51 mercredi et 28 mardi. Au total, la Suisse compte 30'251 cas confirmés en laboratoire. Selon les chiffres de l'OFSP, 1532 personnes sont décédées. Selon les données fournies par les cantons, ce sont 1830 personnes qui ont trouvé la mort des suites de la maladie.

- Restaurants, bars et magasins n'ont plus qu'un week-end de préparatifs avant la réouverture de leurs commerces. Tous peaufinent les derniers détails pour respecter les règles qui ont été émises afin de prévenir un retour en force du coronavirus.

- Selon le plan du Conseil fédéral, les mesures exceptionnelles entrées en vigueur en mars vont être assouplies en trois étapes et en même temps dans toute la Suisse. La première a eu lieu lundi 27 avril (réouverture des coiffeurs et autres services de soin à la personne, jardineries, magasins de bricolage), la deuxième est prévue le 11 mai (écoles obligatoires, autres commerces, restaurants, installations sportives) et la troisième le 8 juin (écoles post obligatoires et supérieures, activités de loisirs).

Suivi assuré par la rédaction multimédia de RTSinfo

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 21h30

    La consommation de CBD flambe avec le confinement

    Qu'on l'utilise en chewing-gum, en produit pour le bain, en huile, en tisane ou tout simplement dans sa version classique, à fumer, le cannabis légal semble avoir particulièrement séduit pendant la période de confinement.

    >> Lire : Le CBD rencontre le succès dans cette période de confinement

    >> Voir le reportage du 19h30:

    Le confinement a mis le feu aux ventes en ligne de CBD en Suisse
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 20h50

    Vive émotion pour les soldats démobilisés

    Plus de la moitié des soldats engagés depuis le début de la crise ont terminé leur service. Venus en renfort pour le personnel soignant dans les hôpitaux et les EMS, ils peuvent maintenant progressivement rentrer à la maison. Après plus d’un mois sur le terrain, loin de leurs proches et en contact avec la maladie, le retour se fait avec émotion.

    >> Voir le reportage du 19h30 :

    L'armée a libéré près de 60% des troupes mobilisées en mars contre le COVID-19
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 20h20

    Le ramadan chamboulé par la pandémie

    La pandémie bouscule les traditions des croyants. Pour les musulmans, c'est un triste Ramadan qui a débuté, sans accès à la mosquée, et sans ses rassemblements familiaux.

    >> Voir le reportage du 19h30 :

    Les musulmans de Suisse concilient ramadan et confinement
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 19h50

    Bars et bistrots face aux exigences sanitaires

    A l’instar des restaurants, les bars pourront aussi rouvrir lundi. Mais plus question de rester debout ou de commander au bar. A l'intérieur comme en terrasse, il faudra être assis avec un service à table. De quoi bouleverser les habitudes de consommation et diminuer considérablement la capacité de certains établissements.

    Pour Mauro Poggia, conseiller d'Etat en charge de la sécurité à Genève, ces mesures ne seront pas faciles à respecter: "Ce sont des lieux où par définition on veut être debout. Mais si les règles ne sont pas respectées, il faudra sévir et fermer les établissements. Par ailleurs, chaque client a une responsabilité individuelle, et ceux qui ne respecteront pas les règles pourront être amendés de plusieurs centaines de francs."

    >> Voir le sujet 19h30 :

    A deux jours de la réouverture, bars et bistrots face aux exigences sanitaires
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

    >> Voir l’interview complète de Mauro Poggia :

    Réouverture des bars et mesures sanitaires: les précisions de Mauro Poggia, ministre de la sécurité à Genève
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 19h35

    Les seniors se réjouissent des assouplissements à leur égard

    Le Conseil fédéral a décidé d'assouplir les recommandations à l'égard des seniors dès lundi. Une mesure accueillie avec soulagement pour cette partie de la population très vite invitée à se mettre à l'abri au début de la pandémie.

    >> Voir le sujet 19h30 :

    Les seniors se réjouissent de l'assouplissement des recommandations de confinement à leur égard
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 19h00

    Près de 1700 colis alimentaires distribués à Genève

    A Genève, des colis alimentaires ont été distribués pour la seconde semaine de suite samedi aux Vernets, à l'appel de la Caravane de Solidarité. Au vu de la forte affluence, les 1683 colis n'ont pas suffi. Une nouvelle distribution aura lieu la semaine prochaine.

    Les partenaires s'inquiètent face à l'augmentation, chaque semaine, du nombre de personnes fragilisées par la crise liée au Covid-19 qui attendent pendant des heures pour ces colis, tout en saluant la solidarité des donateurs, a indiqué samedi la Ville de Genève, qui a coordonné l'opération. Certaines personnes ont patienté pendant six heures.

    >> Lire aussi: 60% des personnes qui ont fait la queue pour manger à Genève n’ont pas d’assurance maladie

  • 18h45

    Comment récompenser les soignants ?

    Comment récompenser les soignants, héros du Covid-19? Faut-il leur octroyer une prime sous forme de bons ou leur offrir de l'argent liquide? Faudrait-il une revalorisation à plus long terme des salaires du personnel soignant?

    >> Ecouter le débat dans Forum entre Romain Collaud, chef du groupe PLR au parlement fribourgeois, et Gaétan Zurkinden, Secrétaire régional du syndicat SSP:

    Des infirmières des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) posent devant une banderole "Tenez Bon, Merci Pour Tout!": elles remercient la population de les soutenir tous les soirs à 21h00. Genève, le 19 mars 2020.
    Martial Trezzini - Keystone
    Forum - Publié le 09 mai 2020

  • 18h15

    Quels risques représente la reprise du football?

    En Suisse, une décision sera prise fin mai quant à une éventuelle reprise de la Super League et de la Challenge League. En Allemagne cependant, les joueurs remettront eux leurs crampons dès le week-end prochain avec des matchs à huis clos. Mais qu'en est-il d'un point de vue sanitaire ? Est-ce bien raisonnable?

    >> Les précisions dans Forum de Pierre-Etienne Fournier, médecin du sport à la Clinique romande de réadaptation à Sion et médecin de l’équipe suisse de football :

    Pierre-Etienne Fournier a débuté dans le giron du football national en 1996 comme médecin de la sélection M15.
    Keystone
    Forum - Publié le 09 mai 2020

  • 17h00

    Les images des manifestations

    >> Voir les images des manifestations à Berne:

    Manifestation à Berne contre les restrictions
    L'actu en vidéo - Publié le 09 mai 2020

  • 15h30

    Manifestations contre les restrictions à Berne, Saint-Gall et Zurich

    Des opposants aux restrictions imposées en raison du coronavirus ont lancé des appels à manifester dans plusieurs villes de Suisse samedi. Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Berne.

    Les protestataires se tenaient très proches les uns des autres à la lisière de la Place fédérale. Un peu plus loin, un groupe chantait des chansons, a constaté l'ATS sur place.

    Les manifestants accusaient les restrictions imposées en raison du coronavirus de violer les droits fondamentaux. Présente en force, la police a vu ses appels accueillis par un concert de sifflets et de huées.

    Une manifestation contre les restrictions liées au coronavirus a été dispersée samedi à Berne.
    Une manifestation contre les restrictions liées au coronavirus a été dispersée samedi à Berne. [Peter Klaunzer - Keystone]

    Environ 80 manifestants à Saint-Gall, entre 100 et 200 à Zurich

    Dans la matinée, environ 80 personnes avaient manifesté à Saint-Gall. Là aussi, la police est intervenue pour disperser ce rassemblement non-autorisé. L'intervention s'est déroulée de manière pacifique, a précisé la police dans un communiqué.

    Dans l'après-midi, entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées sur la place du Sechseläuten, à Zurich pour réclamer une levée des mesures d'urgence décidées dans le cadre du Covid-19. La police était là aussi présente en force, a indiqué un porte-parole des autorités. Les rassemblements de plus de cinq personnes y sont comme ailleurs toujours interdits.

    >> Voir le reportage du 19h30:

    Des centaines de manifestants dénoncent et défient les règles de distanciation contre le COVID-19
    19h30 - Publié le 09 mai 2020

  • 15h00

    La HES-SO crée un fonds d'urgence pour les étudiants en difficulté

    La HES-SO va créer un dispositif d'aide d'urgence de 1,7 million de francs pour soutenir les étudiants en difficulté financière à cause de l'épidémie de coronavirus. Deux tiers des quelque 21'000 étudiants de l'institution travaillent en parallèle à leurs études.

    Ce soutien financier vise à "éviter la précarisation de leur situation et à leur permettre de poursuivre leurs études dans de bonnes conditions".

    Ce dispositif d'aide d'urgence est inspiré de celui déjà mis en place par la HES-SO Genève. Il est financé par les sept cantons partenaires de la haute école (Berne, Jura, Neuchâtel, Fribourg, Genève, Vaud, Valais), via la réallocation de montants non affectés aux comptes 2019 ainsi que l'utilisation d'un fonds préexistant destiné au soutien aux étudiants.

  • 14h30

    Réouverture des bibliothèques et des médiathèques

    Les bibliothèques et les médiathèques ouvrent également leurs portes lundi. Mais dans un premier temps, elles prévoient d'assurer un service de base: le prêt et le retour de documents.

    >> Reportage dans le 12h45 à la médiathèque Valais-Sion:

    Les médiathèques rouvrent leurs portes au public lundi
    12h45 - Publié le 09 mai 2020
     

  • 13h55

    Les mesures mises en place dans les entreprises

    Le 11 mai marque le retour au travail pour de nombreux employés, même si le télétravail est toujours recommandé. Comment les entreprises mettent-elles en place les mesures de sécurité nécessaires?

    >> Reportage dans le 12h45 dans une PME genevoise:

    Les employés reviennent petit à petit au travail. Pour les entreprises, garantir les distances sanitaires est un casse-tête
    12h45 - Publié le 09 mai 2020
     

  • 13h30

    Le Parlement de la Ville de Genève ne peut pas reprendre ses séances en mai

    Mesure forte à Genève: le canton ordonne l'annulation des séances prévues par le Conseil municipal de la ville qui voulait reprendre son activité dès la semaine prochaine.

    La présidente du Conseil municipal, la Verte Marie-Pierre Theubet, a jusqu'à lundi midi pour annuler ces séances. Interrogée dans le 12h30, elle admet que ce courrier ne laisse pas vraiment le choix. "C'est une sommation, on prend acte".

    >> La réaction de Marie-Pierre Theubet dans le 12h30:

    Vue générale de la salle du Conseil municipal de Genève.
    Salvatore Di Nolfi - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 09 mai 2020

    >> Lire également: Le Parlement de la Ville de Genève ne peut pas reprendre ses séances en mai

  • 13h00

    Reprise des visites dans les EMS

    Soulagement après un mois et demi d'isolement. Les pensionnaires d'EMS fribourgeois, jurassiens et vaudois peuvent à nouveau recevoir des visites dans des conditions stictes.

    Les EMS valaisans et bernois suivront lundi. A Neuchâtel, il faudra patienter jusqu'au 25 mai. A Genève, l'interdiction est maintenue mais pas absolue.

    >> Les retrouvailles entre une maman et sa fille à "l'EMS Résidence Les Trémières" à Lausanne.

    Le quotidien des résidents d'EMS va retrouver un peu de normalité.
    Laurent Gilliéron - Pool/Keystone
    Le 12h30 - Publié le 09 mai 2020
     

  • 12h45

    Difficile de trouver un apprentissage pendant le confinement

    Alors que la conseillère d'Etat vaudoise en charge de la formation, Cesla Amarelle, a annoncé une baisse de 12% du nombre d'apprentissages signés par rapport à l'année dernière, certains parviennent à trouver un job en plein confinement et crise économique.

    >> Le témoignage dans le 12h30 d'une jeune qui a trouvé une place d'apprentissage:

    Un écran indique les emplois vacant dans le hall de l'Office Cantonal de l'emploi à Genève.
    Martial Trezzini - Keystone
    Le 12h30 - Publié le 09 mai 2020
     

  • 12h30

    La Suisse n'atteindra probablement pas l'immunité de groupe cet été

    La Suisse n'atteindra certainement pas l'immunité de groupe face au coronavirus cet été, estime l'épidémiologiste fribourgeois Arnaud Chiolero. Le virus a peu circulé dans la population en raison des mesures de distanciation sociale.

    Seuls 9,7% de la population genevoise a été exposée au Covid-19, selon les résultats de la première phase de l'étude Corona Immunitas publiés vendredi. "Ce taux est bas", mais il est "cohérent avec d'autres études menées dans le monde", notamment en Californie, explique Arnaud Chiolero dans une interview publiée samedi par La Liberté.

    "C'est certainement le signe que les mesures de distanciation sociale ont fonctionné", ajoute le chercheur, qui dirigera le volet fribourgeois de l'étude Corona Immunitas, lancé par l'Ecole suisse de santé publique (SSPH+).

    Pas d'immunité de groupe

    Selon lui, "il faut admettre que nous n'aurons probablement pas une proportion de 50 à 60% (de la population déjà exposée au virus et ayant développé des anticorps, ndlr) cet été, ce qui nous permettrait d'atteindre la fameuse immunité de groupe".

    Cela signifie que, en supposant que les anticorps protègent de l'infection, la proportion de la population qui a été infectée sera certainement trop faible pour empêcher un rebond de l'épidémie, poursuit-il.

  • 12h15

    Explosion attendue du chômage des jeunes cet été

    Le chômage des jeunes devrait augmenter de manière spectaculaire cet été, selon l'économiste Stefan Wolter. Sur le long terme, la crise du coronavirus pourrait aussi avoir des effets financiers sur le système éducatif, en particulier les salaires et la recherche.

    La situation de l'emploi pour les jeunes qui quittent l'école et les apprentis devient un véritable défi, a déclaré Stefan Wolter dans une interview samedi au Tages-Anzeiger et au Bund.

    Des études ont montré que les personnes arrivées sur le marché du travail en période de crise sont pénalisées jusqu'à dix ans par des salaires inférieurs ou par le chômage. Selon Stefan Wolter, cela vaut aussi pour les universitaires. Ils peuvent certes prolonger leurs études, mais cela a un prix et réduit leur revenu.

  • 11h45

    44 nouveaux cas

    Quarante-quatre nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, a annoncé samedi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Au total, la Suisse compte 30'251 cas confirmés en laboratoire.

    Vendredi, le nombre de nouveaux cas annoncés était de 81, contre 66 jeudi, 51 mercredi et 28 mardi.

    A l'heure actuelle, 1532 personnes sont décédées en lien avec un Covid-19 confirmé, annonce l'OFSP.

    Selon la compilation des données cantonales, 30'044 cas de coronavirus ont été enregistrés et 1823 décès.

  • 11h20

    Retour rapide à la normale

    Un retour rapide à la normale est l'objectif premier du déconfinement lancé par le Conseil fédéral, affirme Ignazio Cassis. Il faut, selon lui, que le nombre de cas de Covid-19 n'augmente pas à nouveau et qu'en même temps l'économie ne subisse pas plus de dommages.

    Le conseiller fédéral PLR tessinois assure qu'une certaine normalité va bientôt revenir aux frontières du pays. "Je suis sûr que nous pourrons dans un avenir proche à nouveau nous déplacer aussi librement qu'avant", a-t-il déclaré dans un entretien diffusé samedi par les Schaffhauser Nachrichten.

    Ignazio Cassis a également précisé que la crise liée au coronavirus a renforcé l'union au sein du gouvernement. "ll est important pour moi de souligner que nous avons toujours été en mesure de nous mettre d'accord au Conseil fédéral, même si nous n'avons pas toujours été du même avis".

  • 10h55

    Plus d'impatience en Suisse alémanique

    Les Romands et les Alémaniques réagissent différemment face aux mesures sanitaires. Outre-Sarine, la population se montre beaucoup plus critique, et pas seulement dans les milieux économiques.

    Une impatience de déconfinement se fait ressentir en Suisse alémanique, notamment dans la presse. Mais le message est aussi présent dans la société civile: à Berne la semaine dernière, des manifestants dénonçaient des mesures trop strictes.

    >> Le reportage du 19h30:

    Le "Coronagraben": pour les Suisses alémaniques, les mesures sanitaires sont trop strictes
    19h30 - Publié le 08 mai 2020

  • 10h15

    Réouverture de la Fondation Michalski et de la Maison d'Ailleurs

    Deux institutions culturelles vaudoises annoncent leur réouverture. Dès lundi, la Maison d'Ailleurs, à Yverdon-les-Bains, accueillera à nouveau des visiteurs. A Montricher, la Fondation Jan Michalski rouvrira son site à partir du mardi 19 mai.

    Afin de rassurer son public, la Maison d’Ailleurs souligne qu'elle a adapté ses mesures sanitaires aux recommandations de l’OFSP. Elle propose aussi plusieurs formules de visites et d'activités compatibles avec ces directives sanitaires.

    De son côté, la Fondation Jan Michalski prévoit de rouvrir la bibliothèque, le café et l'exposition "Eluard, Cramer, Miro - A toute épreuve". Cette dernière est prolongée jusqu'au 30 août.

    >> Lire également: Les musées ont le droit de rouvrir lundi, mais tous n'y arriveront pas

  • 9h50

    Bonne image de la Suisse

    L'image de la Suisse à l'étranger sort renforcée après la crise liée au nouveau coronavirus, affirme Nicolas Bideau, le directeur de Présence suisse. Sa réputation a notamment été renforcée en matière d'innovation et par la gestion politique de la crise, selon lui.

    "En comparaison internationale, je peux affirmer que la 'marque Suisse' a fait bonne figure", déclare Nicolas Bideau dans un entretien diffusé samedi par Le Temps.

  • 9h10

    Pas de surveillance du marché des masques

    Des masques défectueux sont importés en Suisse, selon la Tribune de Genève et 24 heures.

    Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreuses initiatives privées sont nées pour faire venir des masques de Chine, notamment. Mais certains sont trop petits ou inadaptés.

    Il n'existe aucune surveillance du marché de ces masques grand public.

    >> Les explications de Virgine Masserey, infectiologue et cheffe de service à l'Office fédéral de la santé publique:

    Des masques défectueux sont importés en Suisse. (image d'illustration)
    Wu Hong - EPA/Keystone
    Le Journal de 8h - Publié le 09 mai 2020

  • 8h35

    Liberté retrouvée pour les plus de 65 ans

    Les plus de 65 ans et les personnes souffrant de certaines maladies vont pouvoir retrouver davantage de liberté.

    Devant l'évolution favorable de la pandémie, l'Office fédéral de la santé publique va assouplir ses recommandations au plus tard lundi. Jusqu'à présent, à l'exception d'urgences ou de courtes balades, les personnes à risque étaient encouragées à rester à la maison.

    Pour Tristan Gratier, le directeur de Pro Senectute Vaud, ce geste va enfin dans la bonne direction.

    >> Son interview dans La Matinale:

    Les plus de 65 ans pourront à nouveau sortir dès lundi.
    Gaetan Bally - Keystone
    Le Journal de 7h - Publié le 09 mai 2020

  • 8h15

    Cantons en charge du traçage des chaînes de contamination

    Le traçage des chaînes de contamination du nouveau coronavirus incombe aux cantons, assure samedi dans la presse le conseiller fédéral Alain Berset. Selon lui, la loi sur les épidémies leur donne la compétence en la matière.

    Les cantons sont en train de mettre sur pied le traçage, ajoute le ministre de l'Intérieur, interrogé par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia. Il faut à tout prix empêcher la perte du contrôle des chaînes d'infection, ajoute-t-il.

  • 7h50

    Retour aux réservations pas avant 5 ans

    L'année 2020 s'annonce épouvantable pour le tourisme suisse, affirme le directeur de Suisse Tourisme, Martin Nydegger. Une vague de faillites due à la crise liée au nouveau coronavirus est probablement inévitable, estime-t-il.

    Selon plusieurs sondages, 23% des quelque 4000 établissements touristiques de Suisse ne sortiront pas indemnes de la crise, déclare M.Nydegger dans un entretien diffusé samedi par les journaux du groupe de presse CH Media.

    Il craint qu'un retour aux réservations de 2019 n'arrive pas avant cinq ans.

    Le tourisme de montage devrait d'abord retrouver des couleurs, prévoit M.Nydegger. Celui des villes suivra. Mais le tourisme d'affaires mettra beaucoup plus de temps à se redresser, juge-t-il.

  • 07h30

    Alain Berset confiant avant lundi

    A deux jours d'une nouvelle phase décisive du déconfinement, alors que les commerces, les restaurants et les écoles vont rouvrir, tenanciers et professeurs peaufinent les derniers détails.

    Le Conseil fédéral a de son côté apporté des précisions concernant la réouverture des bars et restaurants, en particulier sur la nécessité pour les établissements de prendre et conserver les coordonnées de leurs clients. Le ministre de la Santé Alain Berset a fait savoir qu'il était souhaitable que ces informations soient répertoriées, mais que cela restait facultatif.

    "Dans un état d'esprit positif"

    "J'aborde cette deuxième étape de déconfinement dans un état d'esprit positif. Nous avons une grande phase d'ouverture qui arrive, je crois que nous sommes dans une situation où nous pouvons nous le permettre. On peut dire qu'on a réussi à maîtriser assez bien cette première étape", explique Alain Berset, interviewé dans Forum.

    "Le rythme dépend du virus. On ne ferait jamais un pas pareil si l’évolution de l’épidémie ne le permettait pas", rassure le ministre.

    >> L’interview d’Alain Berset dans Forum:

    La seconde phase du déconfinement débute lundi, l’interview d’Alain Berset (vidéo)
    Forum - Publié le 08 mai 2020

  • 07h15

    Le casse-tête des mesures sanitaires à l'heure de la réouverture des boutiques

    Les boutiques de vêtements qui se préparent à rouvrir leur porte font face au casse-tête de l'essayage avant achat. L'Office fédéral de la santé publique ne recommande pas d'isoler les articles, mais certains commerçants ne prendront aucun risque.

    >> Le reportage du 19h30:

    L'essayage dans les boutiques de vêtements s'annonce problématique. Les consignes officielles sont très contraignantes
    19h30 - Publié le 08 mai 2020

    Flâner dans les rues, faire du lèche-vitrines, choisir, essayer et finalement reposer le vêtement qui ne tombe pas bien sur les hanches. Des gestes simples qu'il ne sera pas possible de refaire de sitôt.

    La réouverture des magasins de vêtements ce lundi s'accompagnera de règles relativement strictes, édictées par l'OFSP, en accord avec la branche.

    Mais la tension est palpable chez de nombreux petits commerçants, après deux mois de fermeture et un chiffre d'affaires nul.

    >> Lire aussi: Le casse-tête des mesures sanitaires à l'heure de la réouverture des boutiques

  • 07h00

    Le Covid-19 fait moins peur mais l'économie inquiète de plus en plus

    Si les Suisses jugent la situation sanitaire meilleure et ont moins peur de tomber malade du Covid-19, ils sont de plus en plus inquiets pour l'économie, révèle le troisième sondage de l'institut Sotomo pour le compte de la SSR.

    C'est une tendance qui s'est inversée depuis le premier sondage réalisé à la mi-mars: les inquiétudes liées à la situation sanitaire ont laissé place à celles concernant l'économie.

    Actuellement, 57% des sondés jugent la situation économique comme "mauvaise" ou "très mauvaise", contre 28% le 22 mars dernier.

    En ce qui concerne les hôpitaux, 77% des personnes estiment que leur situation est bonne, soit une hausse de 47% de points de pourcentage par rapport au premier sondage.

    >> Les détails du sondage: Le Covid-19 fait moins peur mais l'économie inquiète de plus en plus

  • 06h45

    Quand faut-il mettre un masque?

    Avec la reprise des activités, le Conseil fédéral n'impose pas le port du masque, mais le recommande si la distance sociale ne peut pas être respectée.

    Le 19h30 a posé plusieurs questions à Jacques-André Romand, médecin cantonal genevois, sur l'utilisation de ce matériel médical. Il indique notamment que porter un masque dans la rue est inutile: "Il est extrêmement rare que vous vous trouviez dans des situations où vous êtes à moins de deux mètres d'autres personnes."

    >> Le port du masque, pas obligatoire mais recommandé:

    Le port du masque n'est pas obligatoire mais recommandé si la distance sociale ne peut pas être respectée
    19h30 - Publié le 08 mai 2020

    Dans son édition de vendredi, le 19h30 revient également sur la poignée de main et la bise, des gestes symboliques qui ont totalement disparu de notre quotidien depuis le début de la crise. Vont-ils revenir?

    >> La poignée de main et la bise sous la loupe du 19h30:

    Depuis le début du confinement, la poignée de main et la bise ont totalement disparu. Ces gestes vont-ils revenir ?
    19h30 - Publié le 08 mai 2020

  • 06h30

    Qui paiera au final les tests de dépistage du Covid-19?

    Colère et confusion règnent dans les cantons sur le financement des tests de dépistage du coronavirus. En cause, la nouvelle clé de répartition -  décidée par le Conseil fédéral au moment d’élargir les critères de test - qui pourrait menacer l'endiguement de l'épidémie.

    Depuis le 22 avril, la facture de nombreuses analyses est à la charge des autorités cantonales. Dans d’autres situations, c’est le patient lui-même ou les caisses maladie qui payent.

    Ce nouveau mécanisme agace au plus haut point les cantons, pour des raisons financières mais également sanitaires. Selon plusieurs cantons romands en effet, cette clé de répartition des coûts de tests pourrait bien, d’une part, dissuader certaines personnes de venir se faire tester, et d'autre part, dissuader les cantons eux-mêmes de mener des tests à large échelle. En un mot, l’exact opposé de l’objectif fixé par le Conseil fédéral dans sa stratégie d’endiguement du coronavirus.

    >> Les précisions de Forum:

    Qui paiera les tests du coronavirus? (vidéo)
    Forum - Publié le 08 mai 2020

    >> Pour lire tous les détails: Qui paiera au final les tests de dépistage du Covid-19?

  • 06h15

    Retour sur la journée de vendredi

    Le Conseil fédéral a décidé que l'application qui doit permettre de retracer les contacts des personnes infectées par le coronavirus ne sera pas lancée sans base légale. Une phase de test va débuter la semaine prochaine.

    >> Retour sur la journée de vendredi: L’application de traçage du Covid-19 sera lancée en phase test la semaine prochaine

  • 06h00

    Le dossier complet

    Retrouvez dans notre dossier toutes les informations, toutes les analyses et toutes les émissions consacrées au coronavirus.