Questions - Réponses

Sciences

Pour le soleil ne fait pas cuire ni bouillir de l'eau et qu'il sèche, brûle ardemment tout ce qui est a sa surface?

Didier Perret

Réponse de Didier Perret

Docteur

Section de chimie et biochimie
Université de Genève

A la surface du soleil, les températures atteignent des valeurs astronomiques (entre 6'000°C, 20'000 °C, et 2'000'000 °C, selon la zone dans laquelle la mesure est effectuée) et l’eau n’aurait pas le temps d’exister qu’elle serait instantanément détruite si d’aventure elle pouvait atteindre notre astre.

A la surface de notre Terre, les températures sont effectivement nettement moindres (grosso modo : entre -50°C et + 50°C, selon la position, l’altitude, et la saison), ce qui ne permet pas de faire bouillir ou même cuire l’eau (quoi que : en haut de l’Himalaya, où la pression atmosphérique est peu élevée, l’eau boût à 85°C!).

Et pourtant, comme l’indique notre internaute, le soleil sèche très efficacement tout ce qui se trouve à sa surface. Cependant, le soleil ne brûle pas à proprement parler (c’est-à-dire avec production de flammes); les feux de forêts fréquents en été sur de nombreuses régions de la planète sont certes facilités par des températures estivales élevées, mais également/surtout par de vents forts, et surtout par des amorces directes (feu provoqué, braise) sur des matériaux agissant comme des carburants efficaces (p.ex. bois sec ou herbages secs).

Ceci s’explique aisément: le soleil ne peut pas faire bouillir l’eau car sa température n’est pas suffisamment élevée à la surface de la Terre pour atteindre la "température d’ébullition" de l’eau, qui est exactement de +100°C à une altitude de 0 mètres (à la surface des océans).

En revanche, à températures inférieures l’eau chauffée par le soleil ne pourra pas bouillir, mais elle s’évaporera tout de même. A l’échelle microscopique, l’évaporation est le même phénomène que l’ébullition, mais avec une ampleur nettement plus faible: les molécules d’eau sous forme liquide sont "arrachées" individuellement de la masse d’eau liquide et passent en phase vapeur.

Ce mécanisme est même possible à température ambiante; faites-en l’expérience en regardant en combien de temps un verre d’eau conservé dans votre appartement à 20°C s’évaporera entièrement.

Comme le soleil permet donc de chauffer et faire s’évaporer l’eau, sans qu'elle ait besoin de bouillir, les matériaux contenant de l’eau placés à la surface de la Terre se déshydratent et sèchent (pensons à de la terre humide, qui sèche en quelques heures ou jours et devient totalement sèche en surface).

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également

Sciences

Comment se fait-il que de l'eau embouteillée vendue en magasin puisse devenir blanchâtre lorsqu'elle est bouillie ?Complément d'information pour l'expert: Désirant utiliser la meilleure eau possible pour la préparation des biberons de mon nouveau née, j'ai demandé conseil à mon pharmacien local. Celui-ci m'a simplement répondu "n'importe quelle eau, tant qu'elle est bouillie 5 minutes". Vivant dans une région agricole, je redoute que l'eau du système public contienne des traces d'engrais, pesticides et nitrates, alors je me suis tourné vers l'eau embouteillée vendue en magasin. J'ai sélectionné la marque Fiji, car comparativement aux autres marques elle semblait contenir moins de nitrates et autres éléments chimiques. Le contenant de plastique mentionnait également ne pas contenir de BPA. Lorsque j'ai fait bouillir cette eau, tant à la casserole qu'à la bouilloire, elle est devenue d'une teinte blanche. Comme si on avait ajouté quelques gouttes de lait à l'eau. Son goût restait similaire et elle n'émettait pas d'odeur. Il ne s'agit pas là de résidus de calcium, ni de micro bulles d'air, car cette teinte blanchâtre reste homogène après plusieurs jours. C'était la première fois que j'assistais à une eau qui perd sa transparence et sa limpidité avec l'ébullition et je me demande si cela cache d'autres choses pouvant affecter la santé fragile d'un nourrisson. Voici la fiche chimique de cette eau en PPM : K=5, Ca=18, F=0.24, Cl=10, Na=18, Pb=0, Si02=93, Cu=0, Zn=0, HCO3=154, Mg=15, N=0.3, SO4=2, As=0. pH=7.7 Sels minéraux dissous: 222PPM.