L'islam en chiffres

Le nombre de musulmans en Suisse

Comme le relevé structurel 2013 ne prend en compte que les personnes âgées de plus de 15 ans, on ne dispose d'aucune donnée sur le nombre total de musulmans vivant en Suisse. Les chercheurs estiment toutefois qu'ils sont entre 340 000 et 450 000.

Pour Mallory-Schneuwly Purdie, les musulmans de Suisse représentent approximativement 5,5% de la population totale en 2010, soit environ 450 000 individus. Le pourcentage avancé ici tient compte de la population âgée de moins de 15 ans. Nous parlons ici d'estimations, étant donné que les données du relevé structurel de l'Office fédéral de la statistique (OFS) ne tiennent pas compte de cette tranche de la population.

Source: Mallory Schneuwly Purdie, In Les musulmans en Suisse: quelques repères socio-historiques, site Web: Agora

Nationalités et origines des musulmans de Suisse

Environ 31% des 450 000 musulmans sont de nationalité suisse: il s'agit de personnes originaires des Balkans et de Turquie naturalisées, ou de descendants de parents naturalisés, et - pour une faible part - de Suisses convertis à l'islam. Les ressortissants des Balkans (env. 43%) et de Turquie (env. 15%) représentent le second grand groupe de cette population qui est donc très majoritairement d'origine européenne. Quant aux musulmans arabophones (originaires du Maghreb et du Moyen-Orient), ils ne constituent que 5% des musulmans vivant en Suisse. Enfin, les 5% restant se composent de personnes issues de pays de l'Union européenne (essentiellement de France, Allemagne et Italie), d'Afrique subsaharienne (en particulier la Somalie et le Sénégal) et d'Asie (notamment du Pakistan et du Bangladesh).

Source: Mallory Schneuwly Purdie, In Les musulmans en Suisse: quelques repères socio-historiques, site Web Agora

  1970         1980         1990         2000         2010
Population musulmane en Suisse (hab.) 16'353 56'625 152'217 310'807 330'000
Musulmans de nationalité suisse en % 2.8 5.2 5.1 11.75 31

Ce sont les naturalisation et les ascendances suisses qui expliquent le saut de 20% entre 2000 et 2010. Le recensement étant fait tous les jubilés, la population musulmane des Balkans ne correspondait pas encore aux critères pour déposer leur demande de naturalisation en l'an 2000. Le gros de ces demandes ont été déposées entre 2004 et 2008. Du coup, en 2010, on constate cette augmentation très significative (Mallory Schneuwly Purdie, 25.11.2015).

L'évolution de l'appartenance religieuse en Suisse

Depuis 2000, la part des catholiques romains et des réformés évangéliques a légèrement diminué (respectivement de 4,3 points et de 7,8 points), à l’inverse de celle des musulmans (+ 1,5 point). La part des communautés juives n'a pas changée, celle des personnes sans confession a progressé  de 11 points.

Nombre de converti-e-s

Ce que l'on peut dire en regard des chiffres de l'OFS, c'est que 1.8% des musulmans de Suisse sont des Suisses non issus de la migration. Ce chiffre comprend les converti-e-s, mais aussi les enfants nés d'un parent suisse. L'OFS recense environ 300 000 musulmans en 2012 (comprenant les individus de plus de 15 ans résidents permanents et vivant en ménage privé. Cela explique les estimations de 400 000 musulmans en Suisse lorsque l'on prend en compte les moins de 15 ans, les ménages collectifs et les résidents indépendamment de leur statut de non permanent).

Si l'on pense aux conversions, on peut légitimement compter sur les 300 000 recensés de l'OFS (les conversions avant l'adolescence devant être marginales). Le 1,8% de 300 000 équivaut à 5400 personnes Suisses non issues de la migration. Mallory Schneuwly Purdie estime donc le nombre de convertis se situant entre 3 000 et 4 000 individus et non 10 000.

Répartition géographique

Si à ce jour on rencontre des musulmans sur l'ensemble du territoire suisse, il existe toutefois d'importantes disparités régionales: les populations musulmanes sont majoritairement installées dans les cantons et les régions possédant des pôles urbains et une attractivité économique ou internationale (Berne, Zurich, Bâle, Genève ou Lausanne).

Le nombre d'associations musulmanes

Les nombre exact d'associations culturelles et de prière islamiques présentes en Suisse n'est pas connu. Il existerait 240 associations islamiques e prière, auxquelles viennent s'ajouter quelque 60 associations islamiques non axées sur la prière et des formes mixtes d'associations ethnico-nationales pouvant présenter une composante islamique.

De nombreuses associations n'ont personnes ayant une culture et une langue communes. Enfon, on relève également 10 associations faîtières cantonales et près de 30 associations et organisations présentes à l'échelle nationale. La Suisse compte donc, au total, près de 350 associations islamiques.

Source: Rapport du Conseil fédéral sur la situation des musulmans e Suisse (2013)

Mosquées, salles de prière et minarets

Quelques 300 associations musulmanes de Suisse offrent un lieu de prière, mais seuls quatre d'entre elles possèdent un minaret (Genève, Zurich, Winterthur et Wangen). La grande majorité des leiux de cultes musulmans sont installés dans des appartements ou dans des locaux en zones industrielles. Il s'agit donc essentiellement d'édifices très simples, anonymes de l'extérieur, dont les intérieurs sont aménagés pour pouvoir accueillir le culte. Il n'est pas rare qu'outre une salle de prière, les locaux abritent une cafétéria, une salle de cours et un espace réservé aux femmes.

Sources:

Mallory Schneuwly Purdie, In Les musulmans en Suisse: quelques repères socio-historiques

Les Éditions Agora