Questions - Réponses

Santé

Quel est le parcours de la drogue dès sa prise?

Rita Manghi

Réponse de Rita Manghi

Docteur

Médecin adjoint

Servie addictologie HUG

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de parler des drogues et non pas de la drogue  et, également, de différencier le mode de consommation. A noter également que toutes les substances vont interagir plus ou moins et plus ou moins rapidement avec la zone dite de récompense du cerveau, ce qui en fait leur pouvoir addictif.

Les  substances prises par voie orale sont moins addictives que les substances prises par des voies qui favorisent l’accès plus rapide au cerveau. Par exemple, la voie injectable utilisée habituellement par les consommateurs d'opiacés comme l'héroïne donne un accès plus rapide de la substance au centre de récompense du cerveau, et provoque une plus forte addiction. Les produits utilisés par voie inhalée comme peuvent l’être la cocaïne, l’héroïne, et plus souvent, le cannabis et le tabac, gagnent le cerveau encore plus rapidement que les produits pris par voie injectable, en quelques secondes. A noter que le cannabis, de par son affinité pour les graisses, va voir son taux chuter plus lentement que les autres substances, ce qui diminue la sensation "shoot" donnée par le pic rapide et la baisse conséquente.

Voici quelques exemples de parcours de substances dans l'organisme:

1. Pour l'alcool, consommé par ingestion, et qui représente la "drogue" la plus fréquente, son absorption commence immédiatement dans la bouche, puis l’estomac et les intestins, et va ensuite passer dans le sang. Par le sang, l’alcool se diffuse rapidement dans le corps et se répartit dans tous les organes. La concentration maximale d’alcool dans le sang est généralement atteinte au bout de 60 minutes. L’alcool est ensuite éliminé dans le foie en deux étapes par des enzymes spécifiques dont la quantité est génétiquement codée et qui varient avec le fait d’avoir ou non une consommation régulière.

2. Une substance consommée également par la bouche mais cette fois par inhalation comme le tabac, va produire par  combustion de la fumée riche en gaz carbonique et en particules qui, une fois aspirée par la bouche, entrent directement en contact avec l'intérieur de la bouche, de la gorge et du poumon. Certains composants comme le goudron s’y déposent. Le monoxyde de carbone se fixe aux globules rouges et perturbe l’oxygénation de l’organisme. Quand les substances sont inhalées par le nez comme la cocaïne ou l’héroïne inhalée, le passage au sang artériel est encore plus rapide car il passe directement par les vaisseaux du nez pour aller dans les grosses artères centrales. Ce passage direct dans le système artériel de l’organisme explique la rapidité de l’effet des substances inhalées.

3. Concernant des substances comme l’héroïne, leur parcours dépend du mode d’administration. Si elle est inhalée, le chemin dans l’organisme a été décrit ci-dessus. Si elle est injectée, elle va faire le parcours veineux, aller dans le système vasculaire des poumons, puis, après oxygénation du sang, elle va rejoindre le système artériel et aller dans le cerveau et le reste de l’organisme. Ce passage initial par le système veineux et les poumons explique le délai un peu plus long de l’effet des substances qui sont injectées par rapport à celles qui sont inhalées.

Le site d’addiction suisse offre beaucoup d’informations sur les drogues.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également