Modifié le 22 décembre 2017

Journalistory, mémoire audiovisuelle du journalisme suisse

La plateforme journalistory.ch, une base de données transmédias du journalisme suisse.
La plateforme journalistory.ch, une base de données transmédias du journalisme suisse. [RTS]
Cinquante personnalités des médias suisses sont interrogées selon la méthode de l'histoire orale. Ils livrent leurs récits de vie et racontent leurs expériences depuis les années 1960. A travers leurs histoires, c'est l'évolution de tout un métier qui jaillit.

Alain Campiotti, Jacques Pilet, Ueli Haldimann... Ils ont écrit les grandes pages du journalisme suisse. C'est à leur travail, ainsi qu'à leur rôle, essentiel dans la société, que la plateforme transmédia journalistory.ch fait honneur.

>> Pour consulter cliquez ici

Réunissant sur un seul site internet, cinquante entretiens avec ces grands noms des médias, le projet constitue une archive audiovisuelle. Mais cette collection se veut aussi le reflet du métier de journaliste, des années 1960 à aujourd'hui. Elle se propose comme source pour la recherche et pour toute personne intéressée.

But pédagogique

Dans un but pédagogique, journalistory.ch pose également la question cruciale de l'utilité de la presse et du journalisme. Elle interroge la formation, les motivations ainsi que l'éthique de toute une profession.

Mais la visée encyclopédique de journalistory.ch dépasse ce seul cadre. La plateforme revient sur les affaires et événements qui ont marqué la fin du siècle, des fonds juifs en déshérence aux Khmers rouges au Cambodge, à travers des capsules vidéos.

Journalistory.ch passe également en revue les progrès technologiques qui ont profondément métamorphosé la pratique du journalisme, de la machine à écrire au téléphone, pour arriver aujourd'hui au défi incarné par internet.

Publié le 19 décembre 2017 - Modifié le 22 décembre 2017