Questions - Réponses

Sciences

Bonjour,Mon fils élève des Messor Barbarus. Sa reine a pondu une autre reine qui a vécu environ 2 semaines avant d être tuée par la colonie.Pourquoi avoir pondu une autre reine?Pourquoi les autres l'ont tué après que celle-ci s'est arrachée les ailes?

Anne Freitag

Réponse de Anne Freitag

Docteur

Musée cantonal de zoologie
Lausanne

Chez les fourmis, il existe des espèces dites "monogynes", c’est-à-dire qui n’ont qu’une seule reine par colonie, et des espèces "polygynes", avec plusieurs reines. L’espèce Messor barbarus est monogyne, et n’a donc qu’une seule reine par nid. La présence d’une reine supplémentaire n’est donc pas tolérée par les individus, qu’il s’agisse des ouvrières ou de la reine d’origine!

"Pourquoi avoir pondu une autre reine"?

C’est le processus naturel dans toute société d’insectes: de nouveaux individus sexués (les futures reines et les mâles) sont produits par la reine, qui assure ainsi la perpétuation de ses propres gènes; les ouvrières étant stériles et n’ayant pas de descendants, la reine doit obligatoirement produire de nouveaux sexués pour que l’espèce ne s’éteigne pas, et surtout pour assurer que ses gènes soient transmis à des fourmis qui formeront de nouvelles colonies.

"Pourquoi les autres l'ont tué"?

En temps normal, dans une société vivant dans la nature, les nouvelles "princesses" et les mâles pondus par la reine quittent le nid pour aller s’accoupler, et fonder une nouvelle société ailleurs. Dans un élevage, ces individus ne peuvent pas s’échapper... Passé quelques jours où ils sont tolérés par la colonie, ils sont finalement tués... Dans une société strictement monogyne, la présence de 2 reines n’est tout simplement pas possible.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également