Publié

Pussy Riot: provocation ou blasphème?

De g. à dr.: Maria Alekhina, Ekaterina Samoutsevitch et Nadejda Tolokonnikova, les chanteuses du groupe Pussy Riot. [Mikhail Metzel - Keystone]
De g. à dr.: Maria Alekhina, Ekaterina Samoutsevitch et Nadejda Tolokonnikova, les chanteuses du groupe Pussy Riot. [Mikhail Metzel - Keystone]
Trois jeunes femmes du groupe russe Pussy Riot ont été condamnées à deux ans de camp de travail pour avoir chanté une prière anti-Poutine dans une cathédrale de Moscou. Quand la contestation politique et la provocation se donnent rendez-vous à l'église, les réactions sont vives.

Maria Alekhina, Ekaterina Samoutsevitch et Nadejda Tolokonnikova, trois jeunes femmes du groupe russe punk-rock féministe "Pussy Riot" ont été condamnées à deux ans de camp de travail pour "vandalisme" et "incitation à la haine religieuse". Le 21 février 2012, elles avaient chanté une prière anti-poutine, intitulée "Marie mère de Dieu - chasse Poutine!", dans une cathédrale de Moscou. Quand la contestation politique et la provocation se donnent rendez-vous à l’église, les réactions sont vives.

Un débat animé par Aline Bachofner, avec Thérèse Obrecht, journaliste spécialiste de la Russie, et Tikhon Troyanov, avocat.

Spiritualité au naturel

Au-delà des différences confessionnelles, la nature reste un lieu privilégié pour se ressourcer. Rencontre avec trois personnes témoignant de leur attachement à cet environnement, qui leur parle si bien du divin.

Un reportage d’Aline Bachofner.

La sagesse des contes

Une conteuse et une découpeuse racontent une histoire puisée dans les différentes religions et cultures du monde.

Publié