Questions - Réponses

Sciences

Est-ce que les Égyptiens ne sont pas les premiers mathématiciens?

Shaula Fiorelli

Réponse de Shaula Fiorelli

Docteur

Mathscope
Université de Genève

Seuls dix textes égyptiens et quelques ostraca (tesson de poterie ou éclat de calcaire utilisé comme support d'écriture) concernant les mathématiques sont parvenus jusqu’à nous. Parmi eux les plus connus sont le papyrus Rhind (écrit par le scribe Ahmès en 1550 av. J.-C.) et le papyrus de Moscou (écrit vers 1850 av. J.-C.). Ces documents attestent une capacité à résoudre des problèmes essentiellement arithmétiques, algébriques (résolution d’équations du premier et second degré) et géométriques. Les égyptiens connaissaient de plus une bonne approximation de π (défini comme (16/9) ≈ 3,160). De plus, l’héritage ancien reste peu connu, même si Ahmès parle d’un texte datant de deux siècles auparavant.

Toujours deux siècles auparavant, environ en 2100 av. J.-C., apparaissait en Mésopotamie la numération sexagésimale positionnelle (la fameuse base 60 babylonienne) et les premières tables d’inverses. Avec un corpus de tablettes en argile très important comportant entre autres des problèmes reliés à la vie courante, les mathématiques babyloniennes sont considérées par de nombreux historiens plus avancées que les mathématiques égyptiennes. Ainsi, il faudrait plutôt considérer les babyloniens comme les premiers mathématiciens.

Toutefois, si l’on considère la définition moderne des mathématiques, non seulement une capacité à résoudre des problèmes numériques mais surtout la capacité de formuler des énoncés et de les démontrer pour qu’ils deviennent irréfutables, alors les premiers mathématiciens seraient les grecs. En effet, ce sont les premiers qui posent par écrit leurs démonstrations (citons par exemple les Eléments d’Euclide).

Finalement, on peut penser aux bâtons d’Ishango (datant de -20'000 ans) qui seraient selon certains spécialistes les premiers objets attestant des pratiques arithmétiques.

Ainsi, il est difficile de dire qui sont les premiers mathématiciens, le besoin de compter, de mesurer et de comprendre le monde qui nous entoure faisant partie des premières interrogations humaines. Tout dépend, comme en mathématiques, de la définition que l’on se donne de "premiers mathématiciens".

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également