Questions - Réponses

Sciences

Comment se forme en général tous les minéraux ou presque?

Jacques Deferne

Réponse de Jacques Deferne

Conservateur honoraire

Muséum de Genève

Bonjour. Les minéraux sont les "briques" qui constituent les roches. Ils prennent donc naissance avec le même processus qui la cause de la formation des roches. Toutes les roches qui nous entourent sont formées de minéraux. Mais ils ne sont pas souvent spectaculaires. Ainsi le quartz, l'orthose et le mica qui constituent le granite sont que des petits "grains" à l'intérieur de la roche et aucun ne semble montrer les formes si attrayantes des minéraux qu'on voit dans les bourses aux minéraux ou dans les musées. Pour avoir une belle forme extérieure, il faut que le minéral ait pu de développer dans une fissures ou une cavité ouverte (géode par exemple) sans être gêné par la croissance d'un voisin.

Comme j'ai déjà répondu à cette question il y a deux jours, je recopie celle-ci en espérant que tu y trouveras réponse à tes questions. Amitiés, Jacques Deferne

Les conditions favorables à la formation des minéraux dépendent des divers processus géologiques qui, au cours des temps, modifient l'aspect de la partie superficielle de notre planète. C'est ainsi qu'on peut subdiviser les associations minérales et les roches en deux groupes d'après la source d'énergie qui leur a donné naissance :

1. Les minéraux endogènes qui sont créés par des processus utilisant l'énergie interne du globe. Ce sont les produits de l'activité des magmas et des exhalaisons volcaniques qui s'en échappent. Ils se forment habituellement en profondeur, à des températures et des pressions élevées. Ce sont les minéraux des roches éruptives et des roches métamorphiques.

2. Les minéraux exogènes qui apparaissent au cours des processus qui utilisent l'énergie solaire que reçoit la surface du globe. Ces phénomènes se déroulent dans la partie superficielle de l'écorce terrestre, sous l'action d'agents physiques et chimiques de l'atmosphère, de l'hydrosphère et de la biosphère, à des températures basses et à des pressions voisines de celle de l'atmosphère. Ce sont les minéraux de la zone superficielle d'altération et les évaporites.

Les minéraux endogènes et exogènes peuvent subir à leur tour des transformations lorsque les conditions de pression et de température sont modifiées, à la suite par exemple d'un enfouissement profond sous d'autres roches ou au contact d'une intrusion magmatique. De nouveaux assemblages minéraux apparaissent alors au détriment de ceux qui existaient auparavant. C'est le phénomène du métamorphisme qui, lui aussi, fait appel à l'énergie interne du globe.

Les masses qui se refroidissent lentement en profondeur donnent naissance à des minéraux silicatés parmi lesquels on trouve le quartz et des représentants des familles des feldspaths, des micas, des amphiboles et des pyroxènes.

Vers la fin du processus de cristallisation du magma, alors que presque toute la masse est déjà solidifiée, les composés les plus volatils se condensent dans les parties marginales du massif magmatique sous forme de liquides résiduels silicatés qui ont la particularité d'être riches en bore, fluor, phosphore, lithium et en quelques autres éléments chimiques peu fréquents. En se refroidissant, ils donnent naissance à des associations minérales intéressantes qu'on nomme pegmatites.

Après la formation des pegmatites, les liquides résiduels, qui renferment encore de nombreux éléments dissous, s'accumulent sous forme de solutions hydrothermales. Ce sont des solutions aqueuses très chaudes, d'une température toutefois inférieure à 500 °C, qui, sous l'effet d'une pression élevée, s'infiltrent dans les fractures des roches encaissantes. Leur pression et leur température diminuent au fur et à mesure qu'elles se rapprochent de la surface de la croûte terrestre. Elles déposent sur les parois des fissures une succession de minéraux qui constituent les filons hydrothermaux.

Tous les minéraux que nous venons de citer se forment dans l'environnement de massifs magmatiques, à des profondeurs qui peuvent dépasser dix kilomètres. Bien évidemment, ils n'apparaîtront en surface que des millions d'années plus tard, lorsque le processus inéluctable de l'érosion aura fait disparaître toutes les roches qui les surmontent.

Ce n’est pas fini et je pourrais écrire encore de longs textes sur cce sujet. Aussi je te conseille d’aller sur mon site www.kasuku.ch et de cliquer sur le texte “Au coeur des minéraux”. Là, tu peux aller vers le chapitre “les minéraux dans leur environnement”.Tu y trouveras la suite de mes explications avec de belles photos. Si. après lecture, tu as encore des questions à poser, j’y répondrai volontiers.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également