Le vocabulaire onirique

Lexique

Publié le 21 juin 2016 à 16:12 - Modifié le 16 août 2018 à 13:55

Le vocabulaire onirique

Atonie musculaire, électroencéphalographie ou somniloquie, soit quelques termes parmi d'autres qui méritent éclaircissements.

  • Atonie musculaire

    L'atonie musculaire intervient durant la phase de sommeil paradoxal. Le corps est alors paralysé pour nous empêcher d'agir pendant nos rêves.

  • Carnet des rêves

    Un carnet des rêves est un livre où l'on peut noter ses rêves au réveil afin de mieux s'en souvenir et de tenter de les comprendre.

  • Cauchemar

    Le cauchemar est un type de rêve angoissant et troublant. Il est classé comme trouble du sommeil, car il engendre habituellement le réveil. Les cauchemars sont très fréquents chez les enfants.

  • Cycle du sommeil

    Un cycle du sommeil dure environ une heure et demie. Il est divisé en quatre stades: l'endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. Au cours d'une nuit, nous effectuons entre 4 et 6 cycles du sommeil.

    L'infographie de RTSdécouverte
    L'infographie de RTSdécouverte [Thierry Vilbert / Jéromeuh - RTSdécouverte]

  • Electroencéphalographie

    L'électroencéphalographie (EEG) est une technique servant à enregistrer l'activité cérébrale grâce à des électrodes posées sur le cuir chevelu et le visage. Il est ainsi possible de localiser les zones d'où vient cette activité.

  • Inconscient

    L'inconscient désigne les activités psychiques qui ne peuvent être perçues ou contrôlées par la conscience. Selon certains, il s'exprime dans les rêves, les pulsions et les fantasmes.

  • Onirologie

    L'onirologie est l'étude des rêves.

  • Paralysie du sommeil

    La paralysie du sommeil est un trouble du sommeil qui a lieu à l’endormissement ou au réveil. Consciente, la personne est alors incapable de bouger ou de parler. Le phénomène peut être accompagné d'hallucinations et dure de quelques secondes à plusieurs minutes. 20% d'entre-nous en auraient fait l’expérience, en particulier lors de l’adolescence.

  • Parasomnie

    Les parasomnies sont des événements indésirables qui surviennent pendant le sommeil comme, par exemple, le somnambulisme ou les cauchemars.

  • Rêve

    Le rêve est une forme de conscience propre au sommeil et générée par le cerveau sans influence externe. Pendant l'endormissement, un rêve peut durer quelques secondes, alors qu'il peut se prolonger plusieurs minutes durant le sommeil paradoxal.

  • Rêve lucide

    Un rêveur lucide est conscient de rêver. Il peut être alors capable d'exercer un contrôle sur lui-même et ses actions, mais également sur l'environnement, les personnages ou le cours du rêve. Le rêve lucide fait partie de certaines thérapies contre les cauchemars. Le but étant alors de transformer le cauchemar en rêve lucide.

  • Rêve prémonitoire

    Un rêve prémonitoire est un songe censé annoncer l'avenir.

  • Sigmund Freud

    En 1900, le neurologue publie "L'Interprétation des rêves" et fait découvrir au monde la psychanalyse. Selon lui, les rêves sont l'expression de désirs refoulés.

    >> La vie de Sigmund Freud:

    Psychanalyse: Vienne célébre les 150 ans de la naissance de Sigmund Freud
    19h30 - Publié le 05 mai 2006

  • Sommeil lent léger

    Le sommeil lent léger représente environ 50% du temps de sommeil total. Durant cette phase, on peut entendre des bruits, bouger et se réveiller facilement.

  • Sommeil lent profond

    Durant le sommeil long profond, notre cerveau est comme "déconnecté" du monde extérieur. On n'entend presque rien, bouge très peu et se réveille difficilement. Si on est sorti de notre sommeil pendant cette phase, on ne rapporte généralement pas de rêves. On prétend plutôt sortir d'une sorte de coma ou d'une anesthésie générale.

  • Sommeil paradoxal

    Le sommeil paradoxal ou sommeil REM (rapid eye movement) est une phase du sommeil intervenant majoritairement en fin de nuit. "Paradoxal" car notre cerveau est très actif, pratiquement autant qu'à l'éveil, et que dans le même temps, notre corps est paralysé. La disparition totale du tonus musculaire est accompagnée de mouvements rapides des yeux. Plus de 80% des personnes réveillées durant cette phase rapportent des rêves.

  • Somnambulisme

    Le somnambulisme survient en sommeil profond, typiquement au début de la nuit. Le dormeur commence alors à manipuler des objets, se lever, marcher et dans des cas extrêmes prendre sa voiture, voire commettre un homicide. Des études récentes ont montré que, dans certains cas, les somnambules sont conscients. Ces derniers peuvent également voir apparaître des images de rêves très courtes et désagréables.

  • Somniloque

    Un somniloque est quelqu'un qui parle durant son sommeil. Lorsqu'un épisode survient pendant le sommeil paradoxal, les mots peuvent être liés à un rêve.

  • Tests de réalité

    Les tests de réalité ont pour but d'entrer dans un rêve lucide. Ils consistent en des contrôles effectués la journée durant lesquels on essaie de faire des activités très difficiles à réaliser pendant un rêve. Cela peut être, par exemple, regarder les aiguilles d'une montre et voir si elles tournent. A force de faire ces tests avant de dormir, les individus commencent à les reproduire en rêve. Si le contrôle échoue, cela indique qu'ils sont en train de rêver. Ils peuvent alors diriger leur songe.

  • Trouble comportemental en sommeil paradoxal

    Le trouble comportemental en sommeil paradoxal est une parasomnie caractérisée par la reprise anormale du tonus musculaire au cours du sommeil paradoxal. La personne commence, par exemple, à parler ou faire des mouvements en lien avec son rêve. Elle risque alors de se blesser ou faire du mal à son partenaire. Ces troubles peuvent également être des signes annonciateurs de maladies dégénératives comme la maladie de Parkinson.

  • Sources

    Sources

    1,2,3... Sommeil, Tania Chytil, Dr Céline Brockmann

    Interview de Francesca Siclari, RTS Découverte