50 ans du droit de vote des femmes : la SRG-SSR produit Shout’up, une fiction interactive pour les jeunes de 15 à 30 ans

Schout'Up [Keystone 1975]
Schout'Up [Keystone 1975]

Genève/Lausanne, le 27 août 2020 - Pour marquer les 50 ans du droit de vote des femmes l’an prochain, la SRG-SSR va produire une fiction interactive prenant la forme d’un jeu. Shout’up permettra aux joueuses et joueurs de se plonger dans le début des années 70 et de revivre le contexte politique de cette Suisse qui n’accordait pas encore le droit de vote aux femmes. Un groupe d’experts issus de SRF, la RSI, RTR et la RTS ont choisi ce « serious game » développé par la société fribourgeoise DNA Studios parmi plus de cinquante projets provenant de toutes les régions du pays. Son lancement au niveau national est prévu pour le printemps prochain.

Shout’up est un « serious game » qui mélange des contenus historiques et un scénario fictionnel pour sensibiliser les jeunes générations aux enjeux de l’époque. Une plateforme qui permet de plonger dans le passé avec le regard du présent.

Les experts issus de SRF, la RSI, RTR et la RTS ont été séduits par l’originalité de ce projet digital, par son format unique et sa pertinence pour un jeune public. Raconter le combat des femmes d’hier à la génération d’aujourd’hui est un sacré défi que ce jeu devrait relever avec intelligence, humour et agilité.

« Le gaming est extrêmement populaire auprès des jeunes. Quel que soit leur genre ! Proposer un jeu pour s’initier à l’histoire de la place de la femme en Suisse est une façon, nous l’espérons, de sensibiliser la nouvelle génération de façon égalitaire, informative et innovante », estime Philippa de Roten, directrice des Programmes de la RTS et membre du groupe d’experts de la SRG-SSR ayant organisé l’appel à projets.

Ce n’est pas la première fois que la SRG-SSR travaille avec DNA Studios. En 2016, la société fribourgeoise avait développé pour la RTS le jeu Datak, un serious game à succès consacré à la maîtrise des données digitales personnelles.

Outre Shout’up, la SRG-SSR a également retenu un projet d’animation de très court format, simple et au message fort et efficace. Son nom : Le suffrage féminin à travers les affiches, du réalisateur indépendant Raphaël Haab.