Modifié le 01 avril 2019 à 16:58

L'impact des ondes sur le comportement des insectes

Les insectes sont-ils sensibles aux ondes électromagnétiques?
Les ondes ont-elles un effet sur le comportement des insectes? On en parle / 8 min. / le 01 avril 2019
Les études scientifiques prouvent que les ondes électromagnétiques ont une influence négative sur les insectes, selon l'entomologiste Daniel Cherix.

La 5G devrait arroser l’intégralité de la Suisse d’ici 2020. En attendant, la question de l'innocuité de ces ondes sur l’environnement et sur les insectes fait débat dans le monde scientifique.

Selon Jean-Daniel Charrière, collaborateur scientifique à l’Agroscope, Centre de compétences de la Confédération pour la recherche agricole: "Aucune des études menées jusqu’à présent sur le sujet n’a pu établir que la pollution électromagnétique posait problème aux abeilles".

Or Marianne Tschuy d'Apiservice, le service sanitaire apicole à Berne, explique que bien qu'il manque des études sur l’influence de la 5G sur les abeilles, des études sur les effets des téléphones portables ou des stations de base montrent que ces ondes ont un impact sur la danse des abeilles par exemple. Néanmoins, selon Marianne Tschuy, ces résultats ne permettent pas de conclure que ces ondes sont, par exemple, responsables des pertes de colonies d'abeilles en hiver.

Le professeur d’entomologie et d’entomologie forensique à l'Université de Lausanne Daniel Cherix réfute ces doutes: il existe bien des études scientifiques qui prouvent les nuisances des ondes sur les insectes.

Des études sur les blattes établissent une perte d’énergie chez les insectes exposés à des temps de communications téléphoniques importants. En parallèle, les enzymes des corps gras de la blatte vont augmenter en réponse à un stress extérieur et la quantité de déchets va donc aussi augmente dans l'organisme. Enfin, l’agent qui transmet l’information au niveau neurologique est bloquée. Cette expérience démontre donc un certain stress cellulaire induit par l'exposition aux ondes.

Une étude américaine montre qu'à proximité d'une antenne, les abeilles domestiques présentent le syndrome de l'effondrement des colonies qui se caractérise par une soudaine disparition de toutes les abeilles adultes d'une colonie en réponse à un faux signal. Il reste cependant difficile de savoir qui des ondes, des pesticides, des gènes ou de la pollution a une action sur le comportement et sur la disparition de ces insectes sociaux.

"Ceux qui disent qu'on ne constate pas vraiment d'effets, sont ceux qui n'ont pas lu ces études."

Selon Daniel Cherix, "ceux qui disent qu'on ne constate pas vraiment d'effets, sont ceux qui n'ont pas lu ces études." Une vingtaine de références enregistrent et démontrent les effets négatifs des ondes électromagnétiques sur les insectes. Le principe de précaution doit donc rester de mise.

Sophie Proust/Murièle Fellay

Publié le 01 avril 2019 à 10:49 - Modifié le 01 avril 2019 à 16:58