Questions - Réponses

Sciences

Lorsqu'on parle des dégâts causés par les évènements climatiques, à quoi fait-on allusion?

Stéphane Goyette

Réponse de Stéphane Goyette

MER

Université de Genève

Groupe climat

Il est en réalité question ici des impacts faisant suite à un ou à une suite d’évènements météorologiques dont l’intensité et/ou la durée est anormale, phénomènes qui ne font donc pas partie de la séquence des types de temps dans leur évolution habituelle. Il s’agit par exemple de :

- sécheresses anormalement longues,

- précipitations (pluie, grêle, neige) inédites dans leur durée ou leur intensité,

- orages, tempêtes, tornades et ouragans violents,

- vagues de chaleur ou de froid sans précédent.

L’impact, qualifié par les dégâts qui en découlent, désigne les interruptions, dommages ou destructions, correspondant souvent aux conséquences négatives d’un ou d’une suite d’évènements météorologiques extrêmes : impacts environnementaux (effets sur les écosystèmes, les services écosystémiques, les espèces, les infrastructures, etc.), impacts sanitaires (effets sur la santé), impacts psychosociaux, impacts économiques (les pertes financières induites). L’impact de ces phénomènes météorologiques peut donc être social, économique ou environnemental, voire les trois à la fois.

Exemples d’impacts : inondations, déplacement de populations (végétales, animales, humaines), dommages faits aux infrastructures, érosion des zones côtières, conséquences sur la quantité et qualité de l’eau, dégradation de la qualité de l’air, chablis et feux de forêts, mortalité liée à la chaleur, tourisme et activités extérieures (e.g. enneigement), baisse du rendement agricole, fermeture de routes, perturbations voire interruption des moyens de transport, perturbations sur les lignes électriques, interruptions de la chaîne d’approvisionnement, etc.

À répétition et sur le long terme, les dégâts associés à ces évènements météorologiques extrêmes sont parfois qualifiés d’"impacts climatiques", ceci pour faire le lien avec la question posée.

Puisé sur le Web : "Le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNSDIR) souligne que le changement climatique est le principal responsable du doublement des catastrophes naturelles en 20 ans. Les inondations et les tempêtes ont été les catastrophes les plus fréquentes au cours des décennies 2000 et 2010. Pour la décennie 2020, l’ONU estime que le plus grand problème sera les vagues de chaleur."

https://news.un.org/fr/tags/catastrophes-naturelles

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également