Une grande fête intergénérationnelle pour les 50 ans du Kiosque à musiques

Kiosque à Musiques à Misery-Jean-Marc Richard entouré du Brass Band la Lyre paroissiale de Courtion et de l'ensemble Noctuor [Philippe Christin - RTS]
Kiosque à Musiques à Misery-Jean-Marc Richard entouré du Brass Band la Lyre paroissiale de Courtion et de l'ensemble Noctuor [Philippe Christin - RTS]

Genève, le 16 septembre 2021 - Le Kiosque à musiques (KAM) souffle 50 bougies et embarque toutes celles et ceux que les musiques populaires enthousiasment. Un programme varié se profile pour rassembler toutes les générations : un concours destiné aux jeunes talents, sept concerts et six spectacles itinérants, des émissions radio et tv en public. Le Théâtre du Crochetan à Monthey lance les festivités le 24 septembre avec un grand concert. Six autres suivront aux quatre coins de Suisse romande avec des têtes d’affiche comme Stress, Gjon's Tears, Phanee de Pool et des ensembles régionaux.

Vingt-sept ans, c’est l’âge moyen des musicien.es suisses qui donnent du souffle aux musiques populaires. Les 50 ans du KAM est un moment propice pour les mettre au défi et valoriser leur créativité. Fanfares, accordéons, folklore, chorales… en solo ou à plusieurs, les 12 à 30 ans répondent déjà à l’appel du Grand Concours des Musiques Populaires. Ils ont jusqu’au 20 septembre pour choisir une reprise, la réinterpréter, la filmer puis la poster sur https://avecvous.rts.ch/. Les cinq meilleur.es candidat.es désigné.es par un jury de professionnel.les feront l’objet d’un clip qui rayonnera sur les réseaux sociaux de Pop’Suisse. Le vote des internautes désignera le lauréat, dévoilé dans l’émission tv du 25 décembre.

« C’est un anniversaire qui se veut rassembleur, intergénérationnel et profondément orienté vers l’avenir, laissant libre court à une jeunesse inventive, créative et qui n’a pas peur de bousculer les codes », relève Nicolae Schiau, chef de l’Unité Jeune Public, Musique, Société et Culture. « Pas de nostalgie ici, mais une furieuse envie de partager des émotions avec notre public en réunissant un maximum d’acteurs et actrices des musiques populaires autour du service public et de ses vecteurs radio, tv et web. »

Sept concerts en public et six spectacles pour toutes les générations
Le KAM réunit des artistes de Suisse romande dans sept concerts en public. Six seront diffusés en direct sur La Première. Pour chaque événement, des artistes qui ont un lien fort avec les musiques populaires se produisent aux côtés d’ensembles de la région. Par exemple : les Armaillis de la Gruyère et les accordéonistes de Bulle dialoguent en musique avec Stress le 2 octobre. Le 11 décembre à Cortaillod, le Winband neuchâtelois partage la scène avec Fraissinet, Marc Aymon et Jérémie Kisling.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site https://avecvous.rts.ch/ où figure le programme. Le concert inaugural aura lieu le vendredi 24 septembre à Monthey à 19h au Théâtre du Crochetan. Suite les samedis à 11h :

02.10   Salle du CO2 à La Tour-de-Trême (FR)
09.10   Salle Recto Verso de Grône (VS)   
30.10   Rosey Concert Hall de Rolle (VD)   
13.11   Cort’Agora de Cortaillod (NE)                     
11.12   Théâtre du Jura à Delémont (JU)
18.12   Salle communale de Carouge (GE)

Le spectacle familial « Les secrets du petit prince » émerveillera petits et grands dans ces mêmes lieux. Le KAM Orchestra a été créé à l’occasion des 50 ans pour accompagner Cédric Cassimo, dessinateur sur sable et Jean-Marc Richard dans le rôle du narrateur.

Emission anniversaire tv en public le 25 décembre
Une soirée où s’entremêlent quelques souvenirs en archives et beaucoup de prestations musicales. Jean-Marc Richard accueille notamment le Brassband Arquebuse, Le Choeur de Callirhoé, Gjon's Tears, Marina Viotti et Joya Marleen. Une constellation de talents bigarrés pour faire scintiller Noël.

Dans le rétro et le viseur du KAM
Depuis 1971, la plus ancienne émission radiophonique de Suisse a produit près de 2600 émissions pour faire connaître la diversité et l’exceptionnelle vitalité des musiques populaires de notre pays. Nomade, le KAM a posé ses micros dans la plupart des villes de Suisse romande et plusieurs centaines de villages. Rassembleur et catalyseur de talents, le KAM aura reçu plus de 400'000 musicien.es pendant ces cinq décennies. Jean-Marc Richard et ses conseiller.ères musicaux.ales ont tissé d’innombrables liens avec les associations, écoles de musique, fédérations et festivals de musiques populaires de toute la Suisse.