Publié

Primes maladie: pourquoi ne pas tenir compte des réserves des caisses dans le calcul des primes?

L'annonce des primes Lamal pour 2021 remet sur la table la question des réserves excédentaires des assureurs maladie.

La prime moyenne de lʹassurance maladie obligatoire en Suisse augmentera en 2021 de 0,5%. Une hausse modérée, mais qui ne masque pas le besoin de réforme du système de santé pour maîtriser les coûts.

La question des réserves excédentaires des assureurs est dʹailleurs à nouveau sur la table, puisque le Conseil fédéral propose dʹadapter lʹOrdonnance sur la surveillance de lʹassurance afin dʹinciter les assureurs maladie à calculer les primes au plus juste des coûts et dʹéviter des réserves excessives.

Les explications d'Adrien Kay, responsable communication de la faîtière Curafutura.

La prime moyenne de lʹassurance maladie obligatoire en Suisse augmentera lʹannée prochaine de 0,5%. Une hausse modérée, mais qui ne masque pas le besoin de réforme du système de santé pour maîtriser les coûts. La question des réserves excédentaires des assureurs est dʹailleurs à nouveau sur la table, puisque le Conseil fédéral propose dʹadapter lʹOrdonnance sur la surveillance de lʹassurance afin dʹinciter les assureurs-maladie à calculer les primes au plus juste des coûts et dʹéviter des réserves excessives. Jérôme Zimmermann reçoit Adrien Kay, responsable communication de la faîtière Curafutura. [Christian Beutler - Keystone]Christian Beutler - Keystone
Primes maladie: pourquoi ne pas tenir compte des réserves des caisses dans le calcul des primes? / On en parle / 12 min. / le 23 septembre 2020
Publié