Modifié le 09 avril 2019 à 15:08

Absence du protocole de mesure des émissions des antennes 5G

Le protocole de mesure de ces nouvelles antennes 5G n’a pas encore été développé par la Confédération.
Vaud et Neuchâtel gèlent les mises à l’enquête des nouvelles antennes 5G On en parle / 8 min. / le 09 avril 2019
Les cantons de Vaud et de Neuchâtel gèlent les permis de construire des nouvelles antennes 5G dites adaptatives.

Dans le canton de Vaud, la cause est due au protocole de mesure des émissions des antennes 5G qui n’a pas encore été développé par la Confédération. Les entreprises chargées de contrôler l’Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non-ionisant (ORNI) ne peuvent donc pas calculer avec précisions les champs électromagnétiques émis par les antennes 5G.

Le canton de Neuchâtel indique quant à lui que les demandes de permis de construire qui concernent des antennes adaptatives 5G sont actuellement gelées dans l’attente de documents complémentaires de la part des opérateurs.

Quentin Bohlen.

Publié le 09 avril 2019 à 14:25 - Modifié le 09 avril 2019 à 15:08