Modifié

Femmes de ménage: illégales mais indispensables

L'instauration d'un salaire minimum permettrait-il d'améliorer le sort des femmes de ménage? [Kadmy - Fotolia]
L'instauration d'un salaire minimum permettrait-il d'améliorer le sort des femmes de ménage? [Kadmy - Fotolia]
Elles sont femmes de ménage ou employées de maison. Non déclarées et souvent sans statut légal, elles sont pourtant indispensables au fonctionnement de notre économie. En marge de notre société, ces femmes vivent dans une grande précarité et font souvent l'objet d'abus. Faudrait-il régulariser leur situation? L'instauration d'un salaire minimum permettrait-il d'améliorer leur sort? Notre système économique peut-il se passer du travail au noir?

Les invités du débat

- Marie-Claire Caloz-Tschopp, directrice de programme au Collège International de Philosophie de Genève

- Sylvain Weber, économiste à l’Université de Neuchâtel.

Une discussion animée par Aline Bachofner.


Reportage

Agée de 62 ans, Ruth est employée de maison à Genève. Originaire d’Amérique latine, elle vit sans statut légal depuis 11 ans. Murielle Landry a recueilli son témoignage.

Publié Modifié