Modifié

L'hôpital des Nounours

L'Hôpital des Nounours, un service qui vise à démontrer aux enfants que l’hôpital est une structure accueillante et qu’elle aide à soigner au mieux ses patients. [Kim Marko - Hôpital des Nounours]
L'Hôpital des Nounours, un service qui vise à démontrer aux enfants que l’hôpital est une structure accueillante et qu’elle aide à soigner au mieux ses patients. [Kim Marko - Hôpital des Nounours]
L'Hôpital des Nounours vise à reproduire, le plus fidèlement possible, mais de manière adaptée aux enfants de 4 à 7 ans, l'atmosphère du milieu hospitalier afin d'atténuer la peur de l'hôpital et de la visite chez le médecin.

Le but
Le projet a pour but de démystifier le monde hospitalier aux yeux des enfants car la plupart d'entre eux ne connaissent pas le milieu médical. Des hommes et des femmes en blouse blanche, ça peut faire peur quand on a 4 ans.
Avec l'hôpital des Nounours, l’enfant découvre qu’il est normal de voir des médecins différents selon le problème de santé.
L’enfant sait que le travail du médecin est de soigner mais par sa participation, il découvre les règles d’hygiène, touche aux outils et en apprend le fonctionnement. Pendant la conversation qu’il aura avec le "nounoursologue", l’enfant fait le lien entre le maintien en bonne santé et les bonnes habitudes à avoir: bien se laver les mains, s’occuper de ses dents, tenir à jour ses vaccins, manger équilibré, faire du sport…
Le bloc opératoire est un lieu très spécial, à cause des vêtements, de l’odeur et de tous les instruments inhabituels qu’on peut y trouver. Grâce au "nounoursologue", toute cette ambiance prend un sens et l’enfant comprend alors combien toutes ces mesures préventives sont indispensables à l’opération.
La radiographie et l’IRM sont des outils indispensables aux médecins car ces appareils permettent de voir à l’intérieur du corps. Grâce aux résultats, l’enfant comprend ce qui est arrivé au patient et réalise, par la même occasion, l’intérêt de ces examens. Malgré la grandeur des machines et leur bruit, il ne faut pas en avoir peur.

Au programme
Les enfants sont accueillis en tant que parents de leurs petits compagnons "malades" et non en tant que patients. Comme chaque enfant aura été prévenu à l’avance de sa visite à l’Hôpital des Nounours, il aura eu le temps de choisir une maladie pour sa peluche. Généralement, arrivent en tête: les jambes cassées, les rhumes et les maux de ventre.
A l’accueil, le "nounoursologue" se présente à l’enfant et après plusieurs questions au sujet du patient/nounours, ils remplissent ensemble le carnet de soins. L’enfant se voit ensuite dirigé vers la salle de soins, le bloc opératoire ou la salle de radiologie, selon les besoins du nounours. A la fin de la consultation, le "nounoursologue" et l’enfant s’interrogent sur les habitudes du nounours, afin de savoir s’il fait tout ce qu’il faut pour rester en bonne santé.

RTS Découverte

Source: L'hôpital des nounours

Publié Modifié