La barbe

Le port de la barbe, Une obligation?

Le Coran ne comporte ni obligation, ni recommandation concernant le port de la barbe. Il

s'agit d'une prescription, contenue dans la tradition religieuse (Sunna). Plusieurs Hadiths y

font référence, notamment ceux rapportés par Al-Bukhari (Sahih al-Bukhari) et Muslim

(Sahih Muslim):

- "Différenciez-vous des associateurs (al-musharikin): taillez vos moustaches et

laissez pousser vos barbes" (rapporté d’Al-Bukhari, hadith 5892)

Les interprétations des différentes écoles de jurisprudence suniite (Malikite, Hanbalite,

Hanafite, Shafi ite) quant au rasage de la barbe vont de l’illicite (Harâm) au toléré.

Le port de la barbe est donc une prescription islamique, obligatoire pour les uns,

recommandé pour les autres.

Pour de nombreux musulmans, le port de la barbe témoigne d’une appartenance religieuse

à l’islam.

Elle peut également, selon le groupe social qui la porte et le type de taille choisie, revêtir

une fonction identitaire, devenant ainsi le signe distinctif des musulmans, les différenciant

ainsi des membres des communautés considérées comme polythéistes (al-musharikin).

Enfin, le visage barbu correspond à la fitra, à l’essence naturelle de l’homme:

- D'après 'Aïcha, le prophète a dit : "Dix pratiques font partie de la saine nature/

essence naturelle (al fitra) : Se tailler la moustache. Se laisser pousser la barbe. Se

brosser les dents (As-Siwa)]. Se laver les narines par aspiration d’eau et son rejet.

Se couper les ongles […]. S’épiler les poils des aisselles. Se raser le bas-ventre […]"

(hadith rapporté par Muslim)

Chez les salafistes

Les groupes salafistes prônent un retour à la vie des premiers musulmans (appelés aussi

les "pieux salafs"). Ils posent la vie du Prophète en modèle et imitent le plus fidèlement

possible les dires et gestes de ce dernier, recueillis dans les Hadiths.

Sources:

TL/RTS