Questions - Réponses

Santé

Suite à une radiothérapie faite il y a quelques années pour un cancer du sein, qui est guéri, je viens de voir des vaisseaux rouges sur ma peau dans la région du traitement. Mon médecin dit que c’est lié à cette thérapie qui a sauvé ma vie. Y a-t-il un traitement pour faire disparaître ces rougeurs, qui sont très visibles?

Hans-Joachim Laubach

Réponse de Hans-Joachim Laubach

Docteur

Consultation Laser / Dermatologie
Hôpitaux Universitaires de Genève

Vous êtes probablement atteinte d’une radiodermite chronique, une maladie chronique de la peau  qui affecte jusqu'à 30% des patientes après quelques années, suite au traitement de cette maladie. 

Cette affection de la peau se manifeste par de nombreuses télangiectasies (vaisseaux sanguins dilatés) comme dans votre cas, reproduisant la zone irradiée. On peut également observer des dyschromies (anomalies de distribution du pigment, responsables de zones dépigmentées, blanches, siégeant au contact de taches brunes), une atrophie cutanée (peau très fine et fragile) et, possiblement, une fibrose sous-cutanée (induration de la peau, d’aspect cireux).

Cette affection a souvent comme principale conséquence une véritable réduction de la qualité de vie de ces femmes. Elles ressentent une gêne esthétique importante, malgré une reconstruction mammaire réussie. Tous les matins, la vue de ces placards géométriques ne peut que leur rappeler leur combat contre le cancer, et s’oppose au "droit à l’oubli", un droit auquel nous (mondes médical, politique et sociétal) donnons enfin l’importance qu'il mérite.

Un traitement par laser a fait la preuve d'une grande efficacité et d'une excellente tolérance dans la prise en charge de cette maladie, et permet d’améliorer grandement la qualité de vie des femmes atteintes. Dans une étude clinique de l'équipe de Haedersdal (Copenhague), les patients décrivent après 3 séances de laser une satisfaction moyenne de plus de 8 sur une échelle de 10. Une autre étude (Mazer et collaborateurs, France), réalisée chez 110 femmes, et présentée au Congrès mondial de dermatologie de Paris, a mis en évidence une excellente efficacité et une absence de risques après une moyenne de trois séances.

Posez une question à un spécialiste

  • Consultez la charte de confidentialité RTS.
  • Merci de vérifier que votre question n’a pas déjà été traitée grâce au champ de recherche ci-dessus.
  • Nous répondrons aux 10 meilleures nouvelles questions de la semaine.
  • Nous ne répondons pas aux questions d'ordre médical.

À consulter également