Grand Format

La rétrospective 2018

Introduction

Climat, monde, Suisse, sport, femmes ou conso: retrouvez en vidéos les événements forts de l'année écoulée.

Thème 01

Monde

Le 8 mai 2018, le président américain Donald Trump décide de retirer les Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, signé en 2015, et réenclenche un régime de sanctions à l'encontre de Téhéran.

Un mois plus tard, le président américain surprend en rencontrant le leader nord-coréen Kim Jong-un lors d'un sommet historique à Singapour. Une poignée de mains symbolique est échangée et fait le tour du monde.

A l'est, 2018 marque la consécration d'un autre leader. Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, obtient le droit de rester dans sa fonction, s'il le souhaite, jusqu'à la fin de ses jours. Un changement de la règle des deux mandats ancrée dans la Constitution.

Au Brésil, Jair Bolsonaro fait prendre au pays un virage à l'extrême-droite. Il bat son rival Fernando Haddad, du Parti des travailleurs (PT), après que Lula ait été emprisonné dans un scandale de corruption.

Enfin, l'année confirme un regain de tensions sur la question migratoire. Des familles sont séparées à la frontière américano-mexicaine alors qu'ils tentent de passer. En Italie, c'est l'arrivée de Matteo Salvini, contre l'immigration, qui bouscule l'Europe.

La revue 2018 sur le monde
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018

Thème 02

Climat

En 2018, les images d'une planète qui souffre et d'un climat déréglé se succèdent. En Suède, par exemple, l'été est le plus chaud depuis deux siècles et demi et les forêts brûlent comme jamais. Dans nos contrées, l'heure est aussi à la canicule et aux déluges records, comme à Lausanne le 11 juin où 41mm de pluie tombent en 10 minutes. En septembre, le lac des Brenets (NE) est complètement à sec.

Dans ce contexte d'urgence climatique, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) publie un rapport choc en octobre: il faut limiter l'augmentation de la température à 1,5 degré. Pour cela, les émissions de CO2 devront être réduites à zéro d'ici 2050.

Un peu partout dans le monde, des marches pour le climat s'organisent. Paris, San Francisco, Bangkok ou encore Genève se mobilisent en espérant éveiller les consciences.

Le 28 août, le ministre français de l'Ecologie Nicolas Hulot quitte le gouvernement. Il fait son annonce en direct sur la radio France Inter: "Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur des enjeux."

La revue 2018 sur le climat
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018

Thème 03

Sport

L'année 2018 commence à peine et les larmes de Roger Federer coulent déjà. Le 28 janvier, il remporte l'Open d'Australie, son vingtième titre du Grand Chelem. Quelques jours plus tard à Rotterdam, le Suisse devient à 36 ans et 6 mois le numéro Un mondial le plus âgé de l'histoire.

Du 9 au 25 février, la Corée du Sud accueille les Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang. La délégation suisse gagne quinze médailles et se classe huitième du classement, une performance remarquable!

Le 15 juillet, la France obtient sa deuxième étoile en battant la Croatie en finale de la Coupe du monde de football. Alors que les prouesses de Kylian Mbappé émerveillent le monde, un geste marque les esprits en Suisse: celui d'un certain aigle bicéphale…

La revue 2018 sur le sport
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018

Thème 04

Conso

Niveau consommation, l'année est notamment marquée par des actions radicales antispécistes, qui se multiplient. En Suisse romande, des dizaines de boucheries sont caillassées. Au mois d'août, des centaines de militants antispécistes manifestent dans les rues de Genève.

Si la viande suscite un vif débat dans la société, le sucre, lui, n'est pas remis en question. A Berne, une taxe au sucre est refusée à une large majorité. En Suisse, 44kg de sucre sont consommés par an par habitant et 42% de la population est en surpoids ou obèse.

Les médias vivent quant à eux une année 2018 mouvementée. Si l'initiative "No Billag" est rejetée lors des votations du 4 mars, la SSR annonce un plan d'économie à 100 millions de francs. Le paysage médiatique est en pleine mutation et le 21 juillet le quotidien Le Matin paraît pour la dernière fois: 41 personnes sont licenciées.

La revue 2018 sur la consommation
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018

Thème 05

Les femmes

Le 5 mai, Harvey Weinstein est finalement inculpé de viol et d'agression sexuelle. Véritable séisme social qui va libérer la parole des femmes, #MeToo, à l'origine un phénomène viral, devient un vrai mouvement social. Tout se dit et les affaires se succèdent: Bill Cosby, Woody Allen, Brett Kavanaugh, Tariq Ramadan.

Au printemps, lors du festival de Cannes, 82 femmes montent ensemble les marches pour réclamer l'égalité salariale dans le monde du cinéma. Le 3 décembre, la loi sur l'égalité salariale est acceptée en Suisse. Dans toutes les entreprises de plus de 100 employés, il faudra veiller à l'égalité de salaire entre homme et femme. Mais la loi ne prévoit pas de sanction et n'est valable que pour douze ans.

Le 5 décembre, la Suisse vit une journée historique avec l'élection simultanée de deux femmes au Conseil fédéral: Viola Amherd et Karin Keller-Sutter. Elles portent à neuf le nombre de femmes à siéger au Conseil fédéral dans l'histoire de la Suisse.

En Iran, des femmes n'hésitent plus à retirer leur voile, au risque d'être mises en prison. En Arabie saoudite, les femmes obtiennent enfin le droit de conduire. En Irlande, on vote pour la suppression de l'interdiction du droit à l'avortement. 

La revue 2018 sur les femmes
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018

Thème 06

Suisse

En Suisse, l’année marque le scandale de CarPostal, qui a perçu 205 millions de manière indue. En juin, la directrice Susanne Ruoff démissionne et Urs Schwaller, président du conseil d’administration, promet de rembourser l’entier de la somme.

Les voyages polémiques de certains élus ont aussi fait la Une en 2018, notamment du côté de Genève, ou plutôt d’Abu Dhabi, dans les Emirats arabes unis. Le conseiller d’Etat PLR Pierre Maudet est désormais sous enquête pour "acceptation d’un avantage", après un voyage tout frais payés dans l’émirat, dans le cadre du grand prix de formule 1. Un grand prix auquel Guillaume Barazzonne (PDC/GE) a aussi assisté dans des circonstances qui, là-encore, interrogent.

Dans le canton de Vaud, c’est les liens de politiciens avec le milliardaire Frederik Paulsen qui défraient la chronique. Pascal Broulis (PLR) est aperçu en Sibérie avec le riche homme d’affaires mais il est blanchi. Géraldine Savary (PS), qui a vu sa campagne être financée par le même mécène, décide quant à elle de ne pas se représenter aux Etats en 2019.

Le scandale se pare aussi de vert kaki au mois de novembre. Plusieurs hauts gradés de l’armée sont dans le viseur pour des dépenses abusives, qui incluent, vols en hélicoptère, soirées arrosées et cours de golf pour les épouses. Le chef de l’armée Philippe Rebord est aussi pointé du doigt, mais au final, personne n’est sanctionné.

La revue 2018 sur la Suisse
L'actu en vidéo - Publié le 24 décembre 2018