Lexique sur le sida

Lexique

Publié le 14 septembre 2017 à 15:12 - Modifié le 24 octobre 2017 à 11:33

Le sida

Sida, HIV, Grid, LAV, antirétroviral, trithérapies... Autant d'acronymes et de termes médicaux en lien avec l'épidémie du sida dont on ne connaît pas forcément le nom complet ou le sens. Tour d'horizon.

  • Antirétroviral

    Médicament destiné à contrôler la multiplication du VIH dans l’organisme (on parle de médicaments anti-VIH), agissant sur des virus d'un type particulier, dits à ARN ou rétrovirus, tels que le VIH.

  • ARN

    Acide ribonucléique. Il s'agit d'une molécule biologique que l'on retrouve dans quasi tous les organismes vivants, y compris certains virus. Le sida est un rétrovirus à ARN.

  • Contrôleur du VIH

    Patient séropositif infecté par le VIH mais qui ne développe pas le sida et dont l'organisme parvient spontanément et durablement à contrôler la réplication virale, maintenant le virus indétectable ou presque dans le plasma.

  • Grid

    Gay related immune deficiency, première appellation du sida au début des années 1980, avec "gay cancer" et "gay pneumonia". Le nom de la maladie fut changé lorsqu'on mit en évidence qu'il n'y avait aucun lien entre elle et l'homosexualité.

  • Immunodéficience

    Diminution et parfois disparition des défenses immunitaires de l’organisme. L'infection au VIH aboutit à un état d'immunodéficience.

  • IST

    Infection sexuellement transmissible, soit une infection qui se transmet lors de rapports sexuels. Ce terme tend à remplacer celui de MST depuis la fin des années 1990. On dit aussi ITS (infection transmissible sexuellement).

  • ITSS

    Infection transmissible sexuellement et par le sang. Ce terme prend en compte le fait que des virus comme le sida se transmettent non seulement par voie sexuelle mais aussi par voie sanguine.

  • LAV

    Lymphadenopathy Associated Virus, nom donné par les chercheurs de l'Institut Pasteur à l'origine de la découverte du sida au virus responsable de la maladie dans leur publication de 1983 dans la revue Science. Le LAV est ensuite devenu le VIH-1.

  • MST

    Maladie sexuellement transmissible, c'est-à-dire qui peut être contractée par les contacts sexuels. Le sida est une MST.

  • Primo-infection

    Période qui suit la phase de contamination par le VIH. Elle correspond à la phase de séroconversion. A ce moment-là, le virus se diffuse très rapidement dans le corps et l'infection s'établit de manière définitive.

  • Rétrovirus

    Virus à ARN possédant des protéines caractéristiques permettant sa réplication. Le génome du rétrovirus s'intègre à l'ADN de la cellule hôte. Le VIH, responsable du sida, est un rétrovirus.

  • Ruban rouge

    Symbole international en guise de solidarité avec les victimes du VIH et du sida. Créé à l'initiative d'un groupe d'artistes américains et de Frank Moore, le ruban rouge se porte près du coeur.

  • Séropositivité

    Etat d'une personne dont l'analyse sanguine révèle la présence du virus du sida. Quelques semaines après la contamination par le VIH, on devient séropositif. L'infection par le VIH a la particularité de pouvoir rester invisible ou inapparente plusieurs années. Dès la contamination, les personnes séropositives peuvent transmettre le virus, sans même présenter des signes apparents de la maladie. Une personne séronégative est quant à elle une personne qui n'a pas contracté le virus.

  • Sida

    Syndrome d'immunodéficience acquise.  En anglais, on dit "aids", pour Acquired Immuno-Deficiency Syndrome. Il s'agit du dernier stade de l'infection au VIH. Le sida peut se déclarer au bout de 10 à 15 ans. Les taitements antirétroviraux permettent de ralentir son évolution.

  • Système immunitaire

    Ensemble des moyens dont dispose l'individu pour se défendre contre les agents extérieurs, principalement les virus, les bactéries, les champignons et les parasites.

  • Trithérapie

    Traitement antirétroviral standard qui consiste à associer au moins 3 médicaments antirétroviraux (ARV) pour supprimer au maximum le VIH et arrêter l’évolution de la maladie.

  • VIH

    Acronyme de virus de l'immunodéficience humaine (HIV en anglais). Le VIH affaiblit le système immunitaire et par conséquent les défenses de l'organisme. Le malade ne peut plus se défendre contre des maladies potentiellement dangereuses - dites opportunistes -, comme les pneumonies. On parle alors de sida. Le VIH est transmis par voie sexuelle (lors de rapports sexuels non protégés) ou par voie sanguine (lors de transfusions sanguines, lors de l'échange de seringues et d'aiguilles chez les consommateurs de drogues). Il peut également être transmis de la mère à l’enfant pendant la grossesse ou plus tard lors de l’allaitement.

  • VIS

    Virus d'immunodéficience simien. L'origine du VIH est simienne, selon la théorie la plus communément admise par la communauté scientifique. Comme pour le VIH chez l'homme, le VIS est la cause chez les singes d'un syndrome d'immunodéficience. Selon plusieurs études, le passage du singe à l'homme s'est produit à la fin du XIXe siècle ou au début du XXe siècle.

  • RTS Découverte

    Sources

    ONUSIDA, OMS, OFSP, Institut Pasteur, check-your-lovelife, Wikipédia, Le Petit Robert

    Crédit image

    © cienpiesnf - Fotolia