fermer

détail & partage

Le gypaète barbu

1/10

Le gypaète a été exterminé au 19e siècle en Suisse, mais a été réintroduit avec succès depuis une trentaine d’années. [Marcel Barelli - Bestiaire helvétique, EPFL Press]

2/10

Le gypaète était accusé de dérober des agneaux dans les pâturages et d’emporter les enfants. [Marcel Barelli]

3/10

Emblèmes de nos Alpes, pendant longtemps, le gypaète n’a pas été le bienvenu dans nos montagnes. [Marcel Barelli]

4/10

Le gypaète barbu est un des plus grands rapaces d’Europe. Il mesure 3 mètres d’envergure et 1 mètre et demi de long. [Marcel Barelli]

5/10

La couleur orangée des plumes de son cou n’est pas naturelle. Le gypaète prend des bains de boue ferrugineuse. [Marcel Barelli]

6/10

On pourrait ainsi dire que le gypaète barbu "se maquille". [marcel Barelli]

7/10

Le gypaète ne mange pas d’animaux vivants. Il se nourrit de carcasses d’animaux morts. [Marcel Barelli]

8/10

Sa présence contribue ainsi à "nettoyer" les montagnes d’ossements peu ragoûtants et vecteurs de maladies. [Marcel Barelli]

9/10

Aujourd’hui encore, des jeunes individus nés en captivité sont réintroduits dans nos Alpes pour accroître la population de gypaètes. [Marcel Barelli]

10/10

Signe que ces efforts portent leurs fruits, plusieurs couples se sont formés et ont donné naissance à des oisillons. [Marcel Barelli]