Modifié

Prix du public 2007: Metin Arditi

Metin Arditi. [Alexandre Chatton - RTS]
Metin Arditi. [Alexandre Chatton - RTS]

Avec "L'imprévisible", Metin Arditi signe un roman très dense, au style dépouillé et élégant, qui emmène le lecteur de la Toscane des Médicis à la Genève d'aujourd'hui », souligne la RSR dans un communiqué de presse. "Portrait d'une relation père-fils, le roman est traversé d'échos enfantins et tend à démontrer que l'amour et l'art sauvent parfois de la difficulté d'être".

Ecrivain sur le tard
Né à Ankara en Turquie, Metin Arditi vit à Genève, où il fonde une société d'investissements immobiliers en 1972. En 1988, il crée la Fondation Arditi (qui décerne des prix d'encouragement) et préside, depuis sept ans, le Conseil de Fondation de l'Orchestre de la Suisse romande.

Venu à l'écriture à l'âge de 45 ans, Metin Arditi est l'auteur de plusieurs récits, essais et romans. On lui doit notamment "Mon cher Jean" et "La chambre de Vincent" ( Ed. Zoé), "Victoria-Hall" (Pauvert) et "La Pension Marguerite" (Prix Lipp 2006, Actes Sud).

Le Prix 2007 lui est attribué pour "L'Imprévisible" (Actes Sud).

Publié Modifié