Modifié le 17 avril 2019 à 14:39

Le Jura opte lui aussi pour la prudence face aux antennes de la 5G

Le conseiller d'Etat jurassien David Eray.
Le Jura opte lui aussi pour la prudence face aux antennes de la 5G Le 12h30 / 1 min. / le 17 avril 2019
Alors que Swisscom a lancé mercredi le premier réseau 5G de Suisse, le Jura décide à son tour de geler l'installation d’antennes pour cette nouvelle technologie. Comme Vaud et Genève, il opte pour le principe de précaution.

La décision du Département de l'environnement jurassien a été révélée mardi soir par la radio régionale RFJ. Le canton veut attendre les résultats de l'étude de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) - tout comme Vaud et Genève, qui ont récemment fait preuve de prudence en gelant aussi tout projet d'extension du réseau.

"Judicieux de temporiser"

Le ministre jurassien de l'Environnement David Eray estime qu'il est judicieux de temporiser et de privilégier le principe de précaution par rapport aux effets de la 5G sur la santé.

La décision des autorités jurassiennes tombe alors qu'une motion des Verts et de la gauche alternative - en faveur d'un moratoire sur la 5G - devait prochainement passer devant le Parlement cantonal.

>> Voir aussi les précisions du 12h45:

Le Jura gèle à son tour la construction d'antennes 5G.
12h45 - Publié le 17 avril 2019

Gaël Klein/oang

Publié le 17 avril 2019 à 14:34 - Modifié le 17 avril 2019 à 14:39