Béatrice Zawodnik

La vie à peu près

Publié le 17 mai 2022 à 08:09 - Modifié le 17 mai 2022 à 09:13

Béatrice Zawodnik, jouer collectif

"Ce qui mʹa décidé de faire de la musique, cʹétaient des expériences musicales fortes que jʹai pu vivre avec dʹautres." A la direction de la Haute Ecole de musique de Genève, au hautbois ou à la programmation dʹune saison musicale, "faire" de la musique pour Béatrice Zawodnik est une expérience qui ne peut être que collective.

Née à Lausanne en 1974, elle mène simultanément des études de piano et de hautbois entre le Conservatoire supérieur de musique de Genève, Berlin et Freiburg-in-Breisgau, en Allemagne. Le hautbois, son coup de foudre à lʹâge de 15 ans, finit par lʹemporter sur le clavier, et cʹest avec cet instrument, doté dʹune "force incomparable" quʹelle commence une carrière dʹinterprète et de pédagogue.

De la musique contemporaine et expérimentale au sein des ensembles Contrechamps et Vortex, à la musique ancienne avec La Cappella Mediterranea de Leonardo Garcia Alarcon, elle sʹintéresse également à la programmation et la curation en co-fondant avec le compositeur Denis Schuler la plate-forme pluridisciplinaire de recherche sonore Ensemble vide.

Parallèlement à ses projets artistiques, Béatrice Zawodnik se forme également à la gestion culturelle, avant dʹoccuper des postes de direction et coordination dans diverses institutions romandes.

Directrice, depuis janvier 2022, de la Haute Ecole de musique de Genève, elle développe de nombreux programmes qui complètent les formations instrumentales et théoriques des étudiants - de la médiation à la communication et gestion de projets -, afin que toutes et tous puissent, après leurs études, envisager le métier de musicien de façon plurielle.

--> Toutes les émissions de La vie à peu près sur Espace 2

  • 1er épisode

    Piano et hautbois, la musique au corps

    Au sein dʹune famille mélomane, Béatrice Zawodnik joue, dʹabord, du piano, avant dʹêtre foudroyée, à lʹâge de 15 ans, par le son du hautbois. Commence alors une histoire dʹamour avec "son" instrument quʹelle poursuit, parallèlement au piano, au Conservatoire supérieur de musique de Genève auprès de Roland Perrenoud.

    La pratique intensive des deux instruments implique un engagement, une rigueur et une discipline indéfectibles.

    Elle obtient son diplôme dʹenseignement de piano avec Dominique Weber, "magicien de la musique" qui lui insuffle une passion pour la pédagogie, puis elle passe sa virtuosité de hautbois avec distinction en 2001, à Freiburg-in-Breisgau, dans la classe de Heinz Holliger.

    Béatrice Zawodnik
    Benoît Piccand - Benoît Piccand
    La vie à peu près - Publié le 16 mai 2022

  • 2e épisode

    Franchir des sommets sonores

    Auprès de Heinz Holliger, hautboïste, compositeur, chef dʹorchestre, Béatrice Zawodnik approfondit, polit chaque recoin sonore de son instrument.

    Durant ses études, elle se passionne pour les répertoires des XXe et XXIe siècles au sein de lʹensemble contemporain dirigé par Jean-Jacques Ballet au Conservatoire supérieur de musique de Genève et se profile comme interprète de musique contemporaine grâce à la création dʹune pièce pour hautbois solo "Traces III", que le compositeur chinois Wen De-Qing lui écrit pour son diplôme.

    En se plongeant dans les musiques de création, en apprivoisant des pièces qui paraissent, à première vue, impossibles (comme "Circular" de Barry Guy quʹelle travaille durant une année), Béatrice Zawodnik intègre des ensembles de musique contemporaine: Ensemble Phoenix (Bâle), Collegium Novum (Zurich), Klangforum (Vienne), Contrechamps et Vortex (Genève).

    Parallèlement à sa carrière dʹinterprète, elle se passionne pour la pédagogie en enseignant le hautbois au Conservatoire de musique et au Conservatoire populaire de Genève.

    Béatrice Zawodnik
    Benoît Piccand - Benoît Piccand
    La vie à peu près - Publié le 17 mai 2022

  • 3e épisode

    "Vivre des expériences fortes"

    Né dʹun enthousiasme débordant pour la création sonore, lʹEnsemble Vortex est fondé en 2004 à Genève par quatre interprètes et quatre compositeurs issus de la Haute Ecole de musique de Genève.

    Béatrice Zawodnik est partie prenante de cette aventure qui fait la part belle à la jeune création et à la musique électroacoustique.

    Au sein de Vortex, elle est interprète, mais elle apprend également "sur le tas" lʹadministration, la communication et la recherche de fonds; toutes les facettes de la gestion culturelle qui permettent à un projet de voir le jour.

    Son amour des explorations et aventures sonores la mènent également à compléter sa formation par un cursus de hautbois baroque (quʹelle joue ensuite au sein de La Cappella Mediterranea), avant de se frotter, au début des années 2010, à la programmation dans la nouvelle salle de concert, le studio Agostini du Conservatoire populaire de musique de Genève.

    Dans ce studio, Béatrice Zawodnik initie des saisons musicales révélant les projets et les talents de lʹinstitution, dont les jeunes instrumentistes de la filière préprofessionnelle quʹelle coordonne entre 2007 et 2013.

    Béatrice Zawodnik
    Laurent Guiraud - Laurent Guiraud
    La vie à peu près - Publié le 18 mai 2022

  • 4e épisode

    Fédérer les énergies

    En 2011 Béatrice Zawodnik fonde à Genève avec le compositeur Denis Schuler LʹEnsemble Vide, une plate-forme interdisciplinaire de recherche et de création qui favorise une approche curieuse de la culture musicale contemporaine.

    Imaginer des formes de concert nouvelles, trouver des lieux inédits, fédérer des énergies pour créer un projet: avec Ensemble Vide, Béatrice Zawodnik poursuit ses activités en lien au vaste domaine de la gestion culturelle.

    Et soudain, presque par surprise, au détour dʹun processus de recrutement quʹelle traverse "sans trop y croire", elle est nommée, en 2013, Directrice de site à la Haute Ecole de musique de Lausanne. Un poste quʹelle occupe jusquʹen 2018 et qui lui permet de combiner ses deux passions : lʹenseignement et la vie artistique.

    Béatrice Zawodnik
    DR
    La vie à peu près - Publié le 19 mai 2022

  • 5e épisode

    Enseigner les métiers de la musique

    Nommée en janvier 2022 Directrice de la Haute école de musique de Genève (HEM), Béatrice Zawodnik hérite dʹune institution nomade. Dispersée sur plusieurs sites, avec des locaux parfois inadaptés, la HEM peine à se trouver un port dʹancrage dans une ville marquée par la pénurie de logements.

    Comment, dans ces conditions, accueillir des espaces de répétition, stimuler les rencontres, lʹémulation, les bavardages interminables autour de la machine à café?

    En attendant de trouver un espace qui réunira les multiples activités de la HEM, Béatrice Zawodnik et ses équipes accompagnent les étudiantes et étudiants dans leurs cursus en leur permettant de forger une excellence instrumentale et en les ouvrant aux "possibles".

    Béatrice Zawodnik
    studioregard.ch - studioregard.ch
    La vie à peu près - Publié le 20 mai 2022