fermer

détail & partage

Les célébrités disparues à cause du sida

De Freddie Mercury à Arthur Ashe et Cyril Collard, de nombreuses stars ont succombé au sida en 30 ans.


1/15

Freddie Mercury, le chanteur de Queen qui avait révélé son homosexualité en 1974, est décédé en 1991, quelques jours après avoir annoncé qu'il était atteint du sida. Malgré des rumeurs persistantes, le groupe avait démenti la maladie jusque-là. [Coutausse - AFP]

2/15

Le joueur de tennis américain Arthur Ashe, triple vainqueur en Grand Chelem dans les années 60-70, a été infecté par le VIH lors d'une transfusion. Il est mort en 1993 après avoir beaucoup soutenu la lutte contre la maladie. [Ray Stubblebine - Reuters]

3/15

L'acteur américain Rock Hudson est l'une des premières vedettes à avoir déclaré être atteint du sida dans les années 80, révélant pour l'occasion son homosexualité. Il est mort des suites de la maladies en 1985. [Paramount - AFP]

4/15

Cyril Collard réalise "Les Nuits fauves" en 1992, un film consacré à la relation entre un séropositif et une femme pleine de vie. Le cinéaste s'est éteint du sida quelques mois après, à 35 ans. [Archives du 7eme Art - AFP]

5/15

L'humoriste français Thierry Le Luron s'est éteint en 1996, officiellement d'un cancer des cordes vocales. Son amie Line Renaud a toutefois révélé en 2010 qu'il souffrait du sida. [Charles Platiau - AFP]

6/15

Le philosophe français Michel Foucault est décédé en 1984 d'une maladie liée au sida. Sa mort a entraîné la création de la première association de lutte contre la maladie, AIDES. [AFP]

7/15

Le compositeur et trompettiste de jazz américain Miles Davis a disparu à l'âge de 65 ans en 1991 après une courte hospitalisation pour de gros ennuis de santé. La presse a évoqué le sida, mais la maladie n'a jamais été confirmée officiellement. [Matthias Schrader - Keystone]

8/15

Isaac Asimov, l'un des écrivains de science-fiction les plus connus, a été contaminé par une transfusion lors d'un pontage coronarien en 1983 et est mort en 1992. La maladie de l'écrivain russe a été tenue secrète jusqu'en 2002. [United States Library of Congress - RTS]

9/15

Elizabeth Glaser, ici avec son mari Paul Michael (acteur-vedette de la série "Starsky et Hutch"), a longtemps été une figure de la lutte contre le sida, créant une fondation dans les années 90. Elle avait contracté le VIH à la suite d’une transfusion sanguine au moment de l’accouchement du premier enfant du couple, Ariel. Tous deux sont décédés depuis lors. [Reuters]

10/15

L'acteur américain Anthony Perkins, connu notamment pour son rôle de Norman Bates dans "Psychose" d'Hitchcock en 1960, a vécu avec le sida de 1985 à sa mort en 1992. Il n'a pas informé la plupart de ses proches de sa maladie. [The Picture Desk - AFP]

11/15

Décédé en 2010 à 47 ans, le chanteur français Mano Solo a succombé à plusieurs anévrismes. Il avait été fragilisé par le virus du sida. [Bertrand Guay - AFP]

12/15

Le danseur étoile et chorégraphe russe Rudolf Noureev est mort du sida en 1993 à l'âge de 55 ans, après avoir nié être atteint durant plusieurs années. [AFP]

13/15

Le cinéaste français Jacques Demy, qui a notamment réalisé "Les parapluies de Cherbourg" et "Les demoiselles de Rochefort", succombe en 1990, officiellement d'un cancer. Son épouse Agnès Varda a révélé en 2008 qu'il était mort du sida, mais qu'il ne souhaitait pas que cela se sache. [AFP]

14/15

L'artiste américain Keith Haring apprend en 1988 qu'il est infecté par le virus du sida. Il crée la Keith Haring Foundation, chargée de venir en aide aux enfants et de soutenir les organisations qui luttent contre le sida. Il s'éteint en 1990 à 31 ans. [Keystone]

15/15

Le producteur français Jacques Morali, l'un des créateurs des Village People en 1977, a succombé au sida en 1991. [RTS]