fermer

détail & partage

Le chat sauvage d'Europe

1/8

Chassé depuis des siècles, le chat sauvage d’Europe a échappé de justesse à une extinction en Suisse au XXe siècle. [Marcel Barelli - Bestiaire Helvétique, EPFL Press]

2/8

Le chat sauvage d’Europe colonise aujourd’hui de nouveaux territoires dans l’Arc jurassien et se rapproche du Plateau. [Marcel Barelli]

3/8

Ce mammifère nocturne ressemble à un gros chat domestique rayé, reconnaissable à sa queue touffue en forme de "massue". [Marcel Barelli]

4/8

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, notre chat domestique ne descend pas du chat sauvage d’Europe. [Marcel Barelli]

5/8

Le chat sauvage d’Europe est une espèce rare, non menacée, mais très difficile à observer. [Marcel Barelli]

6/8

Le chat sauvage a besoin d’espaces naturels et apprécie les endroits "en désordre" où il peut rester à couvert. [Marcel Barelli]

7/8

Les scientifiques analysent les poils que le chat sauvage laisse sur des lattes en bois enduites de valériane; l’odeur de cette plante les attire. [Marcel Barelli]

8/8

Après croisements avec des chats domestiques, les chats sauvages perdent peu à peu les gènes qui leur sont propres. Environ 15% des individus ont aujourd’hui un patrimoine génétique hybride. [Marcel Barelli]