Modifié le 10 octobre 2016 à 11:39

Syrie, notre honte?

La protection des civils, notamment femmes et enfants, est centrale dans la formation proposée.
La protection des civils, notamment femmes et enfants, est centrale dans la formation proposée. [Karam Al-Masri - AFP]

Frappes aériennes sur des convois humanitaires, hôpitaux bombardés, enfants massacrés: avec le siège d’Alep et de ses 250’000 habitants, l’horreur a atteint son paroxysme dans la guerre en Syrie.

Aidée par les Russes, l’armée syrienne pilonne les quartiers orientaux de la deuxième ville du pays, aux mains des rebelles, espérant porter un coup décisif à l’opposition.

Cela fait plus de 5 ans que la guerre dure en Syrie et toujours aucune sortie de crise en vue, malgré un décompte macabre de plus de 300’000 morts.

Que faire pour arrêter ce massacre? Est-ce l’échec de l’ONU? Et qui va payer pour ces crimes de guerre ? Syrie, notre honte?

C’est ce mercredi dans Infrarouge.

Présentation : Esther Mamarbachi

 

Publié le 10 octobre 2016 à 10:50 - Modifié le 10 octobre 2016 à 11:39

Assistez à l'émission!

Vous souhaitez assister au débat d'Infrarouge?

Nous vous accueillons volontiers dans le public (dans la mesure des places disponibles).

Inscrivez-vous auprès de Marie Weber, au numéro +41 79 681 70 59, ou par email: marie.weber@rts.ch