Modifié le 03 février 2020 à 09:57

Loyers chers: l'Etat à la rescousse?

Loyers chers: l'Etat à la rescousse?
Loyers chers: l'Etat à la rescousse? Infrarouge / 1h01 / le 29 janvier 2020

La Confédération doit-elle voler au secours des locataires? C’est ce que demande l’initiative pour «davantage de logements abordables», sur laquelle nous voterons le 9 février.

Le texte lancé par l’Asloca demande d’instaurer un minimum de 10% de logements à loyer modéré, c’est-à-dire confiés à des maîtres d’ouvrage d’utilité publique. En cas de refus de l’initiative, le Conseil fédéral prévoit, avec l’aval du Parlement, d’injecter 250 millions de francs en dix ans dans un fonds destiné à soutenir la construction de logements d’utilité publique.

Alors, usine à gaz ou vrai bol d’oxygène pour les locataires? Infrarouge a ouvert le débat mercredi 29 janvier, en présence du conseiller fédéral Guy Parmelin.

Présentation: Alexis Favre

Publié le 27 janvier 2020 à 12:00 - Modifié le 03 février 2020 à 09:57

Invité-es

Guy Parmelin, conseiller fédéral, chef du Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
Natacha Litzistorf, municipale Logement, environnement et architecture de la ville de Lausanne
Olivier Feller, conseiller national PLR/VD, président de la Chambre vaudoise immobilière
Carlo Sommaruga, conseiller national PS/GE, président de l'ASLOCA (Association suisse des locataires)
Myret Zaki, journaliste économique
Jérôme Cosandey, directeur romand d’Avenir Suisse