fermer

détail & partage

Les versements en cash de Luis Bárcenas en Suisse

Les documents bancaires montrant plus de dix versements en cash chez Dresdner Bank, pour un montant total dépassant les 2 millions d'euros entre 2002 et 2005.

1/14

Le 22 mars 2002, Luis Bárcenas dépose 140'000 euros en cash chez Dresdner à Genève, il explique l'origine des fonds par ses affaires dans l'immobilier.

2/14

Le 22 mars 2002, Luis Bárcenas dépose 140'000 euros en cash chez Dresdner à Genève, il explique l'origine des fonds par ses affaires dans l'immobilier.

3/14

Le 10 juillet 2003, l'ex-trésorier du PP dépose 100'000 euros dans la succursale de Lugano de Dresdner Bank, aucune mention de la provenance des fonds n'est indiquée.

4/14

Cet email interne à la banque daté du 17 juillet fait état d'un versement en liquide de 211'000 euros, un jour seulement après le précédent, qui aurait eu comme origine, selon le client, une affaire immobilière.

5/14

En visite à Genève, Luis Bárcenas verse 150'000 euros en cash sur son compte. Selon l'explication donnée à la banque, il s'agirait du produit d'une vente d'un tableau du XVIe.

6/14

Le 3 octobre 2003, c'est à nouveau par la vente d'une oeuvre d'art que le politicien espagnol justifie le versement de 240'000 euros cash à Lugano.

7/14

Fin novembre 2003, ce sont 180'000 euros qui sont déposés en liquide à Genève. Une vente d'art est à nouveau invoquée.

8/14

En début d'année 2004, ce sont 180'000 euros qui sont versés cash lors d'une visite à Genève. L'explication donnée à Dresdner Bank est à nouveau une vente d'art.

9/14

Nouveau dépôt en liquide le 16 avril 2004, issu, encore une fois, selon Luis Bárcenas, d'une vente d'art.

10/14

Début juillet 2004, l'ex-trésorier amène 192'000 en liquide à Lugano, aucune provenance des fonds n'est indiquée.

11/14

C'est à nouveau à Lugano que Luis Bárcenas alimente son compte avec du cash: 150'000 euros y sont déposés sans indication de provenance.

12/14

A Genève le 4 janvier 2005, alors que Luis Bárcenas dépose 150'000 euros en liquide, Dresdner Bank lui demande des informations supplémentaires sur ses activités professionnelles. Cela fait 10 mois que l'ex-trésorier du PP a été élu sénateur de la région de Cantabrie en Espagne.

13/14

Le 4 mars 2005 est le dernier dépôt cash qu'a pu documenter la RTS: 200'000 euros viennent garnir le compte du politicien espagnol.

14/14

Ce document, daté du 1er novembre 2004, contient des informations intéressantes: il y apparaît que Luis Bárcenas s'est vexé lorsque la banque lui a demandé plus d'informations sur l'origine de ses fonds, il aurait ainsi décidé de déposer son cash dans un autre établissement. On y apprend également qu'il est intéressé par la création d'une fondation au Panama, un projet qui se concrétisera en 2005, avec l'aide de la société genevoise Favona SA, parente à Lombard Odier, chez qui Luis Bárcenas dispose également d'un compte. Le banquier de Dresdner note finalement que l'Espagnol détient "trois autres importants comptes à Genève".