Modifié le 04 avril 2016 à 16:10

Spécial votation - Un revenu pour tous même sans travailler?

Revenu inconditionnel de base, octobre 2013 à Berne
Revenu inconditionnel de base, octobre 2013 à Berne [Peter Klaunzer - Keystone]

Verser sans condition une somme fixe à chaque citoyen: c’est l’idée du revenu de base inconditionnel (RBI) sur lequel nous voterons le 5 juin prochain. L’idée semble utopique. Mais l’AVS et le droit de vote des femmes l’étaient aussi au départ, expliquent ses partisans. Pour les opposants, c’est une aberration qui subventionnerait l’oisiveté et mettrait en péril notre économie. Il ne serait plus nécessaire de travailler pour toucher un salaire. Le montant du revenu n’est pour l’instant pas défini, mais il pourrait avoisiner les 2'500 francs par mois. Pour tout comprendre sur le RBI, ne manquez pas Infrarouge ce mercredi, à 21h20.

Présentation: Esther Mamarbachi

Publié le 01 avril 2016 à 16:00 - Modifié le 04 avril 2016 à 16:10

Nos invités

POUR

Lisa Mazzone, conseillère nationale Les Verts/GE
Sergio Rossi, professeur d’économie, Université de Fribourg
Ralph Kundig, coordinateur romand Revenu de base inconditionnel, président de l’association BIEN-CH


CONTRE

Ivan Slatkine, président Fédération des entreprises romandes, ancien député PLR
Stéphane Garelli, professeur IMD et Université de Lausanne
Raymond Clottu, conseiller national UDC/NE, membre de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique

Assistez à l'émission!

Vous souhaitez assister au débat d'Infrarouge?

Nous vous accueillons volontiers dans le public (dans la mesure des places disponibles).

Inscrivez-vous auprès de Marie Weber, au numéro +41 79 681 70 59, ou par email: marie.weber@rts.ch